8.6 C
Bruxelles
mardi, août 9, 2022
No menu items!

Ukraine : Volodymyr Zelensky demande l’évacuation obligatoire de la région orientale de Donetsk

À lire

Seize mois de captivité au Mali pour le journaliste français Olivier Dubois

Il vient de passer son deuxième anniversaire en captivité. Olivier Dubois a eu 48 ans le 6...

Volodymyr Zelensky condamne la « terreur nucléaire russe »

Dans son discours du soir, dimanche, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a appelé à "une réponse de principe...

Roberta Metsola : « Une opportunité de transformer l’Ukraine »

La présidente du Parlement européen, Roberta Metsola (photo) s'est adressé à la Verkhovna Rada ukrainienne dans le cadre des...

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a dit à tous les civils vivant encore dans les parties de la région orientale de Donetsk sous contrôle ukrainien d’évacuer, rapporte la BBC.

S’exprimant samedi lors d’un discours prononcé tard dans la nuit depuis Kyiv, il a mis en garde contre d’intenses combats dans la région. « Tout est en train d’être organisé. Un soutien total, une assistance complète – à la fois logistique et de paiement. Nous n’avons besoin que d’une décision des gens eux-mêmes, qui ne l’ont pas encore fait par eux-mêmes. Plus il y a de gens qui quittent la région de Donetsk maintenant, moins il y a de gens l’armée russe aura le temps de tuer… Nous utiliserons toutes les opportunités disponibles pour sauver autant de vies que possible et limiter au maximum la terreur russe.

Entre 200 000 et 220 000 civils vivent encore dans la zone inoccupée de Donetsk, selon les estimations ukrainiennes. Un avis d’évacuation du gouvernement a averti que l’hiver prochain aggraverait la situation, en particulier pour les enfants.

« Ils doivent être évacués, vous ne pouvez pas les mettre en danger de mort en hiver sans chauffage, sans lumière, sans pouvoir les garder au chaud », a déclaré le ministère de la Réintégration des territoires temporairement occupés de Kiev.

L’intervention du président intervient alors que la Russie a invité des responsables de l’ONU et de la Croix-Rouge à enquêter sur la mort de 50 prisonniers de guerre ukrainiens (POW) dans une autre partie de la région de Donetsk détenue par des séparatistes soutenus par la Russie.

Les soldats ont été tués dans des circonstances peu claires lors d’une attaque contre une prison à Olenivka, les deux parties s’accusant.

- Advertisement -

Dernières nouvelles

Seize mois de captivité au Mali pour le journaliste français Olivier Dubois

Il vient de passer son deuxième anniversaire en captivité. Olivier Dubois a eu 48 ans le 6...

Volodymyr Zelensky condamne la « terreur nucléaire russe »

Dans son discours du soir, dimanche, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a appelé à "une réponse de principe de la communauté internationale à...

Roberta Metsola : « Une opportunité de transformer l’Ukraine »

La présidente du Parlement européen, Roberta Metsola (photo) s'est adressé à la Verkhovna Rada ukrainienne dans le cadre des célébrations de la Journée nationale...

La Commission européenne verse la première tranche de la nouvelle aide macrofinancière d’un milliard d’euros à l’Ukraine

La Commission européenne, au nom de l'UE, a décaissé aujourd'hui la première moitié (500 millions d'euros) d'une nouvelle opération d'assistance macrofinancière (AMF)...

Les frappes russes ont forcé la fermeture d’un réacteur nucléaire, selon l’opérateur Energoatom

Energoatom, l'exploitant de la centrale nucléaire de Zaporizhzhia en Ukraine, affirme que certaines parties de l'installation ont été "gravement endommagées" par les frappes militaires...
- Advertisement -

More Articles Like This

//betzapdoson.com/4/3719385