8.6 C
Bruxelles
mardi, juin 18, 2024
No menu items!

L’UE demande le durcissement des règles d’octroi de visas vis-à-vis des ressortissants russes

À lire

Next European Parliament more pro-Israel?

For Israel, the most important question is who will succeed Josep Borrell as EU’s High Representative for...

Concerns Over EU Carbon Border Adjustment Mechanism & Its Impact on British Green Energy

The introduction of the European Union’s Carbon Border Adjustment Mechanism (CBAM) has raised concerns within the...

Ukrainian NGO ‘Arm Women Now’ exhibit on display at NATO HQ

A Ukrainian NGO – “Arm Women Now” – is pioneering the manufacturing of female-specific uniforms, body armour...

La Commission européenne a exhorté vendredi les Etats membres de l’Union européenne (UE) à durcir leurs procédures d’octroi de visas et à renforcer les contrôles aux frontières vis-à-vis des citoyens russes.

Selon Ylva Johansson, la commissaire européenne aux Affaires intérieures, les nouvelles directives sont une réponse à la récente escalade du conflit.

« L’UE se protégera et protégera ses citoyens. Nous veillons à avoir une approche cohérente et unie aux frontières extérieures de l’UE vis-à-vis des citoyens russes et également lorsqu’il s’agit d’appliquer des règles strictes sur la délivrance de visas de court séjour aux citoyens russes », a-t-elle expliqué.

Selon les nouvelles règles, les Etats membres de l’UE devront appliquer des « évaluations plus strictes » et procéder à des contrôles de sécurité lorsqu’ils délivreront des visas aux citoyens russes. Ils devront également appliquer une approche stricte lors de l’évaluation de la justification du voyage et de la validité des visas, et cela quel que soit l’Etat membre de délivrance.

Mme Johansson a ajouté que les Etats membres ne devraient pas accepter les demandes de visa Schengen des citoyens de la Fédération de Russie qui sont présents dans un pays tiers pour de courts séjours ou à des fins de transit.

Elle a enfin indiqué que des exceptions pourraient être faites en cas de difficultés et pour des raisons humanitaires, telles que les visites familiales dues à une maladie grave et soudaine d’un parent résidant dans l’UE, des dissidents ou des défenseurs des droits de l’homme.

Xinhua

EU Briefs publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Briefs.

- Advertisement -

Dernières nouvelles

Next European Parliament more pro-Israel?

For Israel, the most important question is who will succeed Josep Borrell as EU’s High Representative for...

Concerns Over EU Carbon Border Adjustment Mechanism & Its Impact on British Green Energy

The introduction of the European Union’s Carbon Border Adjustment Mechanism (CBAM) has raised concerns within the British energy sector.

Ukrainian NGO ‘Arm Women Now’ exhibit on display at NATO HQ

A Ukrainian NGO – “Arm Women Now” – is pioneering the manufacturing of female-specific uniforms, body armour and other non-lethal equipment. An...

Invasion de l’Ukraine – Zelensky présentera des propositions de paix à la Russie après validation internationale

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a déclaré samedi qu'il ferait des propositions de paix à la Russie une fois qu'elles auront été...

Suisse : Les pays du Sud au Sommet de la paix

En lançant le Sommet de la paix aujourd’hui en Suisse, l’Ukraine a fait un pas important vers l’intensification de ses contacts avec...
- Advertisement -

More Articles Like This