8.6 C
Bruxelles
lundi, janvier 30, 2023
No menu items!

L’UE souhaite renforcer sa coopération avec Interpol dans la lutte contre le terrorisme

À lire

Espagne: l’auteur présumé de l’attaque d’Algésiras en détention pour «terrorisme»

L'auteur présumé de l'attaque à la machette mercredi 25 janvier contre deux églises d'Algésiras, dans le sud...

Accord aérien UE-Qatar: débat sur l’état d’avancement de la ratification

La commission des transports débattra de l'état d'avancement de la ratification de l'accord de transport aérien UE-Qatar...

Les descendants d’Africains, les métis Allemands, Victimes de la période du Troisième Reich.

Le Parlement Européen a commémoré la libération des camps de concentration en présence du président de l’État...

L’Union européenne dit vouloir renforcer sa coopération avec Interpol dans la lutte contre le terrorisme.

En ce sens, le Parlement européen a adopté le 5 juillet une recommandation à la Commission du rapporteur ECR Jadwiga Wiśniewska (Pologne).

Selon la recommandation, l’amélioration de l’échange de données entre les États membres est d’une importance capitale.

Les parlementaires ont également appelé Interpol à exclure la Russie du système de données d’Interpol et à garantir la protection des données vis-à-vis des pays tiers.

« Le terrorisme et le crime organisé sont des phénomènes transnationaux et mondiaux, caractérisés par une dynamique extrêmement dangereuse.

« Ils utilisent les réalisations les plus récentes de la technologie moderne et de la numérisation, et ils exigent de l’UE une réponse sans compromis ainsi qu’une coopération plus efficace et coordonnée avec les agences internationales chargées de l’application de la loi telles qu’Interpol », a commenté Wiśniewska.

Wiśniewska a poursuivi : « Nos principales recommandations incluent l’octroi aux agences de l’UE – Europol, EPPO, Eurojust et Frontex – d’un accès aux bases de données d’Interpol et des garanties conformes aux réglementations européennes sur la protection des données lors du transfert de données.

« La recommandation la plus importante est d’exclure la Russie d’Interpol et de ses bases de données.

« Il existe des preuves de violations claires et répétées du droit international par la Russie, y compris les crimes de guerre les plus terribles commis contre des civils ukrainiens.

« Il n’y a pas d’autre moyen que d’exclure la Fédération de Russie de cette organisation car le pays a perdu sa crédibilité internationale et la relation de confiance nécessaire à la coopération internationale a été complètement détruite. »

- Advertisement -

Dernières nouvelles

Espagne: l’auteur présumé de l’attaque d’Algésiras en détention pour «terrorisme»

L'auteur présumé de l'attaque à la machette mercredi 25 janvier contre deux églises d'Algésiras, dans le sud...

Accord aérien UE-Qatar: débat sur l’état d’avancement de la ratification

La commission des transports débattra de l'état d'avancement de la ratification de l'accord de transport aérien UE-Qatar avec les représentants de la...

Les descendants d’Africains, les métis Allemands, Victimes de la période du Troisième Reich.

Le Parlement Européen a commémoré la libération des camps de concentration en présence du président de l’État d’Israël, Monsieur Isaac Herzog, la...

Un hacker néerlandais a obtenu pratiquement toutes les données personnelles des Autrichiens, selon la police

La police de la nation alpine d'Autriche a déclaré mercredi 25 janvier qu'un pirate néerlandais avait été arrêté en novembre et avait...

Accords historiques entre l’Italie et la Libye sur la production de gaz et l’immigration

Des accords historiques ont été signés entre l’Italie et la Libye dans les domaines de la production de gaz et le contrôle...
- Advertisement -

More Articles Like This

//potsaglu.net/4/3719385