8.6 C
Bruxelles
mercredi, avril 17, 2024
No menu items!

Le ministre de l’intérieur espagnol, Fernando Grande-Marlaska, accusé d’avoir contredit le chef du groupe S&D au Parlement

À lire

Eurobarometer Survey Shows Citizens Growing Concerns Over Geopolitical Tensions

The European Parliament’s last Eurobarometer survey before the elections in June reveals awareness among citizens and...

Le Soudan, une crise quasi oubliée

Le Soudan était à l’ordre du jour lors de la dernière réunion de la commission «Développement» le...

Bruxelles: Alerte à la bombe au palais de justice, en cours d’évacuation

Le palais de justice de la place Poelaert à Bruxelles a été évacué peu après 15 heures...

Le ministre espagnol de l’Intérieur, Fernando Grande-Marlaska, s’est présenté mercredi au Parlement européen mais a été accusé d’avoir contredit le chef du groupe S&D espagnol.

Le ministre était devant la commission des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures pour expliquer et clarifier la tragédie survenue à la frontière marocaine avec la ville espagnole de Melilla en juin dernier.

Au moins 24 immigrés sont morts en essayant de franchir les clôtures et les murs à la frontière. 

Le nombre total de victimes est encore inconnu. Les ONG font état de 70 morts.

Sa participation a eu lieu à l’initiative du Groupe PPE.

« Cette affaire a été un manque de respect institutionnel, étant donné que la comparution pour parler de cette question a été retardée de huit mois« , a déclaré Jeroen Lenaers, député européen, porte-parole du Groupe PPE au sein de la commission des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures. « Grande-Marlaska n’a pas donné de réponses claires« . Ajout-il

Cependant, le gouvernement socialiste espagnol soutient la construction de clôtures tant qu’elles sont faites de matériaux « adaptés aux migrants », contredisant Iratxe García Pérez, la présidente espagnole du groupe S&D, qui a déclaré que « les murs et les clôtures représentent la vision la plus misérable de l’humanité et ils sont la fausse solution des ultra-nationalistes présentant les étrangers comme une menace », a commenté Lenaers, se référant aux réponses du ministre espagnol qui a affirmé que son gouvernement avait érigé des clôtures en matériaux moins dangereux.

Image: Photographer: Philippe BUISSIN Copyright: © European Union 2023 – Source : EP

EU Briefs publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Briefs.

- Advertisement -

Dernières nouvelles

Eurobarometer Survey Shows Citizens Growing Concerns Over Geopolitical Tensions

The European Parliament’s last Eurobarometer survey before the elections in June reveals awareness among citizens and...

Le Soudan, une crise quasi oubliée

Le Soudan était à l’ordre du jour lors de la dernière réunion de la commission «Développement» le 11 juin2024. Les députés ont...

Bruxelles: Alerte à la bombe au palais de justice, en cours d’évacuation

Le palais de justice de la place Poelaert à Bruxelles a été évacué peu après 15 heures ce mardi en raison d’une...

La Belgique salue les réformes menées par le Maroc pour une société et une économie marocaines plus dynamiques

La Belgique salue les réformes menées par le Maroc, sous le leadership de SM le Roi Mohammed VI, durant ces vingt-cinq dernières...

Fight for democracy in Romania: A call to action George Simion*

Romania stands at a pivotal moment in its democratic journey, facing a critical test of its commitment to upholding democratic principles.
- Advertisement -

More Articles Like This