8.6 C
Bruxelles
lundi, juin 24, 2024
No menu items!

La Russie serait confrontée à des « conséquences massives » si elle envahissait l’Ukraine, selon la ministre allemande des Affaires étrangères Annalena Baerbock

À lire

NATO announces nomination of Admiral Pierre Vandier, French Navy, as Supreme Allied Commander Transformation

On 20 June 2024, the North Atlantic Council approved the nomination of Admiral Pierre Vandier, French Navy,...

Le scandale de Sylt : une chanson de slogans racistes

l’île de Sylt située au nord de l’Allemagne et prisée par la haute sociétéallemande a été le...

EU Council Confirms 25 June Start for Ukraine and Moldova Accession Talks

The EU Council has scheduled the commencement of accession negotiations with Ukraine and the Republic of Moldova for 25...

La nouvelle ministre allemande des Affaires étrangères, Annalena Baerbock, a déclaré mardi que la Russie ferait face à des « conséquences massives » si elle envahissait l’Ukraine, après un appel téléphonique avec son homologue russe dans lequel elle a déclaré que l’intégrité du territoire de Kiev ne doit pas être violée, rapporte Reuters.

Baerbock a appelé à un dialogue « ouvert et honnête » avec la Russie sur la crise ukrainienne lors de son échange avec le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, a déclaré le ministère allemand des Affaires étrangères.

L’appel téléphonique était le premier contact annoncé publiquement entre Berlin et Moscou depuis que le gouvernement de coalition du chancelier Olaf Scholz a pris ses fonctions la semaine dernière.

« Nous voulons un dialogue honnête et ouvert » , a écrit le ministère de Baerbock sur Twitter après l’appel. « L’intégrité territoriale de l’Ukraine ne doit pas être violée.

Lors d’une conférence de presse conjointe ultérieure à Stockholm où elle a rencontré ses homologues suédois et norvégien, Baerbock a déclaré : « Toute forme d’intervention dans la souveraineté de l’Ukraine aurait des conséquences massives pour le régime russe – de nature économique et diplomatique ».

Le ministère allemand des Affaires étrangères a également appelé à des progrès dans les pourparlers dits de Normandie sur la résolution de la crise ukrainienne et a déclaré que les voyages sans visa pour les jeunes Russes étaient également mentionnés dans l’appel, ainsi que la coopération sur l’hydrogène.

Les déclarations de chaque partie n’ont pas mentionné le projet de gazoduc Nord Stream 2, qui acheminerait le gaz naturel russe vers l’Allemagne et contournerait l’Ukraine, mais n’a pas été certifié en raison d’obstacles réglementaires.

La Pologne et les États-Unis ont demandé l’arrêt du pipeline si la Russie envahissait l’Ukraine. Le nouveau gouvernement allemand ne s’est pas engagé publiquement à le bloquer.

EU Briefs publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Briefs.

- Advertisement -

Dernières nouvelles

NATO announces nomination of Admiral Pierre Vandier, French Navy, as Supreme Allied Commander Transformation

On 20 June 2024, the North Atlantic Council approved the nomination of Admiral Pierre Vandier, French Navy,...

Le scandale de Sylt : une chanson de slogans racistes

l’île de Sylt située au nord de l’Allemagne et prisée par la haute sociétéallemande a été le théâtre d’un événement qui a...

EU Council Confirms 25 June Start for Ukraine and Moldova Accession Talks

The EU Council has scheduled the commencement of accession negotiations with Ukraine and the Republic of Moldova for 25 June. This...

NATO : Secretary General meets with Secretary Blinken to prepare NATO’s Washington Summit

NATO Secretary General Jens Stoltenberg met with US Secretary of State Antony Blinken in Washington D.C. on Tuesday 18 June 2024, as...

Next European Parliament more pro-Israel?

For Israel, the most important question is who will succeed Josep Borrell as EU’s High Representative for Foreign Affairs and Security Policy....
- Advertisement -

More Articles Like This