8.6 C
Bruxelles
samedi, avril 13, 2024
No menu items!

Régime bélarusse: Feu vert des 27 à des sanctions

À lire

La Finlande prend la sécurité et la défense au sérieux (NATO)

Le secrétaire général, Jens Stoltenberg, a reçu mercredi 10 avril 2024, le président finlandais, Alexander Stubb, au...

International Humanitarian Conference for Sudan and its Neighbours in Paris

High Representative/Vice President Josep Borrell and Commissioner for Crisis Management Janez Lenarčič  travel to Paris on Monday 15 April to...

Record post-winter gas storage levels in Europe

Europe is emerging from its second winter since Russia's illegal invasion of Ukraine. Despite many fears, we...

Les chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union européenne (UE), réunis en sommet à Bruxelles, ont donné vendredi leur feu vert à des sanctions contre le régime au pouvoir au Bélarus, réitérant leur rejet des résultats des présidentielles ayant donné la victoire à Alexandre Loukachenko.

“Il convient que des mesures restrictives devraient être imposées et nous invitons le Conseil de l’UE à adopter la décision correspondante sans tarder”, lit-on dans des conclusions adoptées par les Vingt-sept.

Ces sanctions concernent une quarantaine de responsables bélarusses, a relevé le président du Conseil européen, Charles Michel, lors d’une conférence de presse, précisant que “le président Loukachenko ne figure pas sur la liste”.

Les dirigeants européens ont, par ailleurs, condamné la violence “inacceptable” dont font usage les autorités bélarusses à l’encontre de manifestants pacifiques ainsi que “les actes d’intimidation et les arrestations et détentions arbitraires à la suite de l’élection présidentielle”, dont ils ne reconnaissent pas les résultats.

Les Vingt-sept ont également réaffirmé leur plein soutien “au droit démocratique des citoyens du Bélarus d’élire leur président dans le cadre d’une nouvelle élection, libre et régulière, sans ingérence extérieure”.

Ils ont de même appelé les autorités bélarusses à mettre un terme à la violence et à la répression, à libérer tous les détenus et les prisonniers politiques, à respecter la liberté des médias et la société civile et à entamer un dialogue national sans exclusive.

EU Briefs publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Briefs.

- Advertisement -

Dernières nouvelles

La Finlande prend la sécurité et la défense au sérieux (NATO)

Le secrétaire général, Jens Stoltenberg, a reçu mercredi 10 avril 2024, le président finlandais, Alexander Stubb, au...

International Humanitarian Conference for Sudan and its Neighbours in Paris

High Representative/Vice President Josep Borrell and Commissioner for Crisis Management Janez Lenarčič  travel to Paris on Monday 15 April to participate in the ‘International Humanitarian...

Record post-winter gas storage levels in Europe

Europe is emerging from its second winter since Russia's illegal invasion of Ukraine. Despite many fears, we have emerged stronger than before,...

L’Allemagne arrête trois personnes soupçonnées de terrorisme

Les autorités allemande ont arrêté deux adolescents et un adolescent dans l’ouest du pays, soupçonnés d’avoir planifié une attaque, ont annoncé vendredi...

Soupçons d’espionnage russe au parlement européen : la Justice Belge ouvre une enquête

"Les paiements en liquide n'ont pas eu lieu en Belgique, mais les interférences oui", a indiqué M. De Croo, lors d'une conférence...
- Advertisement -

More Articles Like This