8.6 C
Bruxelles
dimanche, décembre 4, 2022
No menu items!

CESE : l’adoption d’un euro numérique profitera à tous dans la zone euro

À lire

L’UE s’accorde sur le niveau de plafonnement des prix du pétrole russe

Le Conseil de l'Union européenne a décidé de fixer un plafond des prix du pétrole pour pétrole brut...

Le Maroc consacre 11,7 milliards d’euros à des investissements verts pour produire des phosphates

Le Roi Mohammed VI, a présidé, samedi 3 décembre 2022 au Palais Royal de Rabat, la cérémonie...

UE : Nouvelles mesures protégeant les consommateurs contre l’endettement.

Les députés européens sont parvenus à un accord provisoire avec le Conseil sur de nouvelles mesures protégeant...

Le Comité économique et social européen (CESE) déclare soutenir la Banque centrale européenne (BCE) dans son évaluation des risques et des avantages de l’introduction d’un euro numérique.

Le CESE estime que l’adoption d’un euro numérique profitera à tous dans la zone euro en rendant les transactions de paiement plus rapides et plus efficaces, mais l’inclusivité financière et numérique sera cruciale pour son déploiement potentiel.

Le CESE, indique-t-il, continuera de suivre les travaux de la BCE alors qu’elle envisage la conception d’un éventuel euro numérique.

Le rapporteur d’avis Juraj Sipko a déclaré que tous les aspects positifs et les opportunités de l’euro numérique doivent être pris en compte ainsi que tous les risques potentiels, notamment en ce qui concerne la stabilité du secteur financier. « La stabilité financière étant l’un des enjeux clés de la transition vers l’introduction d’un euro numérique, nous appelons la BCE à prendre toutes les mesures nécessaires en matière de surveillance pour lutter contre les transactions illégales, notamment aux fins de blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme. , ainsi que pour lutter contre les cyberattaques », a-t- il déclaré.

Selon la BCE, un euro numérique compléterait l’argent liquide en offrant aux gens un nouveau choix sur la façon de payer pour des biens et des services tout en facilitant le paiement, contribuant ainsi à l’accessibilité et à l’inclusion.

Le CESE demande également à la BCE et aux pays de la zone euro d’impliquer les organisations et les représentants de la société civile dans les prochaines étapes de préparation, de négociation et de discussion sur l’introduction d’un euro numérique.

Leur contribution contribuera à garantir que toutes les mesures de fond et systémiques sont prises pour sélectionner le modèle le plus approprié qui garantit l’inclusivité financière et numérique, la stabilité financière et la confidentialité.

« Il s’agit d’un projet complexe et particulièrement exigeant, qui concerne chaque habitant des États membres de l’Union européenne », a déclaré M. Sipko.

L’euro numérique devrait également contribuer à un marché européen des paiements de détail plus équitable, plus diversifié et plus résilient, tout en garantissant un degré élevé de confidentialité et de sécurité. L’Eurosystème s’est en effet engagé à permettre des normes de confidentialité élevées, a noté le CESE. Cependant, des niveaux de confidentialité plus élevés que les solutions de paiement actuelles devraient être intégrés dans les règles de la zone euro.

L’introduction d’un euro numérique par la BCE devrait également préserver le rôle de l’argent public en tant que point d’ancrage du système de paiements et contribuer à l’autonomie stratégique et à l’efficacité économique de l’UE.

Il convient de veiller à ce que les transactions en ligne et hors ligne soient possibles avec un euro numérique. En outre, il est tout aussi important que pour les opérations de paiement transfrontalières, les systèmes doivent être compatibles entre eux.

La BCE étudie et examine actuellement diverses options de conception pour un euro numérique et prendra une décision finale sur l’opportunité d’introduire un euro numérique ultérieurement. Dans le même temps, de nombreuses banques centrales du monde entier envisagent et développent leurs propres monnaies numériques.

- Advertisement -

Dernières nouvelles

L’UE s’accorde sur le niveau de plafonnement des prix du pétrole russe

Le Conseil de l'Union européenne a décidé de fixer un plafond des prix du pétrole pour pétrole brut...

Le Maroc consacre 11,7 milliards d’euros à des investissements verts pour produire des phosphates

Le Roi Mohammed VI, a présidé, samedi 3 décembre 2022 au Palais Royal de Rabat, la cérémonie de présentation du nouveau programme...

UE : Nouvelles mesures protégeant les consommateurs contre l’endettement.

Les députés européens sont parvenus à un accord provisoire avec le Conseil sur de nouvelles mesures protégeant les consommateurs contre l’endettement.

Ukraine: le chancelier allemand Scholz demande à Poutine le retrait de ses troupes pour permettre une «solution diplomatique»

Lors d'un entretien téléphonique d'une heure entre les deux dirigeants, Olaf Scholz « a insisté auprès du président russe pour qu'une solution diplomatique...

Nouvelles visions et opportunités pour des liaisons de transport durables entre l’Europe et l’Asie

Une rencontre organisé jeudi 01 décembre au parlement européen par le groupe politique des Conservateurs et réformistes européens pour discuter des nouvelles...
- Advertisement -

More Articles Like This

//nossairt.net/4/3719385