8.6 C
Bruxelles
vendredi, décembre 4, 2020
No menu items!

Maroc: Testée positive à la Covid, Aminatou Haidar conteste le refus de la RAM de l’embarquer

À lire

L’Italie revient à la limitation du déplacement

Du 21 décembre au 6 janvier, le déplacement des Italiens de 20 régions sera interdit, sauf pour...

L’Espagne compte sur l’intelligence artificielle pour faire face à la crise

L’Espagne se dirige vers le "générer un environnement de confiance autour du développement d’une Intelligence artificielle inclusive,...

L’accord de l’UE avec les pays ACP est menacé

Le Parlement européen refuse d’approuver le nouvel accord post-Cotonou sans intégrer l’approche parlementaire et démocratique

L’activiste Aminatou Haidar, a été empêchée aujourd’hui d’embarquer un vol à destination de Las Palmas. Des témoins à l’aéroport de la ville de Laayoune au Maroc ont indiqué qu’Aminatou Haidar, a monté un scandale après avoir été empêchée d’embarquer sur le vol AT1418 de ce mercredi 18 novembre au départ de Laâyoune vers Las Palmas ayant été testée positive à la Covid-19.
 
Pour sa part et suite à la diffusion sur certains réseaux sociaux d’informations erronées concernant les conditions de vol d’Aminatou Haidar, la Royal Air Maroc a tenu à préciser que conformément au protocole de l’état d’urgence sanitaire, la Compagnie Nationale a été saisie par les autorités sanitaires de Laâyoune, en vue de signaler que la passagère en question a été testée positive à la Covid-19 et, de facto, elle ne pouvait voyager tant qu’elle n’était pas totalement guérie du coronavirus, et ce conformément aux instructions des autorités sanitaires marocaines, alors que son fils, Mohamed, testé négatif, a pu embarquer à bord de l’avion de la compagnie nationale RAM.
 
Selon une source sahraouie, qui a voulu garder l’anonymat, ce comportement irresponsable d’Amintou Haidar est doublement condamnable, dans la mesure où elle expose à la maladie à la fois les passagers et les membres de l’équipage, mais également son propre fils. Les mesures sanitaires en vigueur conformément aux recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé, sont très claires et tout le monde doit les respecter surtout dans cette conjoncture assez difficile que le monde entier traverse à cause du coronavirus, a-t-il souligné.

Aminatou Haidar a voulu créer cet incident, selon la même source. La preuve qu’elle a m, sur le champ, posté une vidéo sur son compte facebook de manière agressive traitant, comme d’habitude, de tous les noms les autorités marocaines Cette sortie calculée d’Aminatou Haidar intervient en pleine crise dans cette région proche de l’Europe, suite à l’intervention militaire marocaine pour restaurer l’ordre et le trafic routier entre la zone tampon de Guergarat et la Mauritanie.
 
Pour le Maroc, la décision d’intervenir a eu lieu conformément à la légalité internationale et ce après plusieurs tentatives échouées des Nations Unies appelant le polisario à retirer les milices qui bloquaient la circulation des biens et des personnes vers les pays africains.

Pour plusieurs analystes le but du Polisario et de ressusciter le conflit après la vague des retraits de plusieurs pays de leur reconnaissance du polisario. La manœuvre d’Aminatou Haidar, entre dans ce cadre. Mais a-t-elle le droit de contourner les mesures sanitaires et exposer d’innocents passagers à Coronavirus pour atteindre ses buts politiques ?

- Advertisement -

Dernières nouvelles

L’Italie revient à la limitation du déplacement

Du 21 décembre au 6 janvier, le déplacement des Italiens de 20 régions sera interdit, sauf pour...

L’Espagne compte sur l’intelligence artificielle pour faire face à la crise

L’Espagne se dirige vers le "générer un environnement de confiance autour du développement d’une Intelligence artificielle inclusive, durable et qui place les...

L’accord de l’UE avec les pays ACP est menacé

Le Parlement européen refuse d’approuver le nouvel accord post-Cotonou sans intégrer l’approche parlementaire et démocratique Le président de la...

Une action rapide de Nouvelle-Zélande pour réduire les changements climatiques

Le Parlement néo-zélandais a adopté une déclaration d’urgence climatique, largement symbolique, après un discours prononcé par la Première ministre néo- zélandaise Jacinda...

L’Ukraine vise une adhésion à l’OTAN en 2021

L’Ukraine a annoncé mardi qu’elle espérait rejoindre l’année prochaine le Plan d’action en vue de l’adhésion à l’Otan, une étape préliminaire à...
- Advertisement -

More Articles Like This

//whugesto.net/afu.php?zoneid=3719385