8.6 C
Bruxelles
mardi, mai 21, 2024
No menu items!

La Hongrie soumettra de nouvelles lois pour débloquer les fonds de l’UE la semaine prochaine

À lire

Suisse : décès d’une fillette retrouvée inconsciente dans une forêt

Une fillette de 6 ans qui avait été retrouvée inconsciente dans une forêt en Suisse après avoir...

La réaction de Charles Michel envers l’Iran suscite la polémique : il se défend

La diplomatie, c’est le dialogue. Y compris avec des régimes avec lesquels nous avons de profondes divergences »,...

La montée de l’antisémitisme, de l’Anti islamismes de l’ Afrophobie au sein de l’Union Européenne.

La discrimination fondée sur les croyances religieuses n’a pas sa place dans notre monde. La haine menace...

Le porte-parole en chef du Premier ministre Viktor Orban a déclaré samedi 17 septembre que le gouvernement hongrois soumettrait la semaine prochaine de nouvelles lois au Parlement pour mettre fin à une impasse avec la Commission européenne et permettre l’accès aux fonds de l’Union européenne.

Deux responsables de l’UE ont déclaré qu’ils recommanderaient de suspendre des milliards de fonds européens destinés à la Hongrie en raison de problèmes de corruption. Ce serait le premier coup de ce genre d’Orban.

Une grande majorité des législateurs européens ont voté jeudi 15 septembre pour condamner les dommages causés à la démocratie en Hongrie par le vétéran Orban. Orban est au pouvoir depuis 2010 et accroît la pression sur le bloc pour des coupes budgétaires.

Budapest a annoncé qu’elle créerait une autorité anti-corruption ainsi qu’un groupe de travail de groupes non gouvernementaux afin de superviser les dépenses des fonds de l’UE.

Gergely Gulyas a déclaré que soit le gouvernement a accepté les demandes de la Commission européenne, soit nous sommes parvenus à un compromis acceptable pour les deux parties dans des domaines que nous ne pouvions pas accepter.

« Lors de la réunion d’aujourd’hui, le gouvernement a discuté et approuvé ces engagements », a-t-il déclaré. Il a également déclaré que le gouvernement d’Orban demanderait au parlement d’adopter une législation pertinente par le biais d’une procédure accélérée.

Gulyas a déclaré que les nouvelles lois entreront en vigueur en novembre. Cela pourrait être la fin des actions punitives de Gulyas contre la Hongrie. L’accès à des milliards d’euros est toujours menacé.

Gulyas a déclaré qu' »au lieu d’une méfiance mutuelle », la série de négociations constructives avec la Commission pendant deux mois peut être considérée comme une étape vers la confiance mutuelle. Il a également déclaré que la Hongrie attendait la décision de l’UE avec « une tranquillité parfaite ».

Selon l’agence européenne de lutte contre la fraude, la Hongrie a enregistré le plus grand nombre d’irrégularités parmi les fonds européens du bloc dépensés en 2015-2019. Bruxelles a toujours appelé à la transparence et à la concurrence dans les marchés publics hongrois.

EU Briefs publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Briefs.

- Advertisement -

Dernières nouvelles

Suisse : décès d’une fillette retrouvée inconsciente dans une forêt

Une fillette de 6 ans qui avait été retrouvée inconsciente dans une forêt en Suisse après avoir...

La réaction de Charles Michel envers l’Iran suscite la polémique : il se défend

La diplomatie, c’est le dialogue. Y compris avec des régimes avec lesquels nous avons de profondes divergences », a rappelé lundi soir la...

La montée de l’antisémitisme, de l’Anti islamismes de l’ Afrophobie au sein de l’Union Européenne.

La discrimination fondée sur les croyances religieuses n’a pas sa place dans notre monde. La haine menace notre société et notre démocratie...

Les droits d’importation et les quotas sur les exportations ukrainiennes vers l’UE suspendus pour une année supplémentaire

La suspension des droits d’importation et des quotas sur les exportations ukrainiennes vers l’Union européenne sera prolongée d’un an, a-t-il été...

Journée internationale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie: déclaration du haut représentant au nom de l’Union européenne, 17 mai 2024

L'homophobie, la transphobie et la biphobie n'ont pas leur place dans l'Union européenne ni ailleurs dans le monde. Pour faire en sorte...
- Advertisement -

More Articles Like This