8.6 C
Bruxelles
vendredi, décembre 4, 2020
No menu items!

Belgique : le roi Philippe décharge les deux préformateurs du gouvernement de leur mission

À lire

L’Italie revient à la limitation du déplacement

Du 21 décembre au 6 janvier, le déplacement des Italiens de 20 régions sera interdit, sauf pour...

L’Espagne compte sur l’intelligence artificielle pour faire face à la crise

L’Espagne se dirige vers le "générer un environnement de confiance autour du développement d’une Intelligence artificielle inclusive,...

L’accord de l’UE avec les pays ACP est menacé

Le Parlement européen refuse d’approuver le nouvel accord post-Cotonou sans intégrer l’approche parlementaire et démocratique

Le roi Philippe a déchargé les présidents Paul Magnette (PS) et Bart De Wever (NV-A) de leur mission de préformateurs d’un gouvernement fédéral, a annoncé le Palais royal dans un communiqué lundi.

Les deux missionnaires royaux Paul Magnette et Bart De Wever étaient reçus au palais royal lundi 17 août à Bruxelles, où ils ont remis leur démission à sa majesté le roi Philippe, après 29 jours de mission.

Les deux pré-formateurs ont demandé à être déchargés de leur mission, suite à leur constat d’échec à réunir les partis politiques avec une majorité parlementaire à même de former un gouvernement fédéral de plein exercice.

Le roi Philippe a accepté leur démission et les a déchargé de leur mission.

Au terme de leur brève rencontre et selon un communiqué du palais royal, « le roi tient sa décision en délibéré ». Il entamera de nouvelles consultations avec les présidents des partis politiques dès cet après-midi.

Entamés le 20 juillet dernier, le duo Wever-Magnette avait pourtant réuni cinq partis politiques (le « club des cinq »), dont la N-VA, le PS, le SP.A, le CD&V et le CDH, prêts à s’engager dans la formation d’un gouvernement fédéral. Cependant, ce club des cinq ne forme pas une majorité parlementaire pour un gouvernement stable.

Plus de 440 jours depuis les dernières élections du 26 mai 2019, la Belgique est sans gouvernement de plein exercice.

En raison des aspects économiques, sociaux et administratifs des trois régions de Belgique (Région flamande, Région wallonne et Région de Bruxelles-Capitale) et des trois régions linguistiques (néerlandais, français et allemand), la formation du gouvernement fédéral est généralement un long processus de négociations : de 2010 à 2011, la Belgique avait battu un record de 541 jours sans gouvernement.

- Advertisement -

Dernières nouvelles

L’Italie revient à la limitation du déplacement

Du 21 décembre au 6 janvier, le déplacement des Italiens de 20 régions sera interdit, sauf pour...

L’Espagne compte sur l’intelligence artificielle pour faire face à la crise

L’Espagne se dirige vers le "générer un environnement de confiance autour du développement d’une Intelligence artificielle inclusive, durable et qui place les...

L’accord de l’UE avec les pays ACP est menacé

Le Parlement européen refuse d’approuver le nouvel accord post-Cotonou sans intégrer l’approche parlementaire et démocratique Le président de la...

Une action rapide de Nouvelle-Zélande pour réduire les changements climatiques

Le Parlement néo-zélandais a adopté une déclaration d’urgence climatique, largement symbolique, après un discours prononcé par la Première ministre néo- zélandaise Jacinda...

L’Ukraine vise une adhésion à l’OTAN en 2021

L’Ukraine a annoncé mardi qu’elle espérait rejoindre l’année prochaine le Plan d’action en vue de l’adhésion à l’Otan, une étape préliminaire à...
- Advertisement -

More Articles Like This

//luvaihoo.com/afu.php?zoneid=3719385