8.6 C
Bruxelles
mercredi, avril 17, 2024
No menu items!

Alors que la Russie s’approvisionne en armes pour sa guerre, elle viole les sanctions mêmes de l’ONU qu’elle a aidé à rédiger : Déclaration du Royaume-Uni au Conseil de sécurité

À lire

Le Soudan, une crise quasi oubliée

Le Soudan était à l’ordre du jour lors de la dernière réunion de la commission «Développement» le...

Bruxelles: Alerte à la bombe au palais de justice, en cours d’évacuation

Le palais de justice de la place Poelaert à Bruxelles a été évacué peu après 15 heures...

La Belgique salue les réformes menées par le Maroc pour une société et une économie marocaines plus dynamiques

La Belgique salue les réformes menées par le Maroc, sous le leadership de SM le Roi Mohammed...

Déclaration de la coordinatrice politique adjointe Alice Jacobs lors du débat du Conseil de sécurité de l’ONU sur l’exportation d’armes et d’équipements militaires.

« En tant qu’auteur d’une guerre d’agression contre une nation souveraine, la Russie a pris la présidence du Conseil de sécurité alors qu’elle ne respecte pas les obligations les plus élémentaires d’un État membre de l’ONU.

« La décision de la Russie de déclencher une guerre illégale de choix contre un peuple innocent menace les principes fondamentaux du Conseil de sécurité. Et comme elle s’approvisionne en armes pour sa guerre, la Russie viole les sanctions mêmes de l’ONU qu’elle a contribué à rédiger, contre des États comme l’Iran et la RPDC.

Les conséquences plus larges de cette guerre sur les prix des denrées alimentaires et des produits de base sont graves et risquent de provoquer de nouveaux conflits. Le Royaume-Uni appelle tous les autres États à cesser leur assistance à l'armée russe et à ses forces affiliées. Armer l'État agresseur alimente l'instabilité mondiale, – Alice Jacobs.

« Pour préserver les principes de souveraineté et d’intégrité territoriale de la Charte, les États membres doivent aider l’Ukraine à se protéger de cette agression, conformément à l’article 51 de la Charte des Nations unies. Le Royaume-Uni a fourni une large gamme d’équipements et de soutien à l’Ukraine et continuera de le faire, en tant qu’État membre responsable de l’ONU.

« Chers collègues, le détournement et l’utilisation abusive des armes classiques coûtent la vie à des centaines de milliers de personnes chaque année dans le monde, compromettent la sécurité et le développement durable et alimentent les conflits, la criminalité et le terrorisme.

« Le Conseil de sécurité peut jouer un rôle important sur cette question, en complément des processus multilatéraux et nationaux. Malheureusement, c’est la Russie qui a longtemps cherché à saper ce travail – en s’opposant aux nouveaux textes et en s’abstenant systématiquement de résolutions sur cette question, telles que la résolution 2117 en 2013, la résolution 2220 en 2015 et la résolution 2616 en 2021.

« Le Royaume-Uni applique l’un des régimes de contrôle des exportations d’armes les plus solides au monde. Nous sommes attachés à la pleine mise en œuvre et à l’universalisation du Traité sur le commerce des armes. Et nous restons attachés à tous les mécanismes connexes des Nations Unies, y compris le programme d’action des Nations Unies sur les armes légères et de petit calibre. Nous continuerons d’appuyer les mesures appropriées par l’intermédiaire du Conseil de sécurité.

« Chers collègues, permettez-moi de terminer en réaffirmant un simple point. Si la Russie veut vraiment renforcer la paix et la sécurité internationales, sa première action devrait être de mettre fin à son invasion illégale, de se retirer de l’Ukraine et d’assumer ses responsabilités en vertu de la Charte des Nations Unies.

EU Briefs publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Briefs.

- Advertisement -

Dernières nouvelles

Le Soudan, une crise quasi oubliée

Le Soudan était à l’ordre du jour lors de la dernière réunion de la commission «Développement» le...

Bruxelles: Alerte à la bombe au palais de justice, en cours d’évacuation

Le palais de justice de la place Poelaert à Bruxelles a été évacué peu après 15 heures ce mardi en raison d’une...

La Belgique salue les réformes menées par le Maroc pour une société et une économie marocaines plus dynamiques

La Belgique salue les réformes menées par le Maroc, sous le leadership de SM le Roi Mohammed VI, durant ces vingt-cinq dernières...

Fight for democracy in Romania: A call to action George Simion*

Romania stands at a pivotal moment in its democratic journey, facing a critical test of its commitment to upholding democratic principles.

European Commission paving the way for regular payments under the Ukraine Facility

The new Ukraine Facility, which entered into force on 1st March, foresees up to €50 billion of stable financing, in grants and...
- Advertisement -

More Articles Like This