8.6 C
Bruxelles
mercredi, avril 17, 2024
No menu items!

Signature de l’accord-Post-Cotonou par le Conseil de l’Union Européenne.

À lire

L’UE prévoit d’élargir les sanctions contre l’Iran

L'Union européenne (UE) va commencer à travailler sur l'élargissement de ses sanctions contre l'Iran, car certains Etats...

Seven new sites receive the European Heritage Label

European Heritage sites are milestones in the creation of today’s Europe. Spanning from the dawn of civilisation...

Eurobarometer Survey Shows Citizens Growing Concerns Over Geopolitical Tensions

The European Parliament’s last Eurobarometer survey before the elections in June reveals awareness among citizens and...

Une date historique

L’Union européenne a donné son accord définitif à un nouveau partenariat post Cotonou entre l’UE et les États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP, en signant cet important document après deux ans d’attente. Rappelons que les relations UE-ACP sont les relations de partenariat les plus importantes qui existent entre les deux parties. En effet L’Union Européenne comprend 27 membres et les ACP 78 membres soit une force politique de 105 pays originaires de 3 continents.

Nous nous félicitons donc de la décision prise le 20 juillet par le Conseil des Affaires Étrangères de l’Union européenne d’approuver la signature du nouvel accord de partenariat entre l’Organisation des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (OEACP) et l’Union européenne, qui avait été conclu en avril 2021.

Il s’agit en effet d’un document qui met fin à des mois d’une longue attente, qui ont eu un impact sur le partenariat stratégique entre les deux parties. Lors de notre réunion au mois de juin de cette année, les députés des ACP, nos partenaires ont émis à ce sujet des doutes. Il avaient fait part de leurs inquiétudes lors des différents réunions que nous avons eu aussi bien à Maputo, à Addis-Abeba, à Nairobi, à Maseru qu’à Strasbourg ou à Bruxelles.

Nos partenaires ont fait preuve de beaucoup de patience, même si nous avions tous du mal á comprendre comment deux pays la Hongrie et le Pologne ont pu prendre en otage ainsi 105 pays durant deux ans.

Avec cette approbation du Conseil, nous envisageons l’avenir avec sérénité surtout nous pouvons accélérer les procédures internes et parvenir assez rapidement à l’entrée en vigueur du nouvel accord. Notre prochaine rencontre au mois d’octobre au Vanuatu sera saluée par tous comme un grand soulagement. Nous allons pouvoir avancer dans notre agenda et combler au plus vite les retards qui ont freiné ainsi le renforcement de notre partenariat.

En effet, ce nouvel accord ouvre la voie à des actions concertées et plus coordonnées sur la scène internationale. Il renforce notre coopération, et améliore la dimension parlementaire de nos relations. En un mot, il étend la portée de notre engagement et l’ampleur des ambitions de l’UE et de l’OEACP afin de mieux relever les défis actuels et futurs.

Bruxelles. Parlement Européen. Réunion des ACP-UE 27 juin 2023

Genèse de l’accord post-Cotonou.

Vingt ans après sa conclusion initiale, l’accord de partenariat de Cotonou entre l’UE et 78 pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) aurait dû expirer en février 2020, mais il a été prolongé jusqu’en décembre 2021 car les négociations sur un nouvel accord ont pris plus de temps que prévu.

Puis finalement la signature de l’accord a été reporté jusqu’en juin 2023. A cette
date, La Commissaire au Partenariat International (on) nous avait annoncé qu’il fallait encore retarder la signature de l’accord de 4 mois ce qui avait fait sortir de leurs gonds certains de nos partenaires des ACP. Aussi nous saluons de voir que tous les obstacles ont été levés et que nos prochaines rencontres se dérouleront dans un cadre plus confiant.

L’accord ACP-UE est le partenariat le plus complet entre l’UE et les pays ACP. C‘est aussi la force motrice de la coopération au développement et des relations extérieures de l’Union européenne.

Le Parlement européen et tout particulièrement la commission Développement DEVE soutiennent fermement un partenariat ACP-UE approfondi et continu, à hauteur des yeux“, donc sur un même pied d’égalité doté d’institutions communes, y compris l’Assemblée Parlementaire Paritaire ACP-UE, tout en soutenant la régionalisation afin de renforcer le partenariat avec l’Afrique. Le Parlement a appelé à plusieurs reprises les États membres à signer le nouvel accord afin qu’il puisse entrer au plus vite en vigueur. Maintenant, c’est fait. Nous nous en réjouissons.

Dr. Pierrette Herzberger-Fofana,
Députée au Parlement Européen
1 ère Vice-Présidente de la Commission «Développement»
Vice-Présidente de l’Assemblée Parlementaire Paritaire ACP-UE
Vice-Présidente de la Délégation avec le Parlement Panafricain

EU Briefs publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Briefs.

- Advertisement -

Dernières nouvelles

L’UE prévoit d’élargir les sanctions contre l’Iran

L'Union européenne (UE) va commencer à travailler sur l'élargissement de ses sanctions contre l'Iran, car certains Etats...

Seven new sites receive the European Heritage Label

European Heritage sites are milestones in the creation of today’s Europe. Spanning from the dawn of civilisation to the Europe we see...

Eurobarometer Survey Shows Citizens Growing Concerns Over Geopolitical Tensions

The European Parliament’s last Eurobarometer survey before the elections in June reveals awareness among citizens and concern for the current geopolitical...

Le Soudan, une crise quasi oubliée

Le Soudan était à l’ordre du jour lors de la dernière réunion de la commission «Développement» le 11 juin2024. Les députés ont...

Bruxelles: Alerte à la bombe au palais de justice, en cours d’évacuation

Le palais de justice de la place Poelaert à Bruxelles a été évacué peu après 15 heures ce mardi en raison d’une...
- Advertisement -

More Articles Like This