8.6 C
Bruxelles
samedi, avril 20, 2024
No menu items!

Trois autres navires céréaliers devraient quitter l’Ukraine vendredi

À lire

L’Arménie et l’Iran : une alliance qui pose questions

Quelques jours après l’attaque d’Israël par l’Iran, nombre de pays ont condamné cette attaque manquée contre des...

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, reçoit la plus haute distinction de la Belgique

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a reçu vendredi à Bruxelles la plus haute distinction...

L’Arménie accepte le retour « historique » de quatre villages à l’Azerbaïdjan (Aykhan Hajizada)

L’Arménie a accepté de restituer quatre villages à l’Azerbaïdjan, comme l’a annoncé vendredi le porte-parole du...

Trois autres navires chargés de céréales et d’autres produits alimentaires devraient quitter les ports ukrainiens vendredi, a rapporté jeudi l’agence semi-officielle Anadolu, citant le ministre turc de la Défense Hulusi Akar.

M. Akar a eu des entretiens téléphoniques séparés avec le ministre ukrainien de la Défense, Oleksii Reznikov, et le ministre ukrainien des Infrastructures, Oleksandr Kubrakov, pour discuter de l’exportation des céréales depuis l’Ukraine.

Le premier cargo chargé de céréales quittant le port ukrainien dans le cadre de l’accord négocié par les Nations Unies a jeté l’ancre au large d’Istanbul, sur la mer Noire, et a été inspecté mercredi par une équipe de représentants du Centre de coordination conjoint récemment créé.

Le navire Razoni, battant pavillon de la Sierra Leone, a quitté Odessa lundi matin avec 26.527 tonnes de maïs à bord et a fait route vers le Liban après l’inspection mercredi.

La Turquie abrite à Istanbul le Centre de coordination conjoint mis en place à la suite de l’accord du 22 juillet conclu entre la Russie et l’Ukraine, sous l’égide des Nations unies et d’Ankara, pour relancer les exportations de céréales bloquées par le conflit en Ukraine.

L’accord vise à permettre le passage en toute sécurité des navires transportant des céréales vers les marchés mondiaux, dans un contexte d’inquiétude quant aux pénuries alimentaires dues à la crise prolongée en Ukraine. La Russie et l’Ukraine sont les principaux fournisseurs mondiaux de blé

Xinhua

EU Briefs publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Briefs.

- Advertisement -

Dernières nouvelles

L’Arménie et l’Iran : une alliance qui pose questions

Quelques jours après l’attaque d’Israël par l’Iran, nombre de pays ont condamné cette attaque manquée contre des...

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, reçoit la plus haute distinction de la Belgique

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a reçu vendredi à Bruxelles la plus haute distinction de la Belgique, le Grand...

L’Arménie accepte le retour « historique » de quatre villages à l’Azerbaïdjan (Aykhan Hajizada)

L’Arménie a accepté de restituer quatre villages à l’Azerbaïdjan, comme l’a annoncé vendredi le porte-parole du ministère azerbaïdjanais des Affaires étrangères,...

NATO : Le secrétaire général souligne le soutien de l’ alliance à l’Ukraine lors de la réunion du G7

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a souligné l’importance de renforcer le soutien à l’Ukraine lors de la réunion des ministres...

Horizon Europe : la Commission européenne va augmenter son financement pour 2024

La Commission européenne a adopté un amendement au programme de travail 2023-24 d’Horizon Europe, le programme de recherche et d’innovation de...
- Advertisement -

More Articles Like This