8.6 C
Bruxelles
lundi, décembre 6, 2021
No menu items!

OTAN : Les alliés s’engagent à renforcer et promouvoir le fonds pour l’innovation

À lire

La Suisse lève l’obligation de quarantaine pour entrer dans son territoire

La Suisse va supprimer l'obligation de quarantaine à l'entrée dans le pays pour les personnes vaccinées contre...

Hommage européen à Valery Giscard d’Estaing

Un an après le décès de l’ancien Président français Valery Giscard d’Estaing, le Parlement européen lui rend...

L’attaque russe contre l’Ukraine aurait de « graves conséquences », selon Jeppe Kofod

L'Ukraine exhorte l'OTAN à préparer des sanctions économiques contre la Russie et à renforcer la coopération militaire...

Lors d’une cérémonie de signature organisée vendredi 22 octobre par le secrétaire général de l’OTAN, les ministres de la Défense de 17 pays alliés* ont convenu de diriger le développement du premier Fonds d’innovation de l’OTAN.

« Au sommet de Bruxelles, les dirigeants de l’OTAN se sont engagés à renforcer notre Alliance, notamment en promouvant et en protégeant l’innovation transatlantique », a déclaré le secrétaire général. « Aujourd’hui, nous respectons cet engagement. Et ensemble, nous assurerons la sécurité de notre peuple dans un monde en évolution rapide », a-t-il ajouté.

Signature de la déclaration d’intention du fonds OTAN pour l’innovation (22 Octobre 2021)

Ce fonds multinational aidera l’OTAN à conserver son avance technologique en permettant des investissements – d’une valeur d’un milliard d’euros – dans des technologies à double usage susceptibles d’être appliquées à la défense et à la sécurité. Cela facilitera également une coopération plus étroite et de confiance avec les innovateurs des technologies de pointe, qui pourraient autrement ne pas être en mesure de développer avec succès les solutions innovantes les plus nécessaires à la protection de l’Alliance.

En collaboration avec l’accélérateur d’innovation de défense de l’OTAN pour l’Atlantique Nord (ou DIANA), le Fonds d’innovation soutiendra le développement d’une communauté d’innovation transatlantique protégée.

Depuis son lancement au sommet de l’OTAN à Bruxelles, un certain nombre d’Alliés ont proposé d’héberger les quartiers généraux, les centres d’essais et les sites d’accélérateurs qui constitueront le réseau DIANA en Europe et en Amérique du Nord.

Les deux initiatives devraient entrer pleinement en vigueur d’ici le sommet de l’OTAN à Madrid en 2022.

*Belgique, République tchèque, Estonie, Allemagne, Grèce, Hongrie, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Roumanie, Slovaquie, Slovénie et Royaume-Uni

- Advertisement -

Dernières nouvelles

La Suisse lève l’obligation de quarantaine pour entrer dans son territoire

La Suisse va supprimer l'obligation de quarantaine à l'entrée dans le pays pour les personnes vaccinées contre...

Hommage européen à Valery Giscard d’Estaing

Un an après le décès de l’ancien Président français Valery Giscard d’Estaing, le Parlement européen lui rend hommage lors d’une cérémonie à...

L’attaque russe contre l’Ukraine aurait de « graves conséquences », selon Jeppe Kofod

L'Ukraine exhorte l'OTAN à préparer des sanctions économiques contre la Russie et à renforcer la coopération militaire avec Kiev alors que le...

Margaritis Schinas : « Les tentatives visant à saper notre Union ne feront que renforcer notre solidarité les uns envers les autres.

La Commission européenne a proposé un ensemble de mesures temporaires d'asile et de retour pour aider la Lettonie, la Lituanie et la...

Cyberviolence à caractère sexiste : les députés souhaitent des sanctions harmonisées

les commissions des libertés civiles et des droits des femmes ont plaidé en faveur d’une législation pour lutter contre la cyberviolence à...
- Advertisement -

More Articles Like This

//ugroocuw.net/4/3719385