8.6 C
Bruxelles
mercredi, avril 17, 2024
No menu items!

La nouvelle « ruée vers l’or » mène à des résultats misérables

À lire

Eurobarometer Survey Shows Citizens Growing Concerns Over Geopolitical Tensions

The European Parliament’s last Eurobarometer survey before the elections in June reveals awareness among citizens and...

Le Soudan, une crise quasi oubliée

Le Soudan était à l’ordre du jour lors de la dernière réunion de la commission «Développement» le...

Bruxelles: Alerte à la bombe au palais de justice, en cours d’évacuation

Le palais de justice de la place Poelaert à Bruxelles a été évacué peu après 15 heures...

La demande époustouflante de véhicules électriques – qui nécessitent généralement six fois plus de minéraux que leurs homologues à combustibles fossiles juste pour fonctionner – entraîne une nouvelle «ruée vers l’or» pour les métaux, notamment la bauxite, le nickel, le lithium et le manganèse, qui sont nécessaires à la construction. et l’exploitation des véhicules. 

Alors que les véhicules électriques sont largement considérés comme essentiels aux efforts mondiaux de lutte contre le changement climatique, les coûts et les conséquences imprévues de la fourniture de ces minéraux sont souvent négligés. Peu de choses ont été reconnues sur les sacrifices que cette exploitation minière exige et peut exiger des communautés locales, des travailleurs, de l’environnement et même de la stabilité politique, car la plupart de l’activité se déroule dans des coins reculés du monde.

La Guinée, l’un des pays les plus pauvres de la planète, est devenue un acteur clé de la transition mondiale vers l’énergie verte.

La Guinée, pays d’Afrique de l’Ouest de plus de 13 millions d’habitants, abrite les plus grandes réserves de bauxite au monde, une roche brun rougeâtre qui est la principale source d’aluminium. 

Ce métal léger, en revanche, est essentiel pour les véhicules électriques, car il leur permet de parcourir une plus grande distance sans recharger que s’ils étaient en acier. Et au cours de la décennie actuelle, alors que les ventes mondiales de véhicules électriques devraient être multipliées par près de neuf, la demande d’aluminium augmentera de près de 40 % pour atteindre 119 millions de tonnes par an, selon les analystes du secteur.

La Guinée connaît déjà un boom sans précédent des exportations de bauxite, qui, selon les statistiques du gouvernement américain, ont presque quintuplé entre 2015 et 2020, et les analystes prévoient que la production continuera d’augmenter considérablement au cours de la prochaine décennie. 

La région nord-ouest du pays de Boké, à l’épicentre de la fièvre de la bauxite, a été transformée par un afflux incessant de camions et de trains qui transportent le précieux minerai vers les ports côtiers sur des routes et des rails nouvellement construits.

À Boké, cependant, des milliers de villageois en paient le prix fort, selon des dizaines d’entretiens avec des habitants des six villages de la région, des groupes de surveillance à but non lucratif et des experts de l’industrie. Le gouvernement guinéen a signalé que les sociétés minières ont acquis des centaines de kilomètres carrés de terres précédemment utilisées pour l’agriculture pour leurs opérations et les routes, voies ferrées et ports associés.

 Les villageois ont reçu peu ou pas de compensation, disent les avocats et les habitants. Selon une étude gouvernementale, plus de 200 000 hectares de terres agricoles et 1,1 million d’hectares d’habitat naturel seront détruits par l’exploitation de la bauxite au cours des deux prochaines décennies.

Source : The Washington Post

EU Briefs publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Briefs.

- Advertisement -

Dernières nouvelles

Eurobarometer Survey Shows Citizens Growing Concerns Over Geopolitical Tensions

The European Parliament’s last Eurobarometer survey before the elections in June reveals awareness among citizens and...

Le Soudan, une crise quasi oubliée

Le Soudan était à l’ordre du jour lors de la dernière réunion de la commission «Développement» le 11 juin2024. Les députés ont...

Bruxelles: Alerte à la bombe au palais de justice, en cours d’évacuation

Le palais de justice de la place Poelaert à Bruxelles a été évacué peu après 15 heures ce mardi en raison d’une...

La Belgique salue les réformes menées par le Maroc pour une société et une économie marocaines plus dynamiques

La Belgique salue les réformes menées par le Maroc, sous le leadership de SM le Roi Mohammed VI, durant ces vingt-cinq dernières...

Fight for democracy in Romania: A call to action George Simion*

Romania stands at a pivotal moment in its democratic journey, facing a critical test of its commitment to upholding democratic principles.
- Advertisement -

More Articles Like This