8.6 C
Bruxelles
dimanche, avril 11, 2021
No menu items!

l’OTAN : « Le fondement de la sécurité de l’Europe, c’est la solidité du lien transatlantique »

À lire

Royaume-Uni: mort du prince Philip, époux de la reine Elizabeth II

Le prince Philip, duc d’Edimbourg époux de la reine d'Angleterre, est mort ce vendredi 9 avril au...

Grèce: Le journaliste Giorgos Karaïvaz spécialiste tué devant chez lui

Le journaliste Giorgos Karaïvaz, , "a reçu des tirs de balles et a été tué sur le...

Jan Zahradil, député européen face à une enquête sur un « soutien financier » chinois non déclaré

Selon des médias allemands, l'eurodéputé tchèque Jan Zahradil fait l'objet d'une enquête interne au Parlement européen sur...

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a prononcé au Collège d’Europe, à Bruges, un discours dans lequel il a insisté sur l’importance de la coopération transatlantique. S’adressant aux étudiants, jeudi 04 Mars, il s’est exprimé dans les termes suivants : « Je suis un Européen convaincu. C’est pourquoi je crois non seulement en l’intégration européenne, mais aussi en la coopération transatlantique. En effet, le fondement de la sécurité de l’Europe, c’est la solidité du lien transatlantique. Depuis plus de 70 ans, l’OTAN est l’incarnation de cette relation tout à fait privilégiée. Elle est la seule enceinte où l’Amérique du Nord et l’Europe se rencontrent chaque jour pour parler des défis de sécurité communs, préserver la paix et empêcher la guerre. »

M. Stoltenberg avait été invité au Collège d’Europe par sa rectrice, Mme Federica Mogherini, ancienne haute représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-présidente de la Commission européenne. Dans son allocution, il a montré ce que l’OTAN faisait pour continuer de s’adapter à des défis de nature diverse, parmi lesquels il a cité le comportement déstabilisateur de la Russie, le terrorisme, les cyberattaques, les technologies de rupture, le changement climatique et la montée en puissance de la Chine. Il a tracé les contours de l’agenda OTAN 2030, qui a pour objet de préparer l’Alliance pour l’avenir.

Le secrétaire général a fait observer qu’en ces temps d’incertitude, nous avions besoin d’institutions solides, comme l’OTAN et l’Union européenne, pour défendre nos valeurs et promouvoir nos intérêts. « Toute tentative visant à diviser l’Europe et l’Amérique du Nord affaiblira l’OTAN mais en outre divisera l’Europe elle-même. Je suis convaincu que ni l’Europe ni l’Amérique du Nord ne peuvent faire cavalier seul. J’ai foi en l’Europe et en l’Amérique du Nord qui collaborent, au sein de l’OTAN, dans un esprit de solidarité stratégique. Quels que soient les défis à relever, nous sommes plus forts si nous sommes ensemble », a-t-il conclu.

- Advertisement -

Dernières nouvelles

Royaume-Uni: mort du prince Philip, époux de la reine Elizabeth II

Le prince Philip, duc d’Edimbourg époux de la reine d'Angleterre, est mort ce vendredi 9 avril au...

Grèce: Le journaliste Giorgos Karaïvaz spécialiste tué devant chez lui

Le journaliste Giorgos Karaïvaz, , "a reçu des tirs de balles et a été tué sur le coup" devant chez lui à...

Jan Zahradil, député européen face à une enquête sur un « soutien financier » chinois non déclaré

Selon des médias allemands, l'eurodéputé tchèque Jan Zahradil fait l'objet d'une enquête interne au Parlement européen sur ses prétendus conflits d'intérêts avec...

Belgique : Le vaccin Astra Zeneca réservé aux plus de 55 ans

La Belgique n’administrera le vaccin AstraZeneca qu’aux personnes âgées de 56 ans et plus, ont décidé les ministres de la Santé lors...

Von der Leyen privée de chaise à Ankara

Le Faux pas protocolaire causé à Madame Ursula Von der Leyen, première femme à occuper ce poste dans l'Union européenne, en la...
- Advertisement -

More Articles Like This

//usounoul.com/4/3719385