8.6 C
Bruxelles
mardi, juin 25, 2024
No menu items!

La Russie recherche des investissements étrangers dans des pays « non hostiles »

À lire

NATO announces nomination of Admiral Pierre Vandier, French Navy, as Supreme Allied Commander Transformation

On 20 June 2024, the North Atlantic Council approved the nomination of Admiral Pierre Vandier, French Navy,...

Le scandale de Sylt : une chanson de slogans racistes

l’île de Sylt située au nord de l’Allemagne et prisée par la haute sociétéallemande a été le...

EU Council Confirms 25 June Start for Ukraine and Moldova Accession Talks

The EU Council has scheduled the commencement of accession negotiations with Ukraine and the Republic of Moldova for 25...

Plusieurs grandes banques de Wall Street ont commencé à proposer ces derniers jours de faciliter les transactions sur la dette russe, selon des documents bancaires vus par Reuters, donnant aux investisseurs une autre chance de se débarrasser d’actifs largement considérés en Occident comme toxiques.

La plupart des banques américaines et européennes s’étaient retirées du marché en juin après que le département du Trésor ait interdit aux investisseurs américains d’acheter des titres russes dans le cadre de sanctions économiques pour punir Moscou d’avoir envahi l’Ukraine, selon un investisseur qui détient des titres russes et deux sources bancaires.

Pendant ce temps, la bourse de Moscou sera partiellement rouverte aux investisseurs étrangers. Il indique que seuls les investisseurs de « pays qui ne sont pas hostiles » seront autorisés à négocier des obligations, c’est-à-dire principalement ceux qui ont imposé des sanctions à l’économie russe.

Ces pays « hostiles » comprennent les membres de l’Union européenne, le Canada et le Japon, qui représentaient à eux deux 90% des investissements en Russie l’année dernière.

La Russie avait bouclé ses marchés en février pour empêcher l’argent de quitter le pays pendant la guerre.

Dans un communiqué, la Bourse de Moscou a annoncé qu’elle rouvrirait son marché obligataire aux « clients non-résidents de pays non hostiles, ainsi qu’aux non-résidents dont les bénéficiaires ultimes sont des personnes morales ou physiques russes ».

La Chine et la Turquie sont susceptibles de faire partie de ces nations, car elles n’ont pas imposé de sanctions contre la Russie.

Il a ajouté que les banques, les courtiers et les sociétés de gestion d’investissement avaient commencé à enregistrer leurs clients étrangers auprès de la bourse.

La Russie a fermé ses marchés boursiers et obligataires quelques heures après que le président Vladimir Poutine a envoyé des milliers de soldats en Ukraine le 24 février.

EU Briefs publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Briefs.

- Advertisement -

Dernières nouvelles

NATO announces nomination of Admiral Pierre Vandier, French Navy, as Supreme Allied Commander Transformation

On 20 June 2024, the North Atlantic Council approved the nomination of Admiral Pierre Vandier, French Navy,...

Le scandale de Sylt : une chanson de slogans racistes

l’île de Sylt située au nord de l’Allemagne et prisée par la haute sociétéallemande a été le théâtre d’un événement qui a...

EU Council Confirms 25 June Start for Ukraine and Moldova Accession Talks

The EU Council has scheduled the commencement of accession negotiations with Ukraine and the Republic of Moldova for 25 June. This...

NATO : Secretary General meets with Secretary Blinken to prepare NATO’s Washington Summit

NATO Secretary General Jens Stoltenberg met with US Secretary of State Antony Blinken in Washington D.C. on Tuesday 18 June 2024, as...

Next European Parliament more pro-Israel?

For Israel, the most important question is who will succeed Josep Borrell as EU’s High Representative for Foreign Affairs and Security Policy....
- Advertisement -

More Articles Like This