8.6 C
Bruxelles
vendredi, mai 27, 2022
No menu items!

Budapest : Péter Szijjártó rencontre son homologue marocain Nasser Bourita

À lire

Cyberattaque: Plusieurs institutions italiennes ciblées

Plusieurs sites internet institutionnels et gouvernementaux en Italie on été attaqués par des pirates informatiques, selon les...

Un responsable de l’UE demande des décisions urgentes au sujet de l’embargo sur le pétrole russe

Les Etats membres de l'Union européenne doivent prendre de toute urgence des décisions sur un éventuel embargo...

Prix Charlemagne : Les trois lauréats européens annoncés

Un projet portugais de coopération transfrontalière par la musique a remporté le Prix Charlemagne pour la jeunesse...

Le ministre hongrois des Affaires étrangères et du Commerce, Péter Szijjártó a reçu lundi à Budapest, son homologue marocain M. Nasser Bourita.

Lors de cette rencontre, les deux ministres se sont réjouis de l’excellence des relations entre la Hongrie et le Maroc, tout en affirmant leur volonté commune de les consolider davantage à travers l’exploration de nouveaux domaines de coopération et des moyens de renforcer les consultations sur des questions d’intérêt commun.

La coopération et la stabilité entre les pays d’Afrique du Nord sont une condition préalable à la réduction de la pression migratoire, et le rôle du Maroc est essentiel à cet égard, a déclaré lundi le ministre des affaires étrangères et du commerce Péter Szijjártó après avoir reçu son homologue marocain, Nasser Bourita. 

Selon un communiqué du ministère des affaires étrangères et du commerce, Péter Szijjártó a déclaré lors d’une conférence de presse que, outre les défis posés par l’épidémie de coronavirus, les questions de sécurité sont à nouveau en tête des priorités en Europe. « Ce n’est pas surprenant, car le continent est soumis à des pressions venant de trois directions en même temps, et plus de 100 000 illégaux à la frontière sud de la Hongrie ont déjà été empêchés cette année« , a-t-il souligné. 

Il a souligné que le flux sud, de l’Afrique vers l’Europe, est le plus fort et « constitue un casse-tête depuis des années ». Il a ajouté qu’il n’y avait aucune raison d’être optimiste car aucun des facteurs économiques ou sécuritaires qui poussent à la migration ne s’atténue et la pandémie ne fait qu’accroître le désir d’émigrer.

La couverture vaccinale extrêmement faible dans de nombreux pays africains, où les nouvelles variantes du virus sont le plus susceptibles de se propager et où leur introduction créerait une situation encore plus grave en Europe, est particulièrement préoccupante », a-t-il averti.

Szijjártó a souligné qu’il est donc dans l’intérêt du continent de réduire la pression du Sud, ce qui est impossible sans la stabilité et la coopération des pays d’Afrique du Nord. Il a déclaré que le Maroc est un pays clé à cet égard, et que la stabilité du pays a un impact positif sur toute la région et renforce la ligne de défense méridionale de l’Union européenne dans le domaine de l’immigration.

« Il n’est pas exagéré de dire que la sécurité de l’Europe commence en Afrique du Nord, c’est pourquoi le soutien continu du Maroc est d’une grande importance« , a-t-il déclaré, ajoutant que l’Europe centrale a une position forte contre la migration et apprécie donc le rôle du pays.

Concernant l’épidémie, le ministre a déclaré que le Maroc, comme la Hongrie, rejette les considérations politico-idéologiques lorsqu’il s’agit de sauver des vies humaines, et que le vaccin chinois Sinopharm y est utilisé et même produit. C’est un énorme avantage pour eux d’un point de vue économique et sanitaire », a-t-il déclaré.

Enfin, il a déclaré que les bonnes relations politiques ont également eu un impact positif sur les relations économiques, le commerce bilatéral ayant augmenté de 34 % depuis le début de l’année. Il a ensuite mentionné que les universités hongroises offrent 165 bourses aux étudiants marocains chaque année, avec un nombre de sur-inscriptions presque six fois supérieur. Il a également déclaré que les deux parties ont signé un accord de coopération dans le domaine de la formation nucléaire, en vertu duquel des experts marocains seront formés en Hongrie. 

Nasser Burita a souligné que les deux pays partagent une position commune sur de nombreuses questions et que les relations bilatérales se sont développées davantage ces dernières années que durant les décennies précédentes, avec une augmentation significative des échanges commerciaux.

Il a souligné que le gouvernement de Rabat souhaite s’ouvrir aux pays d’Europe centrale et orientale, et que la Hongrie pourrait être le point de départ de cette ouverture. Il a déclaré que le Maroc est un partenaire responsable et fiable, qui est désormais un pays de transit plutôt qu’un pays d’origine en termes de migration. Il a ajouté qu’au cours des dix dernières années, quelque 60 000 immigrants initialement destinés à l’Europe se sont installés au Maroc.

- Advertisement -

Dernières nouvelles

Cyberattaque: Plusieurs institutions italiennes ciblées

Plusieurs sites internet institutionnels et gouvernementaux en Italie on été attaqués par des pirates informatiques, selon les...

Un responsable de l’UE demande des décisions urgentes au sujet de l’embargo sur le pétrole russe

Les Etats membres de l'Union européenne doivent prendre de toute urgence des décisions sur un éventuel embargo sur le pétrole russe, a...

Prix Charlemagne : Les trois lauréats européens annoncés

Un projet portugais de coopération transfrontalière par la musique a remporté le Prix Charlemagne pour la jeunesse européenne 2022.

Davos : Le secrétaire général de l’OTAN « la liberté est plus importante que le libre-échange »

Dans un discours prononcé mardi 24 mai 2022 au Forum économique mondial, à Davos, le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, a...

La Commission européenne publie le rapport 2022 sur les objectifs de développement durable dans l’UE

Eurostat, l'office statistique de l'Union européenne, a publié lundi le « Développement durable dans l'Union européenne — Rapport de suivi 2022 sur les...
- Advertisement -

More Articles Like This

//ashoupsu.com/4/3719385