8.6 C
Bruxelles
samedi, avril 13, 2024
No menu items!

Le président de l’UA nomme des envoyés spéciaux pour solliciter des fonds contre l’épidémie pour l’Afrique

À lire

La Finlande prend la sécurité et la défense au sérieux (NATO)

Le secrétaire général, Jens Stoltenberg, a reçu mercredi 10 avril 2024, le président finlandais, Alexander Stubb, au...

International Humanitarian Conference for Sudan and its Neighbours in Paris

High Representative/Vice President Josep Borrell and Commissioner for Crisis Management Janez Lenarčič  travel to Paris on Monday 15 April to...

Record post-winter gas storage levels in Europe

Europe is emerging from its second winter since Russia's illegal invasion of Ukraine. Despite many fears, we...

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa, dans le cadre de ses fonctions de président de l’Union africaine (UA), a déclaré mercredi avoir nommé quatre envoyés spéciaux pour solliciter un soutien financier en faveur de l’Afrique afin d’aider le continent à endiguer le COVID- 19.

Les quatre envoyés spéciaux sont le Nigérian Ngozi Okonjo-Iweala, le Rwandais Donald Kaberuka, le Sénégalais Tidjane Thiam et le Sud-Africain Trevor Manuel.

Ils sont chargés de solliciter un soutien financier pour les efforts du continent auprès des pays du G20, des organisations internationales et des communautés de donateurs ainsi que des milieux d’affaires africains, a indiqué M. Ramaphosa lors d’une conférence virtuelle avec des chefs d’entreprise africains dans la capitale Pretoria.

Les fonds mobilisés par ces envoyés soutiendront la stratégie continentale conjointe africaine relative à l’épidémie de COVID-19, a précisé M. Ramaphosa.

« Une réponse unifiée et coordonnée nous offre la meilleure chance possible de contenir l’épidémie », a-t-il dit.

M. Ramaphosa a affirmé avoir encouragé la Banque mondiale, le Fonds monétaire international, la Banque africaine de développement et d’autres institutions régionales à utiliser tous les instruments disponibles pour aider à combattre le COVID-19 en Afrique.

« J’ai souligné la nécessité d’un plan de relance économique complet et robuste pour l’Afrique », a-t-il annoncé.

Cette injection économique devrait soutenir à la fois les besoins humanitaires immédiats du continent ainsi que la reprise économique, selon M. Ramaphosa.

Elle devrait inclure des paiements différés et la suspension immédiate des paiements d’intérêts sur la dette extérieure publique et privée de l’Afrique pour générer un espace budgétaire pour les mesures de réponse contre le COVID-19, a-t-il expliqué.

En général, la réponse a été positive, divers partenaires ayant annoncé des contributions, offert des mesures d’allégement de la dette et fourni un soutien concret sous forme d’envois de fournitures médicales, a noté M. Ramaphosa.

Le président sud-africain a également envoyé des lettres à de nombreux dirigeants mondiaux pour lancer un appel pressant aux partenaires multilatéraux et bilatéraux pour leur aide dans la stratégie de l’Afrique contre le COVID-19.

« Dans nos interactions avec nos partenaires internationaux, nous avons vivement appelé à la levée immédiate de toutes les sanctions économiques imposées au Zimbabwe et au Soudan pour leur permettre de répondre adéquatement à la pandémie et de sauver des vies », a déclaré M. Ramaphosa.

Xinhua

EU Briefs publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Briefs.

- Advertisement -

Dernières nouvelles

La Finlande prend la sécurité et la défense au sérieux (NATO)

Le secrétaire général, Jens Stoltenberg, a reçu mercredi 10 avril 2024, le président finlandais, Alexander Stubb, au...

International Humanitarian Conference for Sudan and its Neighbours in Paris

High Representative/Vice President Josep Borrell and Commissioner for Crisis Management Janez Lenarčič  travel to Paris on Monday 15 April to participate in the ‘International Humanitarian...

Record post-winter gas storage levels in Europe

Europe is emerging from its second winter since Russia's illegal invasion of Ukraine. Despite many fears, we have emerged stronger than before,...

L’Allemagne arrête trois personnes soupçonnées de terrorisme

Les autorités allemande ont arrêté deux adolescents et un adolescent dans l’ouest du pays, soupçonnés d’avoir planifié une attaque, ont annoncé vendredi...

Soupçons d’espionnage russe au parlement européen : la Justice Belge ouvre une enquête

"Les paiements en liquide n'ont pas eu lieu en Belgique, mais les interférences oui", a indiqué M. De Croo, lors d'une conférence...
- Advertisement -

More Articles Like This