8.6 C
Bruxelles
lundi, janvier 30, 2023
No menu items!

Un méga-cartel européen démantelé dans six pays

À lire

Espagne: l’auteur présumé de l’attaque d’Algésiras en détention pour «terrorisme»

L'auteur présumé de l'attaque à la machette mercredi 25 janvier contre deux églises d'Algésiras, dans le sud...

Accord aérien UE-Qatar: débat sur l’état d’avancement de la ratification

La commission des transports débattra de l'état d'avancement de la ratification de l'accord de transport aérien UE-Qatar...

Les descendants d’Africains, les métis Allemands, Victimes de la période du Troisième Reich.

Le Parlement Européen a commémoré la libération des camps de concentration en présence du président de l’État...

Entre le 8 et le 19 novembre, des raids coordonnés ont été menés à travers l’Europe et les Émirats arabes unis, ciblant à la fois le centre de commandement et de contrôle et l’infrastructure logistique du trafic de drogue en Europe, a indiqué lundi l’Office européen de police.

Au total, 49 suspects ont été arrêtés au cours de cette enquête, sont accusés de « trafic de drogue à grande échelle » et « blanchiment d’argent »

Ces arrestations sont l’aboutissement d’enquêtes parallèles menées en Espagne, en France, en Belgique, aux Pays-Bas et aux Émirats arabes unis avec le soutien d’Europol sur les activités de ce réseau criminel prolifique impliqué dans le trafic de drogue et le blanchiment d’argent à grande échelle. 

L’ampleur de l’importation de cocaïne en Europe sous le contrôle et le commandement des suspects était massive et plus de 30 tonnes de drogue ont été saisies par les forces de l’ordre au cours des enquêtes. 

Autorités répressives participantes :  

  • Espagne : Garde civile ( Guardia Civil ) 
  • France : Police Nationale (Police Nationale – OFAST) 
  • Belgique : Police judiciaire fédérale Bruxelles (Federale Gerechtelijke Politie Brussel), Police judiciaire fédérale Anvers (Federale Gerechtelijke Politie Antwerpen)
  • Pays-Bas : Division nationale des enquêtes criminelles de la police nationale et unité de police de Rotterdam (Nationale Politie – Dienst Landelijke Recherche en Eenheid Rotterdam)
  • Émirats arabes unis : Ministère de l’intérieur- Police de Dubaï
  • États-Unis : US Drug Enforcement Administration

Résultats en bref  :

  • Espagne : 13 arrestations + 2 cibles de grande valeur arrêtées à Dubaï
  • France : 6 arrestations + 2 High-Value Targets arrêtés à Dubaï 
  • Belgique : 10 arrestations 
  • Pays-Bas : 14 arrestations en 2021 et 2 cibles de grande valeur arrêtées à Dubaï

La coopération mondiale :

Dans le cadre des activités de renseignement en cours avec ses homologues opérationnels, Europol a développé des renseignements fiables concernant un cartel de trafic de drogue inondant l’Europe de cocaïne. Les principales cibles, qui ont utilisé des communications cryptées pour organiser les expéditions, ont été identifiées par les autorités participantes. 

Europol a depuis lors organisé plusieurs réunions de coordination au cours des 2 dernières années afin de rassembler les différents pays travaillant sur les mêmes objectifs pour établir une stratégie commune visant à faire tomber l’ensemble du réseau. Plus de 10 réunions opérationnelles ont eu lieu à Europol au cours de cette période. 

En outre, Europol a bénéficié d’un développement et d’une analyse continus du renseignement pour soutenir les enquêteurs sur le terrain. Au cours de l’action, Europol a facilité la coordination en temps réel entre tous les partenaires impliqués, garantissant des décisions tactiques rapides pour ajuster la stratégie en fonction des besoins. 

Eurojust a fourni un soutien judiciaire transfrontalier aux autorités françaises et belges concernant sept arrestations dans les deux pays et a organisé quatre réunions de coordination pour préparer ces actions.

Pas de refuge pour les barons de la drogue 

Cette répression coordonnée envoie un message fort aux criminels cherchant refuge auprès des forces de l’ordre. 

Au début du mois de septembre, Europol et le ministère de l’intérieur des Émirats arabes unis ont franchi une étape importante dans le renforcement de leur coopération. UN Accord d’agent de liaison a été signé entre les deux, permettant aux officiers de liaison des forces de l’ordre des EAU d’être déployés au siège d’Europol aux Pays-Bas. 

Un officier de liaison du ministère de l’Intérieur des Émirats arabes unis a déjà rejoint le réseau de plus de 250 officiers de liaison de plus de 50 pays et organisations ayant une représentation permanente auprès d’Europol. 

Cette approche unique de la coopération policière internationale a positionné Europol comme le lieu où émergent des renseignements cruciaux, les forces de l’ordre des pays du monde entier travaillant côte à côte pour lutter contre les réseaux criminels les plus dangereux.

- Advertisement -

Dernières nouvelles

Espagne: l’auteur présumé de l’attaque d’Algésiras en détention pour «terrorisme»

L'auteur présumé de l'attaque à la machette mercredi 25 janvier contre deux églises d'Algésiras, dans le sud...

Accord aérien UE-Qatar: débat sur l’état d’avancement de la ratification

La commission des transports débattra de l'état d'avancement de la ratification de l'accord de transport aérien UE-Qatar avec les représentants de la...

Les descendants d’Africains, les métis Allemands, Victimes de la période du Troisième Reich.

Le Parlement Européen a commémoré la libération des camps de concentration en présence du président de l’État d’Israël, Monsieur Isaac Herzog, la...

Un hacker néerlandais a obtenu pratiquement toutes les données personnelles des Autrichiens, selon la police

La police de la nation alpine d'Autriche a déclaré mercredi 25 janvier qu'un pirate néerlandais avait été arrêté en novembre et avait...

Accords historiques entre l’Italie et la Libye sur la production de gaz et l’immigration

Des accords historiques ont été signés entre l’Italie et la Libye dans les domaines de la production de gaz et le contrôle...
- Advertisement -

More Articles Like This

//vaikijie.net/4/3719385