8.6 C
Bruxelles
vendredi, juin 14, 2024
No menu items!

Les États membres de l’UE déboursent 47,7 milliards d’euros pour aider les pays partenaires à faire face à la pandémie de Covid19 et à ses conséquences

À lire

Pour le secrétaire général de l’OTAN, un engagement pérenne de la part des Alliés est le plus court chemin vers la paix en Ukraine

Les ministres de la Défense se sont réunis jeudi 13 juin à Bruxelles pour achever la préparation...

Danuta Huebner: Europe will survive “Far-Right” Surge

Former EU commissioner and one of the EU parliament’s most senior deputies, Danuta Huebner, has predicted that “Europe...

Malawi : Un avion militaire transportant dix personnes porté disparu

D’intenses recherches sont en cours mardi au Malawi pour retrouver l’avion militaire qui transportait le vice-président du...

Depuis l’apparition de la COVID-19 au début de 2020, l’UE, les États membres de l’UE et les institutions financières européennes, en tant que Team Europe, ont déboursé 47,7 milliards d’euros pour aider les pays partenaires à faire face à la pandémie et à ses conséquences, en tenant ses promesses avec des moyens concrets résultats. Ce chiffre dépasse de loin le programme de soutien initial de 20 milliards d’euros promis à Team Europe au printemps 2020, qui est désormais passé à 53,7 milliards d’euros.

Le commissaire chargé des partenariats internationaux, Urpilainen, a déclaré: « Bien que j’aie traversé la crise du COVID-19 elle-même, je suis fier que Team Europe se soit unie et ait prouvé et mis en œuvre sa solidarité avec les pays partenaires souffrant de la pandémie et de ses conséquences. En tant que partenaire solide et stable, Team Europe continuera également à les soutenir dans la résolution de nouvelles crises multiformes et mondiales telles que les conséquences injustes de l’agression de la Russie contre l’Ukraine .

La réponse COVID-19 de Team Europe soutient plus de 140 pays partenaires. Sur l’ensemble des 53,7 milliards d’euros mobilisés jusqu’à présent, 47,7 milliards d’euros ont été décaissés au 31 décembre 2021 :

  • 3 milliards d’euros pour la réponse d’urgence aux besoins humanitaires
  • 10,6 milliards d’euros pour renforcer les systèmes de santé, d’eau et d’assainissement
  • 34,1 milliards d’euros pour atténuer les conséquences sociales et économiques de la pandémie, notamment les pertes d’emplois et l’éducation.

Team Europe a décaissé 88,8% des 53,7 milliards d’euros engagés à fin 2021. En avril 2021, les décaissements atteignaient 34 milliards d’euros, alors qu’à fin 2021, ils s’élevaient à 47,7 milliards d’euros (+ 13,7 milliards d’euros).

Au 31 décembre 2021, l’état des lieux des décaissements par rapport aux engagements se présente comme suit :

  • Quartier : 13,6 Md€ sur 15,6 Md€
  • Afrique subsaharienne : 8,3 milliards d’euros sur 9,0 milliards d’euros
  • Balkans occidentaux et Turquie : 6,8 milliards d’euros sur 7,6 milliards d’euros
  • Asie et Pacifique : 4 milliards d’euros sur 4,3 milliards d’euros
  • Amérique latine et Caraïbes : 2,5 milliards d’euros sur 3,2 milliards d’euros
  • Afrique, Caraïbes et Pacifique, régional : 539 millions d’euros sur 743 millions d’euros
  • Outre-mer et Groenland : 579 M€ sur 631 M€
  • Programmes globaux : 8,6 milliards d’euros sur 9,7 milliards d’euros

Le paquet « Team Europe » a été lancé le 8 avril 2020 pour soutenir les pays partenaires de l’UE dans la lutte contre la pandémie de COVID-19 et ses conséquences. Le soutien financier initialement promis s’élevait à environ 20 milliards d’euros et associait les ressources de l’UE, de ses États membres et des institutions financières, en particulier la Banque européenne d’investissement et la Banque européenne pour la reconstruction et le développement.

Les engagements financiers ont ensuite doublé pour atteindre 40,5 milliards d’euros en janvier 2021. En avril 2021, ils avaient encore augmenté pour atteindre 46 milliards d’euros, avant d’atteindre 53,7 milliards d’euros fin 2021.

Ce soutien global collectif se concentre sur 1) la réponse d’urgence aux besoins humanitaires immédiats ; 2) renforcer les systèmes de santé, d’eau, d’assainissement et de nutrition, et 3) atténuer les conséquences sociales et économiques de la pandémie.

EU Briefs publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Briefs.

- Advertisement -

Dernières nouvelles

Pour le secrétaire général de l’OTAN, un engagement pérenne de la part des Alliés est le plus court chemin vers la paix en Ukraine

Les ministres de la Défense se sont réunis jeudi 13 juin à Bruxelles pour achever la préparation...

Danuta Huebner: Europe will survive “Far-Right” Surge

Former EU commissioner and one of the EU parliament’s most senior deputies, Danuta Huebner, has predicted that “Europe will survive”, despite the startling rise...

Malawi : Un avion militaire transportant dix personnes porté disparu

D’intenses recherches sont en cours mardi au Malawi pour retrouver l’avion militaire qui transportait le vice-président du pays, et a disparu des...

Elections européennes 2024 : le Parti populaire européen de centre-droite en tête

Le Parti populaire européen (PPE) de centre-droit, qui devrait obtenir 191 sièges, est en tête des élections au Parlement européen (PE) de...

OTAN : Grâce à l’adhésion de la Suède, l’OTAN est plus forte et davantage en sécurité (Jens Stoltenberg)

Vendredi 7 juin 2024, à l'occasion de son premier déplacement en Suède depuis l'adhésion de ce pays à l'OTAN en mars, le...
- Advertisement -

More Articles Like This