8.6 C
Bruxelles
mercredi, juillet 28, 2021
No menu items!

Objectif zéro souffle sa 1ère bougie, et la réduction de moitié des émissions d’ici à 2030 est devenue la nouvelle norme.

À lire

Tunisie : L’UE appelle au rétablissement de la stabilité institutionnelle

Le Haut représentant de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Josep...

Liban: Najib Mikati chargé de former un gouvernement après deux autres échecs

L'ex-Premier ministre Najib Mikati a été chargé lundi de former un nouveau gouvernement après l'échec de ses...

France: Feu vert définitif au pass sanitaire

Le Parlement français a adopté définitivement, dans la nuit de dimanche à lundi, le projet de loi...

Plus de 4 500 acteurs non étatiques issus de l’économie mondiale se sont engagés à réduire de moitié leurs émissions d’ici à 2030, en rejoignant la campagne Objectif Zéro soutenue par les Nations unies. Ces acteurs de plus de 92 pays reconnaissent la valeur et la nécessité de cette course vers une économie zéro carbone pour construire un monde plus sain, plus sûr, plus propre et plus résilient pour les générations à venir.

Un an après son lancement, la campagne compte désormais 40% des entreprises du FTSE100, dix fois plus de PME, cinq fois plus d’institutions financières, près de 1000 villes et plus de 600 établissements d’enseignement engagés dans une action climatique crédible. Parmi les principaux nouveaux adhérents figurent Google et Microsoft (dans le cadre de l’initiative Exponential Roadmap), Apple, Pfizer et ENGIE (dans le cadre de Business Ambition for 1,5°C) ; JLL et Visa (dans le cadre de The Climate Pledge), Minas Gerais dans le cadre de Under2 ; Nashik dans le cadre de Cities Race to Zero, et bien d’autres encore. Voir ici pour une liste complète des partenaires et de leurs membres.

Patricia Espinosa, secrétaire exécutive d’ONU Climat, a déclaré : Lors de la COP 26, le monde doit jeter les bases d’une décennie d’action climatique transformationnelle. Ce que la course vers l’Objectif zéro a montré, en un an seulement, c’est qu’il existe un élan sans précédent parmi les acteurs non étatiques pour atteindre cet objectif et tenir la promesse de l’Accord de Paris aussi rapidement que possible.

J’applaudis les plus de 4 500 entreprises, villes, régions, institutions financières, éducatives et de santé qui ont adhéré à l’initiative, et j’exhorte le reste du monde à se joindre à nous alors que nous nous efforçons de réduire de moitié les émissions d’ici 2030.

Les acteurs non étatiques sont déjà à l’origine du changement

À moins de cinq mois de la COP 26, les acteurs se hâtent de mettre en œuvre leurs engagements afin d’offrir notre meilleur espoir de tenir les promesses de l’Accord de Paris. Décarboniser aussi vite que possible n’est pas seulement une obligation sociétale, mais aussi, et surtout, une attente commerciale et la seule voie future vers la croissance.

Alok Sharma, président désigné de la COP 26, a déclaré : En un peu plus d’un an, la course vers l’Objectif zéro est devenue l’étalon-or d’une action climatique ambitieuse et je suis fier de me joindre à l’UNGC et aux leaders mondiaux pour marquer cet anniversaire. Nous devons tous travailler ensemble pour apporter les changements nécessaires et nous savons que l’action des entreprises encourage les engagements audacieux des pays. Cette manifestation claire de soutien à une action climatique ambitieuse dans l’ensemble de l’économie mondiale est essentielle à la réussite de la COP 26 et à la limitation de l’augmentation de la température mondiale à 1,5°C.

Secteur des soins de santé

  • Malgré la pandémie de la Covid-19, plus de 3 000 hôpitaux répartis dans 37 établissements de santé font la course pour réduire de moitié les émissions d’ici 2030. L’Hospital Clínica Bíblica au Costa Rica entreprend une importante installation de panneaux solaires dans son parcours pour réduire les émissions en utilisant des énergies renouvelables. En tant que guérisseurs, ces hôpitaux savent que la prévention et la préparation sont essentielles pour lutter contre la crise climatique et que le chemin de la guérison commence par des solutions climatiques transformatrices.
- Advertisement -

Dernières nouvelles

Tunisie : L’UE appelle au rétablissement de la stabilité institutionnelle

Le Haut représentant de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Josep...

Liban: Najib Mikati chargé de former un gouvernement après deux autres échecs

L'ex-Premier ministre Najib Mikati a été chargé lundi de former un nouveau gouvernement après l'échec de ses deux prédécesseurs à mettre en...

France: Feu vert définitif au pass sanitaire

Le Parlement français a adopté définitivement, dans la nuit de dimanche à lundi, le projet de loi prévoyant l’obligation vaccinale pour les...

NextGenerationEU : Approbation du plan de relance de chypre

Le conseil européen a approuvé le plan de relance de chypre, un financement de 1.2 milliard sera investi à chypre.

Tunisie : le président Kaïs Saïed limoge le ministre de la Défense

Le ministre de la Défense, Ibrahim Bartaji, a été limogé par le Président tunisien Kaïs Saïed ce lundi 26 juillet.
- Advertisement -

More Articles Like This

//glugreez.com/4/3719385