8.6 C
Bruxelles
mercredi, février 28, 2024
No menu items!

Le Kosovo et la Serbie ne parviennent pas à s’entendre sur la baisse des tensions dans le nord du Kosovo

À lire

La Brussels Pride fait son retour, la date de l’événement révélée

La Brussels Pride March se déploiera le 18 mai dans les rues du centre-ville tandis que le...

Vice-President Josep Borrell’s speech at the EP debate: „ We have to strengthen European Defence in a volatile geopolitical landscape”

On the plenary session of the European Parliament in Strasbourg the speech was delivered by Matthieu Michel,...

Yulia Navalnaya: “If you want to defeat Putin, fight his criminal gang”

Yulia Navalnaya, the widow of murdered Russian anti-corruption activist Alexei Navalny, addressed the European Parliament on Wednesday.

Les dirigeants du Kosovo et de la Serbie ne sont pas parvenus à s’entendre sur la manière de réduire les tensions dans les zones à majorité serbe du nord du Kosovo, a déclaré le chef de la politique étrangère de l’UE, Josep Borrell, mardi 2 mai, avertissant que toute nouvelle escalade pourrait saper l’accord soutenu par l’UE sur la normalisation. cravates.

En mars, Pristina et Belgrade ont convenu verbalement de mettre en œuvre un plan soutenu par l’Occident visant à améliorer les relations, mais peu de progrès ont été constatés depuis.

Quelque 50 000 Serbes qui vivent dans le nord du Kosovo refusent toujours de participer aux institutions du Kosovo, notamment la police, la justice et les gouvernements municipaux qu’ils avaient quittés en novembre dernier. Ils ont boycotté les élections locales organisées par les autorités du Kosovo le mois dernier.

Borrell a déclaré que lors d’une réunion avec le Premier ministre kosovar Albin Kurti et le président serbe Aleksandar Vucic, il avait exprimé « sa grave inquiétude quant à la situation dans le nord du Kosovo » à la suite d’élections « avec une très faible participation ».

Il a exhorté les parties à faire des compromis et a averti que toute nouvelle escalade pourrait « saper » la mise en œuvre de l’accord soutenu par l’UE sur la normalisation des relations.

Vucic et Kurti ne sont pas parvenus à se mettre d’accord sur un cadre garantissant une plus grande autonomie aux municipalités à majorité serbe, condition requise par les Serbes pour participer aux institutions du Kosovo.

Kurti a déclaré aux journalistes qu’un projet de proposition sur une plus grande autonomie pour les municipalités à majorité serbe, qui a été présenté lors de la réunion de mardi, n’était pas conforme à la constitution du Kosovo et ne pouvait être accepté.

« Je suis très inquiet », a déclaré Vucic aux journalistes. « Il est clair que Pristina ne veut pas tenir ses engagements », a-t-il ajouté, faisant référence à l’association des municipalités serbes.

Cependant, les deux parties se sont engagées mardi à travailler ensemble pour localiser les sites funéraires de l’époque de la guerre au Kosovo afin d’identifier les restes de ceux qui sont toujours portés disparus depuis le conflit de 1998-99.

Près de 24 ans plus tard, 1 621 personnes sont toujours portées disparues de la guerre qui a fait plus de 13 000 morts. La majorité des personnes tuées et portées disparues sont des Albanais de souche.

Les deux parties ont convenu de partager des documents, y compris ceux qui sont classifiés, et d’utiliser des données satellitaires et d’autres technologies pour détecter les sites de charniers présumés.

La guerre a commencé en 1998 lorsque des Albanais de souche du Kosovo, alors une province de Serbie, ont pris les armes lors d’un soulèvement contre le régime de Belgrade. Elle a pris fin en juin 1999 après l’intervention de l’OTAN. Le Kosovo était alors administré administrativement par l’ONU.

Le Kosovo a déclaré son indépendance en 2008, mais la Serbie refuse de reconnaître le statut d’État de son ancienne province.

EU Briefs publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Briefs.

- Advertisement -

Dernières nouvelles

La Brussels Pride fait son retour, la date de l’événement révélée

La Brussels Pride March se déploiera le 18 mai dans les rues du centre-ville tandis que le...

Vice-President Josep Borrell’s speech at the EP debate: „ We have to strengthen European Defence in a volatile geopolitical landscape”

On the plenary session of the European Parliament in Strasbourg the speech was delivered by Matthieu Michel, State Secretary for Digitalisation in...

Yulia Navalnaya: “If you want to defeat Putin, fight his criminal gang”

Yulia Navalnaya, the widow of murdered Russian anti-corruption activist Alexei Navalny, addressed the European Parliament on Wednesday. Welcoming Yulia...

L’île de Malte est-elle réellement un lieu de tolérance en pleine Méditerranée ?

Au milieu de la mer Méditerranée se dresse une petite nation insulaire, réputée pour ses châteaux imposants et ses légendes templières... Il...

Le Parlement approuve un soutien budgétaire clé pour l’Ukraine et l’UE

Les députés approuvent un financement à long terme pour l’Ukraine, la plateforme "Technologies stratégiques pour l’Europe" (STEP) et d’autres changements dans le...
- Advertisement -

More Articles Like This