8.6 C
Bruxelles
mercredi, février 21, 2024
No menu items!

Josep Borrell à l’Assemblée générale des Nations unies : l’UE soutiendra le projet de résolution déposé par l’Ukraine

À lire

Air quality: Council and Parliament strike deal to strengthen standards in the EU

Despite major improvements in air quality in the EU over the past three decades, air pollution continues...

Pedro Sanchez reçu par le Roi Mohammed VI

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a reçu, ce jour, au Palais Royal de Rabat, M. Pedro...

L’Allemagne teste la semaine à quatre jours

L'Allemagne a lancé un essai de semaine de travail de quatre jours pour de nombreux salariés, impliquant...

L’Union européenne soutiendra le projet de résolution de l’ONU soumis par l’Ukraine, a déclaré mercredi le haut représentant de l’UE, Josep Borrell, lors d’une session extraordinaire de l’Assemblée générale. Il a été convoqué avant un vote qui se tiendra le 24 février à l’occasion de l’anniversaire de la guerre à grande échelle de la Russie contre l’Ukraine. 

La résolution « souligne la nécessité de parvenir, dès que possible, à une paix globale, juste et durable en Ukraine, conformément aux principes de la Charte des Nations Unies ».

Josep Borrell a déclaré que l’UE soutient la formule de paix du président ukrainien Volodymyr Zelenskyy et s’efforcera de mobiliser le soutien international le plus large possible en sa faveur.

« En effet, nous avons tous la responsabilité de travailler pour une paix juste et durable – comme l’énonce cette résolution, déposée par l’Ukraine », a déclaré Borrell, ajoutant que l’Union européenne a travaillé en étroite coopération avec les partenaires ukrainiens  » tout au long de la tout le processus préparatoire de manière transparente et inclusive ».

L’Union européenne continuera d’apporter à l’Ukraine le soutien dont elle a besoin pour défendre sa population. C’est également conforme à la Charte des Nations Unies.

– Josep Borrell.

Par la même occasion, Borrell a noté que l’UE voterait contre les amendements à la résolution proposés par la Biélorussie.

« En proposant des amendements supplémentaires dès maintenant, la Biélorussie essaie de semer la confusion dans le processus. Lorsque le texte soumis aux membres est un simple appel à la paix conformément à la Charte des Nations Unies, ces amendements ne sont pas faits de bonne foi », a déclaré Borrell. « Ils sont manipulateurs car ils ne reflètent pas la situation sur le terrain, qui est l’agression injustifiée et non provoquée d’un État membre contre un autre. »

EU Briefs publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Briefs.

- Advertisement -

Dernières nouvelles

Air quality: Council and Parliament strike deal to strengthen standards in the EU

Despite major improvements in air quality in the EU over the past three decades, air pollution continues...

Pedro Sanchez reçu par le Roi Mohammed VI

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a reçu, ce jour, au Palais Royal de Rabat, M. Pedro Sanchez, Président du Gouvernement espagnol,...

L’Allemagne teste la semaine à quatre jours

L'Allemagne a lancé un essai de semaine de travail de quatre jours pour de nombreux salariés, impliquant 45 entreprises dans tout le...

Medical devices: Council endorses new measures to help prevent shortages

The Council has endorsed key updates to the law on medical devices that will help prevent shortages and ease the transition to greater transparency and access...

Les Bahamas, le Belize, les Seychelles et les îles Turques et Caïques retirés de la liste de l’UE des juridictions non coopératives à des...

Le Conseil européen a retiré les Bahamas, le Belize, les Seychelles et les îles Turques et Caïques de la liste des juridictions...
- Advertisement -

More Articles Like This