8.6 C
Bruxelles
vendredi, janvier 22, 2021
No menu items!

Algérie : le projet de révision de la constitution adopté en conseil des ministres

À lire

La Chine suspend les vols entre Paris et Tianjin

Cette suspension est applicable à compter du 25 janvier. Elle survient après la découverte de cinq cas...

Le secrétaire général de l’OTAN félicite le président Joe Biden à l’occasion de son investiture

Au nom de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord, j’adresse toutes mes félicitations à Joe Biden, devenu...

Sahel, Corne de l’Afrique…: comment la présence militaire américaine peut-elle évoluer?

Basé à Stuttgart, Africom, le commandement pour l'Afrique, dispose de plus de 6 000 hommes. Cette opération...

Le projet de révision de la constitution algérienne a été adopté dimanche soir en conseil des ministres, a annoncé le Conseil dans un communiqué.

La réunion consacrée à cet effet a été présidée par le chef d’Etat Abdelmadjid Tebboune. Elle a permis d’examiner, débattre et adopter le projet en sus « des éléments sélectionnés par le Comité d’experts chargés de la révision constitutionnelle parmi des propositions reçues de la part des différentes franges de la société, des personnalités nationales et des forces politiques, et dont le nombre s’élève à 5.018 », a-t-on précisé dans le texte.

Parmi les axes retenus pour l’élaboration de la prochaine constitution, figurent principalement la séparation des pouvoirs et l’équilibre des pouvoirs, l’alternance au Pouvoir, la moralisation de la vie politique et la transparence dans la gestion des deniers publics.

Intervenant au terme de l’adoption du texte, le président Tebboune a souligné que « le projet s’inscrit en droite ligne avec les exigences de l’édification de l’Etat moderne et répond aux revendications du Hirak (mouvement) populaire authentique béni ».

La révision de la constitution a été l’une des promesses électorales du président Abdelmadjid Tebboune.

Après son élection, il a confié au juriste Ahmed Laraba, la mission de constituer un comité d’experts, chargé de formuler des propositions et recommandations pour réviser la loi fondamentale.

Après cela, la date du 1er novembre 2020 a été arrêtée pour un référendum populaire. Avant cette échéance, le projet de révision de la constitution sera soumis au vote du parlement.

Xinhua

- Advertisement -

Dernières nouvelles

La Chine suspend les vols entre Paris et Tianjin

Cette suspension est applicable à compter du 25 janvier. Elle survient après la découverte de cinq cas...

Le secrétaire général de l’OTAN félicite le président Joe Biden à l’occasion de son investiture

Au nom de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord, j’adresse toutes mes félicitations à Joe Biden, devenu le 46e président des États-Unis,...

Sahel, Corne de l’Afrique…: comment la présence militaire américaine peut-elle évoluer?

Basé à Stuttgart, Africom, le commandement pour l'Afrique, dispose de plus de 6 000 hommes. Cette opération extérieure est surtout tournée vers...

L’UE espère une nouvelle ère transatlantique

A quelques heures de l’investiture du nouveau président américain Joe Biden, le Parlement européen a organisé, mercredi, un débat appelant l’Europe à...

Vaccins contre le COVID-19: l’UE doit répondre avec unité et solidarité

Les députés ont largement soutenu l'approche commune de l'UE pour lutter contre la pandémie et ont demandé une transparence totale pour les...
- Advertisement -

More Articles Like This

//stawhoph.com/afu.php?zoneid=3719385