8.6 C
Bruxelles
mardi, juin 25, 2024
No menu items!

Un plan de gestion coordonnée vise à favoriser la récupération de la population d’anguille d’Europe en Méditerranée

À lire

NATO announces nomination of Admiral Pierre Vandier, French Navy, as Supreme Allied Commander Transformation

On 20 June 2024, the North Atlantic Council approved the nomination of Admiral Pierre Vandier, French Navy,...

Le scandale de Sylt : une chanson de slogans racistes

l’île de Sylt située au nord de l’Allemagne et prisée par la haute sociétéallemande a été le...

EU Council Confirms 25 June Start for Ukraine and Moldova Accession Talks

The EU Council has scheduled the commencement of accession negotiations with Ukraine and the Republic of Moldova for 25...

L’avenir de l’anguille d’Europe (Anguilla anguilla), espèce de poisson emblématique, très prisée dans la cuisine méditerranéenne, est actuellement compromis. Cependant, un plan de gestion prévoyant une fermeture partielle de la pêche de l’anguille chaque année, l’interdiction complète de la pêche récréative de l’anguille et la mise en place d’un réseau de surveillance visant à déterminer des mesures de gestion efficaces pourrait contribuer à renverser la situation.

Les anguilles font face à un grave péril et à des menaces telles que le changement climatique, la perte des habitats, la pollution et la surpêche tout au long de leurs routes migratoires, qui commencent en mer des Sargasses et couvrent une aire de répartition allant de la Méditerranée à l’Europe du Nord. En 2020, la migration des jeunes anguilles d’Europe vers des habitats d’eau douce, qui constitue une étape cruciale du cycle de vie de cette espèce, était au niveau le plus bas jamais enregistré.

Face à cette situation, la Commission générale des pêches pour la Méditerranée (CGPM) de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) est intervenue en lançant un programme de recherche complet dans neuf pays de la Méditerranée entre 2020 et 2022.

Les résultats de ces travaux, publiés dans le rapport intitulé L’anguille d’Europe en mer Méditerranée: résultats du programme de recherche de la CGPM, donnent un aperçu détaillé de la pêche à l’anguille, des habitats et des caractéristiques biologiques et écologiques des stocks locaux. Le rapport donne également une vue d’ensemble des mesures actuelles de gestion et de conservation, et fournit une évaluation des mesures essentielles réalisée à partir d’un modèle.

Selon le rapport, les lagunes constituent un habitat crucial pour les anguilles en mer Méditerranée. Cependant, elles font face à des défis considérables, comme le changement climatique, la pression de pêche et la pollution.

La destruction des habitats, la mauvaise qualité de l’eau et la pollution sont aussi patentes dans d’autres habitats des anguilles, comme les cours d’eau et les estuaires.

Les travaux de recherche ont également permis d’établir que parmi les nombreuses mesures de gestion des pêches en vigueur, certaines, comme les périodes de fermeture et l’interdiction de pêcher à certaines étapes du cycle de vie, étaient peu harmonisées et souvent mal adaptées aux conditions locales.

Le déclin des anguilles a des répercussions pour les pêcheurs, car les prises ont considérablement diminué.

«Avant moi, mon père et mon grand-père pêchaient ici. Nous pêchons tous pour gagner notre vie. Malheureusement, nous prenons maintenant très peu de poissons, alors que nous en pêchions beaucoup auparavant», indique M. Adriano Deiana, pêcheur d’anguilles en Sardaigne (Italie).

Le déclin de cette ressource amène également des pêcheurs à abandonner leur emploi, ce qui entraîne une perte des connaissances traditionnelles ainsi que des pertes en matière de gestion, notamment de gestion responsable de l’environnement, des savoirs que les pêcheurs eux-mêmes détiennent.

Un plan de gestion coordonnée pour la récupération

La gravité de la situation met en évidence la nécessité d’une action à plusieurs niveaux.

«L’anguille d’Europe, les habitats qui l’accueillent à ses différents stades de développement et les moyens de subsistance qu’elle assure requièrent une action et une protection dans tous les domaines: biologique, environnemental et socioéconomique», a déclaré Mme Elisabetta Betulla Morello, Fonctionnaire chargée des ressources halieutiques à la CGPM et l’une des rédactrices du rapport. «Il est essentiel de coopérer pour définir et mettre en œuvre des mesures adéquates, non seulement pour gérer la pêche mais aussi pour protéger l’environnement et les aspects socioéconomiques associés à cette espèce», a-t-elle ajouté.

À partir des mesures de transition déjà en place depuis 2021 et sur la base des résultats du programme de recherche, en 2022, la CGPM a adopté un plan de gestion pluriannuel pour l’anguille d’Europe en mer Méditerranée. Ce plan prévoit une fermeture partielle de la pêche de l’anguille pendant six mois par an, et plusieurs options pour sa mise en œuvre. Il impose également une interdiction totale et permanente de la pêche récréative de l’anguille d’Europe à tous les stades de développement (civelle, anguille jaune et anguille argentée) et dans tous les habitats (eau douce, eaux saumâtres et eau de mer). Ces mesures ont été renforcées en 2023 avec des mesures de précaution supplémentaires visant à protéger les civelles.

Un autre élément clé du plan est la mise en place d’un réseau de surveillance auquel participent des pêcheurs et des scientifiques de toute la Méditerranée, afin de déterminer des mesures de gestion efficaces, adaptées aux situations particulières et mises en œuvre par toutes les parties prenantes. Des ateliers ont déjà permis de réunir des pêcheurs, des scientifiques et des administrateurs, qui ont mis en commun des études de cas et des pratiques optimales, en vue de les reproduire ailleurs.

Examiner les incidences socioéconomiques: la deuxième phase du programme de recherche

Une étude socioéconomique sera menée dans le cadre de la prochaine phase du programme de recherche, au cours de laquelle sont aussi prévus le développement de la base de données sur les habitats et la collecte d’informations permettant d’évaluer les mesures de gestion.

Le but ultime est d’assurer la conservation de l’espèce et la préservation du patrimoine de la pêche artisanale au sein des communautés côtières de la Méditerranée.

EU Briefs publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Briefs.

- Advertisement -

Dernières nouvelles

NATO announces nomination of Admiral Pierre Vandier, French Navy, as Supreme Allied Commander Transformation

On 20 June 2024, the North Atlantic Council approved the nomination of Admiral Pierre Vandier, French Navy,...

Le scandale de Sylt : une chanson de slogans racistes

l’île de Sylt située au nord de l’Allemagne et prisée par la haute sociétéallemande a été le théâtre d’un événement qui a...

EU Council Confirms 25 June Start for Ukraine and Moldova Accession Talks

The EU Council has scheduled the commencement of accession negotiations with Ukraine and the Republic of Moldova for 25 June. This...

NATO : Secretary General meets with Secretary Blinken to prepare NATO’s Washington Summit

NATO Secretary General Jens Stoltenberg met with US Secretary of State Antony Blinken in Washington D.C. on Tuesday 18 June 2024, as...

Next European Parliament more pro-Israel?

For Israel, the most important question is who will succeed Josep Borrell as EU’s High Representative for Foreign Affairs and Security Policy....
- Advertisement -

More Articles Like This