8.6 C
Bruxelles
lundi, janvier 18, 2021
No menu items!

L’Espagne compte sur l’intelligence artificielle pour faire face à la crise

À lire

L’Allemagne prépare le post-Merkel

L’Allemagne a franchi un grand pas dans une nouvelle ère politique avec l’élection, samedi dernier, d’un nouveau...

OTAN : La Mauritanie est un partenaire engagé, déclare le secrétaire général

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a reçu jeudi 14 janvier au siège de l’Organisation...

Nouvelle présidence: comment les relations UE-États-Unis pourraient s’améliorer

L’entrée en fonction d'un nouveau président américain est l’opportunité de réinitialiser les relations transatlantiques. Découvrez...

L’Espagne se dirige vers le « générer un environnement de confiance autour du développement d’une Intelligence artificielle inclusive, durable et qui place les citoyens au coeur du projet »

Le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez a annoncé hier mercredi que son pays a l’intention d’investir 600 millions d’euros pour développer l’Intelligence artificielle (IA), dans le cadre du plan de relance et de transformation de son économie.

Cette déclaration vient mettre en œuvre la stratégie nationale visant de placer l’Espagne “au même niveau que les pays leaders dans la recherche et l’utilisation d’une intelligence artificielle fiable au service du développement économique et social, au service de notre modernisation économique”, a souligné le chef du gouvernement espagnol.

L’investissement public, que l’Espagne fournit, s’élève à 600 millions d’euros entre 2021 et 2023, dont 330 millions d’euros seront investis la première année, cela permettra à l’Espagne de développement de l’IA, l’une des composantes d’un plan “Espagne Numérique 2025” lancé en juillet.

Le chef du gouvernement espagnol a également confirmé que cette étape d’investissements publics viendra s’ajouter à une contribution du fonds Next Tech — qui repose sur des fonds privés et publics — pour encourager l’entrepreneuriat dans les technologies numériques, et doivent permettre de lever des investissements privés à hauteur de 3,3 milliards d’euros.

À cet égard, il convient de noter que Bruxelles a alloué à Madrid 140 milliards d’euros pour l’aider à redresser son économie dévastée par la pandémie de Covid-19, ce qui fera de l’Espagne le deuxième bénéficiaire des fonds européens après l’Italie.

- Advertisement -

Dernières nouvelles

L’Allemagne prépare le post-Merkel

L’Allemagne a franchi un grand pas dans une nouvelle ère politique avec l’élection, samedi dernier, d’un nouveau...

OTAN : La Mauritanie est un partenaire engagé, déclare le secrétaire général

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a reçu jeudi 14 janvier au siège de l’Organisation le président mauritanien, Mohamed Ould...

Nouvelle présidence: comment les relations UE-États-Unis pourraient s’améliorer

L’entrée en fonction d'un nouveau président américain est l’opportunité de réinitialiser les relations transatlantiques. Découvrez ce sur quoi l'UE propose...

Trump accorde la Légion du mérite au roi du Maroc Mohammed VI

Le président sortant Donald Trump a accordé vendredi la prestigieuse Légion du mérite des Etats-Unis au roi du Maroc, Mohammed VI,...

La présidence portugaise de l’UE se concentrera sur la reprise économique, selon le PM portugais

Le Premier ministre portugais Antonio Costa a rencontré vendredi à Lisbonne le Collège des commissaires européens dirigé par la présidente de la...
- Advertisement -

More Articles Like This

//zuphaims.com/afu.php?zoneid=3719385