8.6 C
Bruxelles
samedi, avril 20, 2024
No menu items!

Le cimentier français Lafarge a plaidé coupable aux États-Unis pour avoir soutenu l’État islamique

À lire

L’Arménie et l’Iran : une alliance qui pose questions

Quelques jours après l’attaque d’Israël par l’Iran, nombre de pays ont condamné cette attaque manquée contre des...

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, reçoit la plus haute distinction de la Belgique

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a reçu vendredi à Bruxelles la plus haute distinction...

L’Arménie accepte le retour « historique » de quatre villages à l’Azerbaïdjan (Aykhan Hajizada)

L’Arménie a accepté de restituer quatre villages à l’Azerbaïdjan, comme l’a annoncé vendredi le porte-parole du...

Le cimentier français Lafarge a plaidé coupable aux États-Unis pour avoir soutenu l’État islamique et d’autres groupes terroristes, rapporte la BBC.

L’entreprise a accepté une amende de 777,8 millions de dollars (687,2 millions de livres sterling) pour les paiements qu’elle a effectués pour maintenir une usine en fonctionnement en Syrie après le déclenchement de la guerre en 2011, marquant la première fois qu’une entreprise plaide coupable aux États-Unis pour avoir aidé des terroristes.

Lafarge a déclaré qu’il « regrettait profondément » les événements et « acceptait la responsabilité des dirigeants individuels impliqués ».

Le cimentier, qui a été racheté par le suisse Holcim en 2015, a déclaré que son comportement était en  » violation flagrante » du code de conduite de Lafarge.

Les paiements de plus de 10 millions de dollars à l’Etat islamique ont été effectués de 2012 à 2014, et se sont produits alors même que le groupe terroriste enlevait et tuait des Occidentaux.

L’entreprise a ouvert son usine à Jalabiya près de la frontière turque en 2010 après un investissement de 680 millions de dollars.

Les procureurs américains ont déclaré que la filiale syrienne de Lafarge avait versé à l’État islamique et à un autre groupe terroriste, le Front al Nosra, l’équivalent de 5,92 millions de dollars pour protéger le personnel de l’usine alors que la guerre civile dans le pays s’intensifiait. Les dirigeants ont comparé les arrangements au paiement de « taxes » , ont-ils déclaré.

Lafarge a finalement évacué l’usine en septembre 2014, lorsque l’État islamique a pris le contrôle de la ville et de l’usine. Mais avant son départ, les accords ont aidé l’entreprise à gagner 70,3 millions de dollars de ventes, ont déclaré les procureurs.

Lafarge avait précédemment admis que des pots-de-vin avaient été versés après une enquête interne. Mais la sous-procureure générale américaine, Lisa Monaco, a déclaré mardi que les actions de l’entreprise « reflètent la criminalité des entreprises qui a atteint un nouveau creux et un endroit très sombre ».

« Les affaires avec les terroristes ne peuvent pas être comme d’habitude », a-t- elle ajouté.

Dans un communiqué, le nouveau propriétaire de Lafarge, Holcim, a déclaré qu’aucun des actes n’impliquait Holcim, « qui n’a jamais opéré en Syrie ».

Il a ajouté que d’anciens dirigeants de Lafarge impliqués dans la corruption l’avaient caché à Holcim, ainsi qu’aux auditeurs externes.

EU Briefs publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Briefs.

- Advertisement -

Dernières nouvelles

L’Arménie et l’Iran : une alliance qui pose questions

Quelques jours après l’attaque d’Israël par l’Iran, nombre de pays ont condamné cette attaque manquée contre des...

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, reçoit la plus haute distinction de la Belgique

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a reçu vendredi à Bruxelles la plus haute distinction de la Belgique, le Grand...

L’Arménie accepte le retour « historique » de quatre villages à l’Azerbaïdjan (Aykhan Hajizada)

L’Arménie a accepté de restituer quatre villages à l’Azerbaïdjan, comme l’a annoncé vendredi le porte-parole du ministère azerbaïdjanais des Affaires étrangères,...

NATO : Le secrétaire général souligne le soutien de l’ alliance à l’Ukraine lors de la réunion du G7

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a souligné l’importance de renforcer le soutien à l’Ukraine lors de la réunion des ministres...

Horizon Europe : la Commission européenne va augmenter son financement pour 2024

La Commission européenne a adopté un amendement au programme de travail 2023-24 d’Horizon Europe, le programme de recherche et d’innovation de...
- Advertisement -

More Articles Like This