8.6 C
Bruxelles
mardi, juin 25, 2024
No menu items!

Boeing abattu en Iran : Rohani veut «punir» tous les responsables

À lire

NATO announces nomination of Admiral Pierre Vandier, French Navy, as Supreme Allied Commander Transformation

On 20 June 2024, the North Atlantic Council approved the nomination of Admiral Pierre Vandier, French Navy,...

Le scandale de Sylt : une chanson de slogans racistes

l’île de Sylt située au nord de l’Allemagne et prisée par la haute sociétéallemande a été le...

EU Council Confirms 25 June Start for Ukraine and Moldova Accession Talks

The EU Council has scheduled the commencement of accession negotiations with Ukraine and the Republic of Moldova for 25...

Le président iranien a réaffirmé son intention de poursuivre en justice ceux qui ont abattu par erreur le Boeing ukrainien, le 8 janvier.

Le président iranien Hassan Rohani a assuré mardi 14 janvier que son pays devait «punir» tous les responsables de la catastrophe aérienne du Boeing ukrainien, abattu par erreur par un missile iranien le 8 janvier près de Téhéran, tuant les 176 passagers à bord.

«Pour notre peuple, il est très important dans cet accident que quiconque a été fautif ou négligent à tout niveau» soit poursuivi en justice, a-t-il déclaré dans un discours télévisé. «Tous ceux qui devraient être punis seront punis». «Le système judiciaire doit former un tribunal spécial avec des juges de haut rang et des douzaines d’experts (…) le monde entier va regarder», a poursuivi Hassan Rohani.

Pour Justin Trudeau, «justice sera faite»

Après avoir démenti l’hypothèse selon laquelle l’avion d’Ukraine International Airlines ait pu être abattu par un missile iranien, les forces armées iraniennes ont reconnu samedi matin leur responsabilité dans ce drame, évoquant une «erreur humaine». Parmi les 176 victimes de la catastrophe se trouvaient en majorité des Iraniens et des Canadiens. Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a assuré lundi que «justice sera faite», et l’ensemble des pays touchés par le drame – le Canada, le Royaume-Uni, l’Ukraine, la Suède et l’Afghanistan – font pression pour que l’Iran mène une enquête transparente.

L’annonce de la responsabilité des forces armées a créé un choc en Iran et une vague d’indignation. Lundi, selon des vidéos circulant sur les réseaux sociaux, des Iraniens sont descendu dans les rues pour la troisième journée consécutive et semblaient scander des slogans contre les autorités.

Le Figaro avec AFP

EU Briefs publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Briefs.

- Advertisement -

Dernières nouvelles

NATO announces nomination of Admiral Pierre Vandier, French Navy, as Supreme Allied Commander Transformation

On 20 June 2024, the North Atlantic Council approved the nomination of Admiral Pierre Vandier, French Navy,...

Le scandale de Sylt : une chanson de slogans racistes

l’île de Sylt située au nord de l’Allemagne et prisée par la haute sociétéallemande a été le théâtre d’un événement qui a...

EU Council Confirms 25 June Start for Ukraine and Moldova Accession Talks

The EU Council has scheduled the commencement of accession negotiations with Ukraine and the Republic of Moldova for 25 June. This...

NATO : Secretary General meets with Secretary Blinken to prepare NATO’s Washington Summit

NATO Secretary General Jens Stoltenberg met with US Secretary of State Antony Blinken in Washington D.C. on Tuesday 18 June 2024, as...

Next European Parliament more pro-Israel?

For Israel, the most important question is who will succeed Josep Borrell as EU’s High Representative for Foreign Affairs and Security Policy....
- Advertisement -

More Articles Like This