8.6 C
Bruxelles
samedi, avril 20, 2024
No menu items!

La Première ministre italienne Giorgia Meloni en Libye pour signer un méga-contrat gazier

À lire

L’Arménie et l’Iran : une alliance qui pose questions

Quelques jours après l’attaque d’Israël par l’Iran, nombre de pays ont condamné cette attaque manquée contre des...

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, reçoit la plus haute distinction de la Belgique

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a reçu vendredi à Bruxelles la plus haute distinction...

L’Arménie accepte le retour « historique » de quatre villages à l’Azerbaïdjan (Aykhan Hajizada)

L’Arménie a accepté de restituer quatre villages à l’Azerbaïdjan, comme l’a annoncé vendredi le porte-parole du...

L’Italie, comme les autres pays européens soucieux de remplacer leurs importations de gaz russe, signera un contrat pour l’exploration de gaz au large de la Libye.

C’est Farhat Ghadara, patron de la société nationale libyenne d’hydrocarbure (NOC) qui l’annonce : un accord sera signé aujourd’hui à Tripoli, en présence de Meloni avec le géant pétrolier italien ENI. Le contrat est le plus important dans le secteur des hydrocarbures depuis 25 ans. La cheffe du gouvernement italien sera accompagnée de son ministre des Affaires étrangères et du ministre de l’Intérieur.

Selon les termes de l’accord, ENI pourrait investir à hauteur de 8 milliards de dollars dans deux champs gaziers en Méditerranée, et produire l’équivalent de 850 millions de m3 de gaz par jour durant 25 ans. La semaine dernière, Giorgia Meloni avait déjà signé avec Alger un autre contrat pour l’importation de gaz.

La Libye produit actuellement 1,5 milliard de m3 par jour et espère augmenter rapidement sa production à quatre milliards. Les entreprises étrangères actives dans le secteur sont appelées par les autorités libyennes à reprendre leurs opérations d’exploration et de production.

Outre le dossier de l’énergie, Giorgia Meloni devra également discuter à Tripoli de l’immigration clandestine.

En 2022, 50% de migrants en Italie, sont partis des côtes libyennes et cela malgré l’accord avec Tripoli qui prévoit d’intercepter les migrants en mer et de les rapatrier en Libye. 

Enfin, la question des élections libyennes devrait être évoquée. Le retour de la stabilité politique et sociale en Libye est une priorité pour Rome, non seulement pour augmenter ses investissements mais aussi pour mieux maitriser l’immigration.

Photo : https://nl.wikipedia.org/wiki/Giorgia_Meloni

RFI

EU Briefs publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Briefs.

- Advertisement -

Dernières nouvelles

L’Arménie et l’Iran : une alliance qui pose questions

Quelques jours après l’attaque d’Israël par l’Iran, nombre de pays ont condamné cette attaque manquée contre des...

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, reçoit la plus haute distinction de la Belgique

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a reçu vendredi à Bruxelles la plus haute distinction de la Belgique, le Grand...

L’Arménie accepte le retour « historique » de quatre villages à l’Azerbaïdjan (Aykhan Hajizada)

L’Arménie a accepté de restituer quatre villages à l’Azerbaïdjan, comme l’a annoncé vendredi le porte-parole du ministère azerbaïdjanais des Affaires étrangères,...

NATO : Le secrétaire général souligne le soutien de l’ alliance à l’Ukraine lors de la réunion du G7

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a souligné l’importance de renforcer le soutien à l’Ukraine lors de la réunion des ministres...

Horizon Europe : la Commission européenne va augmenter son financement pour 2024

La Commission européenne a adopté un amendement au programme de travail 2023-24 d’Horizon Europe, le programme de recherche et d’innovation de...
- Advertisement -

More Articles Like This