8.6 C
Bruxelles
samedi, avril 13, 2024
No menu items!

Les Bahamas, le Belize, les Seychelles et les îles Turques et Caïques retirés de la liste de l’UE des juridictions non coopératives à des fins fiscales

À lire

La Finlande prend la sécurité et la défense au sérieux (NATO)

Le secrétaire général, Jens Stoltenberg, a reçu mercredi 10 avril 2024, le président finlandais, Alexander Stubb, au...

International Humanitarian Conference for Sudan and its Neighbours in Paris

High Representative/Vice President Josep Borrell and Commissioner for Crisis Management Janez Lenarčič  travel to Paris on Monday 15 April to...

Record post-winter gas storage levels in Europe

Europe is emerging from its second winter since Russia's illegal invasion of Ukraine. Despite many fears, we...

Le Conseil européen a retiré les Bahamas, le Belize, les Seychelles et les îles Turques et Caïques de la liste des juridictions non coopératives à des fins fiscales. Avec ces mises à jour, la liste de l’UE comprend les 12 juridictions suivantes :

  • Samoa Américaines
  • Anguilla
  • Antigua-et-Barbuda
  • Fidji
  • Guam
  • Palau
  • Panama
  • Russie
  • Samoa
  • Trinité-et-Tobago
  • Îles Vierges américaines
  • Vanuatu

Le Conseil regrette que ces juridictions ne soient pas encore coopératives en matière fiscale et les invite à améliorer leur cadre juridique afin de résoudre les problèmes identifiés.

Raisons de la suppression des juridictions de la liste

Cette liste de l’UE des juridictions fiscales non coopératives (annexe I) comprend des pays qui soit ne se sont pas engagés dans un dialogue constructif avec l’UE sur la gouvernance fiscale, soit n’ont pas tenu leurs engagements de mettre en œuvre les réformes nécessaires. Ces réformes devraient viser à respecter un ensemble d’objectifs critères de bonne gouvernance fiscale, Qui comprennent transparence fiscale, fiscalité équitable et la mise en œuvre de normes internationales destinées à prévenir l’érosion de l’assiette fiscale et le transfert de bénéfices. La liste est mise à jour deux fois par an pour suivre les développements, généralement en février et octobre, sous les auspices des ministres des Finances de l’UE.

En ce qui concerne Bahamas et îles Turques et Caïques, depuis octobre 2022, des déficiences dans l’application des exigences de substance économique ont été identifiées dans ces deux juridictions par le Forum de l’OCDE sur les pratiques fiscales dommageables (FHTP). Dans l’évaluation la plus récente du FHTP, les recommandations adressées aux deux juridictions pour remédier à ces lacunes sont passées de recommandations « dures » à « douces », ce qui a permis au groupe Code de conduite de considérer ces juridictions comme conformes à la norme pour les juridictions sans ou seulement un impôt nominal sur le revenu des sociétés.

En Octobre 2023, Belize et Seychelles ont été inclus dans la liste de l’UE des juridictions non coopératives à des fins fiscales après une évaluation négative du Forum mondial de l’OCDE en ce qui concerne l’échange d’informations sur demande. À la suite de modifications apportées aux règles applicables dans ces juridictions, le Forum mondial leur a accordé un examen supplémentaire, qui sera entrepris dans un avenir proche. En attendant les résultats de cet examen, le Belize et les Seychelles ont été inclus dans la section pertinente de l’annexe II.

Document sur l’état des lieux (Annexe II)

Outre la liste des juridictions fiscales non coopératives, le Conseil a approuvé l’habituel document faisant l’état des lieux (annexe II) qui reflète l’évolution actuelle de l’UE. la coopération avec ses partenaires internationaux et les engagements de ces pays réformer leur législation pour adhérer aux normes convenues de bonne gouvernance fiscale. Son but est de reconnaître le travail constructif en cours dans le domaine de la fiscalité, et d’encourager l’approche positive adoptée par les juridictions coopératives pour mettre en œuvre les principes de bonne gouvernance fiscale.

Deux juridictions, Albanie et Hong Kong, ont rempli leurs engagements en modifiant un régime fiscal dommageable et seront retirés du document sur l’état des lieux.

Aruba et Israël ont également rempli tous leurs engagements en cours (liés à l’échange automatique d’informations sur les comptes financiers dans le cadre de la norme commune de reporting).

Le Forum mondial a donné Botswana et Dominique notes positives en ce qui concerne l’échange d’informations sur demande, ce qui a entraîné la suppression de la référence à ces juridictions dans la section concernée.

La liste de l’UE des juridictions non coopératives à des fins fiscales a été établie en décembre 2017. Elle fait partie de la stratégie extérieure de l’UE en matière de fiscalité et vise à contribuer aux efforts en cours pour promouvoir la bonne gouvernance fiscale dans le monde.

Les juridictions sont évaluées sur la base d’un ensemble de critères fixés par le Conseil. Ces critères couvrent la transparence fiscale, une fiscalité équitable et la mise en œuvre de normes internationales conçues pour prévenir l’érosion de l’assiette fiscale et le transfert de bénéfices.

Le président du groupe du code de conduite mène des dialogues politiques et procéduraux avec les organisations et juridictions internationales compétentes, si nécessaire.

Le travail sur la liste est un processus dynamique. Depuis 2020, le Conseil met à jour la liste deux fois par an. La prochaine révision de la liste est prévue pour octobre 2024.

La liste figure à l’annexe I des conclusions du Conseil sur la liste de l’UE des pays et territoires non coopératifs à des fins fiscales. Les conclusions comprennent également un document faisant l’état des lieux (annexe II) identifiant les juridictions coopératives qui ont apporté de nouvelles améliorations à leurs politiques fiscales ou à leur coopération connexe.

Les décisions du Conseil sont préparées par le groupe du Code de conduite du Conseil, qui est également chargé de surveiller les mesures fiscales dans les États membres de l’UE. Le groupe du code de conduite coopère étroitement avec des organismes internationaux tels que le Forum de l’OCDE sur les pratiques fiscales dommageables (FHTP) pour promouvoir la bonne gouvernance fiscale dans le monde entier.

Conclusions du Conseil sur la liste révisée de l’UE des pays et territoires non coopératifs à des fins fiscales

Liste de l’UE des juridictions non coopératives (informations générales)

Groupe Code de conduite (Fiscalité des entreprises)

EU Briefs publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Briefs.

- Advertisement -

Dernières nouvelles

La Finlande prend la sécurité et la défense au sérieux (NATO)

Le secrétaire général, Jens Stoltenberg, a reçu mercredi 10 avril 2024, le président finlandais, Alexander Stubb, au...

International Humanitarian Conference for Sudan and its Neighbours in Paris

High Representative/Vice President Josep Borrell and Commissioner for Crisis Management Janez Lenarčič  travel to Paris on Monday 15 April to participate in the ‘International Humanitarian...

Record post-winter gas storage levels in Europe

Europe is emerging from its second winter since Russia's illegal invasion of Ukraine. Despite many fears, we have emerged stronger than before,...

L’Allemagne arrête trois personnes soupçonnées de terrorisme

Les autorités allemande ont arrêté deux adolescents et un adolescent dans l’ouest du pays, soupçonnés d’avoir planifié une attaque, ont annoncé vendredi...

Soupçons d’espionnage russe au parlement européen : la Justice Belge ouvre une enquête

"Les paiements en liquide n'ont pas eu lieu en Belgique, mais les interférences oui", a indiqué M. De Croo, lors d'une conférence...
- Advertisement -

More Articles Like This