8.6 C
Bruxelles
samedi, juin 15, 2024
No menu items!

La marine italienne confrontée à une crise de main-d’œuvre

À lire

Pour le secrétaire général de l’OTAN, un engagement pérenne de la part des Alliés est le plus court chemin vers la paix en Ukraine

Les ministres de la Défense se sont réunis jeudi 13 juin à Bruxelles pour achever la préparation...

Danuta Huebner: Europe will survive “Far-Right” Surge

Former EU commissioner and one of the EU parliament’s most senior deputies, Danuta Huebner, has predicted that “Europe...

Malawi : Un avion militaire transportant dix personnes porté disparu

D’intenses recherches sont en cours mardi au Malawi pour retrouver l’avion militaire qui transportait le vice-président du...

La marine italienne est confrontée à d’importants défis opérationnels, ce qui a suscité un appel urgent à l’augmentation du personnel. Actuellement engagée dans diverses tâches critiques telles que l’interception de drones houthis en mer Rouge, la surveillance des câbles Internet avec les sous-marins et le suivi des navires russes en Méditerranée, la marine est à bout de souffle.

L’appel à plus de personnel reflète des débats plus larges en Italie sur la nécessité de renforcer les forces armées du pays face aux menaces imminentes de guerre.

Selon le dernier rapport annuel de la Marine, il est urgent d’augmenter ses effectifs à 39 000 personnes, ce qui représente une augmentation substantielle de 34 % par rapport à son effectif actuel d’environ 29 000 personnes.

Le chef d’état-major, l’amiral Giuseppe Cavo Dragone, a souligné l’insuffisance de la taille actuelle de la force, affirmant qu’elle était loin de répondre aux exigences opérationnelles.

Il a exhorté les législateurs à autoriser des augmentations significatives du personnel dans toutes les branches de l’armée.

Ce plaidoyer en faveur d’un renfort est soutenu par le ministre italien de la Défense, Guido Crosetto, qui reconnaît que les forces armées italiennes sont en deçà du niveau de préparation souhaité.

L’Italie est en train de réduire ses effectifs depuis plus d’une décennie. Cependant, des événements tels que l’invasion de l’Ukraine par la Russie en 2020 ont forcé une réévaluation des priorités militaires.

Une loi promulguée en 2012 visait à réduire les effectifs des forces armées italiennes de 190 000 à 150 000 personnes.

Malgré les efforts continus pour réduire les effectifs, le décret adopté à la fin de l’année dernière a permis d’ajouter 10 000 personnes à l’objectif, ce qui porte le nouvel effectif souhaité à 160 000.

Cependant, ce chiffre est encore loin de répondre aux besoins opérationnels de la Marine.

Le rapport de la Marine met en évidence la pression exercée sur le personnel existant, avec une moyenne de 4 000 marins déployés quotidiennement dans le cadre d’opérations.

Au plus fort des opérations, la Marine a déployé une flotte importante, ce qui souligne le besoin de main-d’œuvre supplémentaire.

Bien que la conception novatrice des navires ait permis d’atténuer les besoins en main-d’œuvre, des inquiétudes subsistent quant à l’efficacité des équipages réduits dans les scénarios de conflit.

Les experts soulignent que la résolution du problème du vieillissement du personnel est cruciale pour l’efficacité des forces armées.

Alessandro Marrone, du groupe de réflexion IAI basé à Rome, souligne l’importance de faciliter les transitions des militaires âgés vers des rôles civils.

Cependant, l’Italie ne dispose actuellement pas de l’infrastructure nécessaire pour soutenir efficacement de telles transitions.

Avec les menaces imminentes de conflit, il y a un sentiment d’urgence à relever ces défis.

Les analystes avertissent que les ambitions de la Russie en Ukraine pourraient s’intensifier, ce qui nécessiterait une réponse vigoureuse de la part des pays européens.

On s’inquiète de plus en plus de la fiabilité d’alliés traditionnels comme les États-Unis, en particulier dans un contexte de tendances isolationnistes croissantes.

La possibilité que l’Italie soit entraînée dans un scénario de conflit est de plus en plus probable.

Les analystes spéculent sur les contributions potentielles à une force multinationale visant à contrer l’agression russe, mais il est reconnu que les capacités militaires de l’Italie doivent être renforcées pour remplir efficacement ces obligations.

L’appel urgent à l’augmentation du personnel de la marine italienne souligne des préoccupations plus larges concernant l’état de préparation des forces armées du pays.

À mesure que les tensions géopolitiques s’intensifient, il est de plus en plus reconnu la nécessité de remédier aux lacunes opérationnelles et de renforcer les capacités militaires pour protéger les intérêts de la sécurité nationale.

Main Image: By U.S. Navy photo by Photographer’s Mate Airman Rob Gaston – http://www.navy.mil – exact Source, Public Domain, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=4265428

EU Briefs publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Briefs.

- Advertisement -

Dernières nouvelles

Pour le secrétaire général de l’OTAN, un engagement pérenne de la part des Alliés est le plus court chemin vers la paix en Ukraine

Les ministres de la Défense se sont réunis jeudi 13 juin à Bruxelles pour achever la préparation...

Danuta Huebner: Europe will survive “Far-Right” Surge

Former EU commissioner and one of the EU parliament’s most senior deputies, Danuta Huebner, has predicted that “Europe will survive”, despite the startling rise...

Malawi : Un avion militaire transportant dix personnes porté disparu

D’intenses recherches sont en cours mardi au Malawi pour retrouver l’avion militaire qui transportait le vice-président du pays, et a disparu des...

Elections européennes 2024 : le Parti populaire européen de centre-droite en tête

Le Parti populaire européen (PPE) de centre-droit, qui devrait obtenir 191 sièges, est en tête des élections au Parlement européen (PE) de...

OTAN : Grâce à l’adhésion de la Suède, l’OTAN est plus forte et davantage en sécurité (Jens Stoltenberg)

Vendredi 7 juin 2024, à l'occasion de son premier déplacement en Suède depuis l'adhésion de ce pays à l'OTAN en mars, le...
- Advertisement -

More Articles Like This