8.6 C
Bruxelles
mardi, août 9, 2022
No menu items!

Un responsable américain confirme le rôle clé du Maroc dans l’effort de médiation biden israélo-palestinien

À lire

Seize mois de captivité au Mali pour le journaliste français Olivier Dubois

Il vient de passer son deuxième anniversaire en captivité. Olivier Dubois a eu 48 ans le 6...

Volodymyr Zelensky condamne la « terreur nucléaire russe »

Dans son discours du soir, dimanche, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a appelé à "une réponse de principe...

Roberta Metsola : « Une opportunité de transformer l’Ukraine »

La présidente du Parlement européen, Roberta Metsola (photo) s'est adressé à la Verkhovna Rada ukrainienne dans le cadre des...

Un haut responsable de l’administration américaine a déclaré que le Maroc était un acteur majeur dans la négociation de l’ouverture 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, du poste frontière du pont Allenby – la première fois qu’un membre des accords d’Abraham jouait ce rôle clé dans la décision israélienne. Rapporte Haaretz

La confirmation de cette décision, qui a été annoncée par le président américain Joe Biden lors de son escale en Cisjordanie vendredi, signale le premier cas dans lequel un pays arabe partie aux accords d’Abraham a utilisé sa puissance pour servir de médiateur entre Israéliens et Palestiniens pour produire un changement de politique important.

La confirmation intervient également alors que le chef d’état-major des Forces de défense israéliennes, Aviv Kochavi, se rendra au Maroc la semaine prochaine

La décision d’ouvrir le passage du pont Allenby, situé à environ 50 km de la capital Amman, vise à faciliter le voyage des Palestiniens, car le passage entre la Cisjordanie et la Jordanie permet aux Palestiniens de voyager à l’étranger via l’aéroport international de ce pays. Il devrait entrer en vigueur fin septembre. Un groupe de travail, quant à lui, évaluera l’utilisation des passeports biométriques au cours du mois prochain ainsi que l’établissement d’une présence de l’Autorité palestinienne au point de passage.

le ministre des Transports Merav Michaeli travaillait avec des responsables marocains aux côtés d’équipes américaines et palestiniennes depuis plusieurs mois pour trouver une solution permettant de maintenir le passage ouvert 24 heures sur 24.

« Alors que nous travaillions sur des pistes séparées, nous avons été informés tout au long du processus des efforts du Maroc et de la Jordanie« , a déclaré le responsable américain.

« Ce sont ces efforts collectifs qui ont fait la différence« , a poursuivi le responsable, ajoutant que « nous sommes ravis de voir les accords d’Abraham fonctionner au profit des Palestiniens – cela a été une priorité pour l’administration Biden« .

Mme Michaeli, a saisi l’occasion de l’annonce de l’ouverture du poste-frontière pour remercier le président américain Joe Biden et Le Roi Mohammed VI, pour leur engagement et leurs efforts continus en faveur de la paix et de la prospérité au Moyen-Orient.

Cette décision faisait partie d’une série de mesures annoncées par Biden lors de sa visite en Cisjordanie, notamment un programme d’aide de 316 millions de dollars, entre autres initiatives visant à améliorer la vie quotidienne des Palestiniens et à raviver les relations américano-palestiniennes.

Le Maroc et Israël ont normalisé leurs relations pour la première fois en décembre 2020. Le Royaume a été le quatrième pays à adhérer aux accords d’Abraham, même si les deux États entretiennent des relations secrètes depuis des décennies et que le Maroc a ouvertement accepté les touristes israéliens. À la suite des accords d’Oslo, les liens se sont solidifiés publiquement, le Premier ministre de l’époque Yitzhak Rabin et Shimon Peres assistant à l’ouverture d’un bureau de représentation israélien. Cependant, après l’éclatement de la deuxième Intifada en 2000, les liens sont redevenus clandestins.

- Advertisement -

Dernières nouvelles

Seize mois de captivité au Mali pour le journaliste français Olivier Dubois

Il vient de passer son deuxième anniversaire en captivité. Olivier Dubois a eu 48 ans le 6...

Volodymyr Zelensky condamne la « terreur nucléaire russe »

Dans son discours du soir, dimanche, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a appelé à "une réponse de principe de la communauté internationale à...

Roberta Metsola : « Une opportunité de transformer l’Ukraine »

La présidente du Parlement européen, Roberta Metsola (photo) s'est adressé à la Verkhovna Rada ukrainienne dans le cadre des célébrations de la Journée nationale...

La Commission européenne verse la première tranche de la nouvelle aide macrofinancière d’un milliard d’euros à l’Ukraine

La Commission européenne, au nom de l'UE, a décaissé aujourd'hui la première moitié (500 millions d'euros) d'une nouvelle opération d'assistance macrofinancière (AMF)...

Les frappes russes ont forcé la fermeture d’un réacteur nucléaire, selon l’opérateur Energoatom

Energoatom, l'exploitant de la centrale nucléaire de Zaporizhzhia en Ukraine, affirme que certaines parties de l'installation ont été "gravement endommagées" par les frappes militaires...
- Advertisement -

More Articles Like This

//thaudray.com/4/3719385