8.6 C
Bruxelles
vendredi, juin 14, 2024
No menu items!

Corée du Nord: l’UE confirme les sanctions autonomes pour une année

À lire

Pour le secrétaire général de l’OTAN, un engagement pérenne de la part des Alliés est le plus court chemin vers la paix en Ukraine

Les ministres de la Défense se sont réunis jeudi 13 juin à Bruxelles pour achever la préparation...

Danuta Huebner: Europe will survive “Far-Right” Surge

Former EU commissioner and one of the EU parliament’s most senior deputies, Danuta Huebner, has predicted that “Europe...

Malawi : Un avion militaire transportant dix personnes porté disparu

D’intenses recherches sont en cours mardi au Malawi pour retrouver l’avion militaire qui transportait le vice-président du...
Le Conseil a confirmé aujourd’hui la liste des personnes et entités faisant l’objet de sanctions autonomes de l’UE à l’encontre de la République populaire démocratique de Corée (RPDC).

En conséquence, les mesures restrictives existantes – interdiction de pénétrer sur le territoire de l’UE et gel des avoirs – imposées aux personnes et entités inscrites sur la liste continueront de s’appliquer pendant un an, jusqu’au prochain réexamen annuel.

Les 57 personnes et les 9 entités figurant sur les listes font l’objet des sanctions susvisées parce qu’elles contribuent aux programmes de la RPDC en rapport avec les armes nucléaires, les missiles balistiques ou d’autres armes de destruction massive ou qu’elles contournent les sanctions.

Les sanctions de l’UE à l’encontre de la RPDC sont les plus rigoureuses prises contre n’importe quel pays. Elles ont été adoptées suite aux activités menées par le pays pour développer des armes nucléaires et des missiles balistiques, qui sont contraires à de nombreuses résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies. L’UE a transposé toutes les résolutions pertinentes du Conseil de sécurité des Nations unies et a mis en place son propre régime de sanctions autonomes à l’égard de la RPDC, qui complète et renforce les sanctions adoptées par les Nations unies. Les Nations unies ont imposé des sanctions à l’encontre de 80 personnes et 75 entités.

L’UE a exprimé à plusieurs reprises sa ferme conviction que l’objectif d’une paix durable et de la dénucléarisation de la péninsule coréenne doit être atteint par des voies pacifiques, et que le processus diplomatique doit se poursuivre, seul moyen de réaliser cet objectif.

Les actes juridiques seront publiés au Journal officiel le 31 juillet 2020.

EU Briefs publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Briefs.

- Advertisement -

Dernières nouvelles

Pour le secrétaire général de l’OTAN, un engagement pérenne de la part des Alliés est le plus court chemin vers la paix en Ukraine

Les ministres de la Défense se sont réunis jeudi 13 juin à Bruxelles pour achever la préparation...

Danuta Huebner: Europe will survive “Far-Right” Surge

Former EU commissioner and one of the EU parliament’s most senior deputies, Danuta Huebner, has predicted that “Europe will survive”, despite the startling rise...

Malawi : Un avion militaire transportant dix personnes porté disparu

D’intenses recherches sont en cours mardi au Malawi pour retrouver l’avion militaire qui transportait le vice-président du pays, et a disparu des...

Elections européennes 2024 : le Parti populaire européen de centre-droite en tête

Le Parti populaire européen (PPE) de centre-droit, qui devrait obtenir 191 sièges, est en tête des élections au Parlement européen (PE) de...

OTAN : Grâce à l’adhésion de la Suède, l’OTAN est plus forte et davantage en sécurité (Jens Stoltenberg)

Vendredi 7 juin 2024, à l'occasion de son premier déplacement en Suède depuis l'adhésion de ce pays à l'OTAN en mars, le...
- Advertisement -

More Articles Like This