8.6 C
Bruxelles
dimanche, décembre 4, 2022
No menu items!

La Commission européenne recommande de suspendre le financement de 7,5 milliards d’euros à la Hongrie pour cause de corruption

À lire

L’UE s’accorde sur le niveau de plafonnement des prix du pétrole russe

Le Conseil de l'Union européenne a décidé de fixer un plafond des prix du pétrole pour pétrole brut...

Le Maroc consacre 11,7 milliards d’euros à des investissements verts pour produire des phosphates

Le Roi Mohammed VI, a présidé, samedi 3 décembre 2022 au Palais Royal de Rabat, la cérémonie...

UE : Nouvelles mesures protégeant les consommateurs contre l’endettement.

Les députés européens sont parvenus à un accord provisoire avec le Conseil sur de nouvelles mesures protégeant...

La Commission européenne a recommandé dimanche la suspension de quelque 7,5 milliards d’euros de financement pour la Hongrie pour corruption, le premier cas de ce type dans le bloc des 27 pays sous une nouvelle sanction destinée à mieux protéger l’État de droit.

L’UE a introduit la nouvelle sanction financière il y a deux ans précisément en réponse à ce qui, selon elle, équivaut à saper la démocratie en Pologne et en Hongrie, où le Premier ministre Viktor Orban a maîtrisé les tribunaux, les médias, les ONG et le milieu universitaire, ainsi qu’à restreindre les droits des migrants , gays et femmes pendant plus d’une décennie au pouvoir.

La décision d’aujourd’hui est une démonstration claire de la détermination de la Commission à protéger le budget de l’UE et à utiliser tous les outils à notre disposition pour assurer cet objectif important.

Commissaire européen Johannes Hahn, chargé du budget et de l’administration.

Samedi, Budapest avait promis d’accélérer l’adoption de nouvelles lois pour lutter contre la corruption et le manque de transparence dans les marchés publics afin de mettre fin à l’impasse avec Bruxelles.

« Le gouvernement a soit accepté les demandes de la Commission européenne, soit, dans les domaines où nous ne pouvions pas les accepter, nous avons réussi à trouver un compromis satisfaisant pour les deux parties », a déclaré le chef de cabinet d’Orban, Gergely Gulyas, lors d’un point de presse.

La semaine dernière, les députés européens du Parlement européen ont critiqué la Commission et le Conseil européen pour « l’inaction » face à la « corruption » d’Orban .

Les États membres de l’UE disposent désormais de trois mois pour se prononcer sur la proposition de la Commission.

Le Conseil dispose désormais d’un mois pour décider d’adopter ou non de telles mesures, à la majorité qualifiée. Cette période pourrait être prolongée d’un maximum de deux mois supplémentaires dans des circonstances exceptionnelles.

- Advertisement -

Dernières nouvelles

L’UE s’accorde sur le niveau de plafonnement des prix du pétrole russe

Le Conseil de l'Union européenne a décidé de fixer un plafond des prix du pétrole pour pétrole brut...

Le Maroc consacre 11,7 milliards d’euros à des investissements verts pour produire des phosphates

Le Roi Mohammed VI, a présidé, samedi 3 décembre 2022 au Palais Royal de Rabat, la cérémonie de présentation du nouveau programme...

UE : Nouvelles mesures protégeant les consommateurs contre l’endettement.

Les députés européens sont parvenus à un accord provisoire avec le Conseil sur de nouvelles mesures protégeant les consommateurs contre l’endettement.

Ukraine: le chancelier allemand Scholz demande à Poutine le retrait de ses troupes pour permettre une «solution diplomatique»

Lors d'un entretien téléphonique d'une heure entre les deux dirigeants, Olaf Scholz « a insisté auprès du président russe pour qu'une solution diplomatique...

Nouvelles visions et opportunités pour des liaisons de transport durables entre l’Europe et l’Asie

Une rencontre organisé jeudi 01 décembre au parlement européen par le groupe politique des Conservateurs et réformistes européens pour discuter des nouvelles...
- Advertisement -

More Articles Like This

//grunoaph.net/4/3719385