8.6 C
Bruxelles
mardi, mai 21, 2024
No menu items!

Le Premier ministre tchèque devrait résoudre son conflit d’intérêt de toute urgence, affirment les députés

À lire

Suisse : décès d’une fillette retrouvée inconsciente dans une forêt

Une fillette de 6 ans qui avait été retrouvée inconsciente dans une forêt en Suisse après avoir...

La réaction de Charles Michel envers l’Iran suscite la polémique : il se défend

La diplomatie, c’est le dialogue. Y compris avec des régimes avec lesquels nous avons de profondes divergences »,...

La montée de l’antisémitisme, de l’Anti islamismes de l’ Afrophobie au sein de l’Union Européenne.

La discrimination fondée sur les croyances religieuses n’a pas sa place dans notre monde. La haine menace...

Les députés ont appelé le Premier ministre tchèque à ne pas participer aux négociations sur le budget de l’UE jusqu’à ce que les allégations sur son conflit d’intérêt soient éclaircies.

Suite à la mission d’information, les députés de la commission du contrôle budgétaire demandent que le Premier ministre tchèque renonce à participer aux négociations relatives au budget au sein du Conseil européen jusqu’à ce que son potentiel conflit d’intérêt soit pleinement résolu.

Un Premier ministre ou un membre du gouvernement ne peut être le bénéficiaire effectif ou continuer de contrôler un agglomérat tel que le groupe Agrofert et recevoir parallèlement d’importantes subventions européennes tout en étant impliqué dans la programmation et le financement des subventions concernées. Si un potentiel conflit d’intérêt était confirmé, il devrait le résoudre soit en vendant ses intérêts commerciaux, soit en cessant de recevoir toute subvention publique ou financement versé par son gouvernement, notamment les fonds de l’UE, soit en démissionnant de son poste de Premier ministre, affirment les députés.

  • La Tchéquie doit mettre en place un système en vue de protéger les fonds européens des conflits d’intérêt 
  • Si la Commission européenne confirme le conflit d’intérêt présumé, le Premier ministre Babiš devra le résoudre, soit en vendant son entreprise, soit en arrêtant de recevoir des subventions publiques ou en démissionnant de sa fonction publique 
  • Plus aucun subside de l’UE ne devrait être versé à « Agrofert » jusqu’à ce que le potentiel conflit d’intérêt soit totalement résolu 

EU Briefs publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Briefs.

- Advertisement -

Dernières nouvelles

Suisse : décès d’une fillette retrouvée inconsciente dans une forêt

Une fillette de 6 ans qui avait été retrouvée inconsciente dans une forêt en Suisse après avoir...

La réaction de Charles Michel envers l’Iran suscite la polémique : il se défend

La diplomatie, c’est le dialogue. Y compris avec des régimes avec lesquels nous avons de profondes divergences », a rappelé lundi soir la...

La montée de l’antisémitisme, de l’Anti islamismes de l’ Afrophobie au sein de l’Union Européenne.

La discrimination fondée sur les croyances religieuses n’a pas sa place dans notre monde. La haine menace notre société et notre démocratie...

Les droits d’importation et les quotas sur les exportations ukrainiennes vers l’UE suspendus pour une année supplémentaire

La suspension des droits d’importation et des quotas sur les exportations ukrainiennes vers l’Union européenne sera prolongée d’un an, a-t-il été...

Journée internationale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie: déclaration du haut représentant au nom de l’Union européenne, 17 mai 2024

L'homophobie, la transphobie et la biphobie n'ont pas leur place dans l'Union européenne ni ailleurs dans le monde. Pour faire en sorte...
- Advertisement -

More Articles Like This