8.6 C
Bruxelles
vendredi, juin 14, 2024
No menu items!

Ukraine: le Conseil approuve le déblocage rapide de ressources au titre de la cohésion pour aider les réfugiés

À lire

Pour le secrétaire général de l’OTAN, un engagement pérenne de la part des Alliés est le plus court chemin vers la paix en Ukraine

Les ministres de la Défense se sont réunis jeudi 13 juin à Bruxelles pour achever la préparation...

Danuta Huebner: Europe will survive “Far-Right” Surge

Former EU commissioner and one of the EU parliament’s most senior deputies, Danuta Huebner, has predicted that “Europe...

Malawi : Un avion militaire transportant dix personnes porté disparu

D’intenses recherches sont en cours mardi au Malawi pour retrouver l’avion militaire qui transportait le vice-président du...

Le Conseil a approuvé ce jour une proposition législative qui mobilisera des fonds au titre de la politique de cohésion pour aider les réfugiés fuyant l’agression militaire russe.

Cette mesure renforcera également les efforts déployés actuellement par les États membres pour faire face à l’incidence prolongée de la pandémie de COVID-19.

L’Union européenne a déjà accueilli près de trois millions de personnes déplacées, principalement des femmes et des enfants, qui fuient l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Hébergement, biens de première nécessité, accès aux soins, transports, éducation et emploi : l’Europe doit être au rendez-vous de ses valeurs pour le peuple ukrainien. Le déblocage rapide de ressources au titre de la cohésion en faveur des personnes déplacées permettra aux États membres, en particulier ceux qui sont en première ligne, d’affecter d’urgence des ressources pour apporter toute leur aide aux déplacés ukrainiens. C’était un engagement fort pris par les chefs des États européens, réunis à Versailles les 10 et 11 mars derniers, que nous pouvons être fiers de tenir aujourd’hui.

Joël Giraud, ministre français de la Cohésion territoriale et des Relations avec les collectivités territoriales

La proposition relative à l’action de cohésion pour les réfugiés en Europe (CARE) modifie deux actes législatifs afin de prévoir des modifications exceptionnelles et ciblées du cadre juridique global 2014-2020 régissant les Fonds structurels et d’investissement européens (Fonds ESI) et le Fonds européen d’aide aux plus démunis (FEAD).

Elle introduit aussi une flexibilité supplémentaire dans la réaffectation des fonds et prolonge d’un exercice comptable le financement à hauteur de 100 % au titre du budget de l’UE pour les programmes de cohésion, une mesure mise en place dans un premier temps en 2020 pour soutenir la relance liée à la COVID-19.

Cela signifie que les États membres seront en mesure d’accélérer le déploiement de tous les financements non encore programmés au cours de la période 2014-2020. En outre, ils peuvent utiliser la tranche de 10 milliards d’euros de 2022 au titre de REACT-EU, l’un des plus grands programmes d’investissement public de l’UE dans le contexte de l’après-pandémie.

Les principaux éléments de la proposition sont les suivants:

  • flexibilité supplémentaire pour transférer des ressources entre les programmes relevant du Fonds européen de développement régional et du Fonds social européen afin de relever les défis migratoires résultant de l’agression militaire russe;
  • nouvelle flexibilité pour modifier les programmes relevant du Fonds européen d’aide aux plus démunis (FEAD);
  • la date de début des nouvelles mesures éligibles au financement permises par « CARE » est fixée au 24 février 2022, date de l’invasion russe.
  • prolongation du financement à 100 % au titre du budget de l’UE pour l’exercice comptable 2021-2022. Afin de respecter les plafonds des paiements pour les années 2022 et 2023, le total des paiements supplémentaires sera plafonné à 5 milliards d’euros en 2022 et à 1 milliard d’euros en 2023.

Compte tenu de l’urgence que revêt l’impact humain et économique de l’afflux de réfugiés, le Conseil a décidé d’approuver le texte de la proposition sans amendement.

EU Briefs publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Briefs.

- Advertisement -

Dernières nouvelles

Pour le secrétaire général de l’OTAN, un engagement pérenne de la part des Alliés est le plus court chemin vers la paix en Ukraine

Les ministres de la Défense se sont réunis jeudi 13 juin à Bruxelles pour achever la préparation...

Danuta Huebner: Europe will survive “Far-Right” Surge

Former EU commissioner and one of the EU parliament’s most senior deputies, Danuta Huebner, has predicted that “Europe will survive”, despite the startling rise...

Malawi : Un avion militaire transportant dix personnes porté disparu

D’intenses recherches sont en cours mardi au Malawi pour retrouver l’avion militaire qui transportait le vice-président du pays, et a disparu des...

Elections européennes 2024 : le Parti populaire européen de centre-droite en tête

Le Parti populaire européen (PPE) de centre-droit, qui devrait obtenir 191 sièges, est en tête des élections au Parlement européen (PE) de...

OTAN : Grâce à l’adhésion de la Suède, l’OTAN est plus forte et davantage en sécurité (Jens Stoltenberg)

Vendredi 7 juin 2024, à l'occasion de son premier déplacement en Suède depuis l'adhésion de ce pays à l'OTAN en mars, le...
- Advertisement -

More Articles Like This