8.6 C
Bruxelles
mercredi, février 21, 2024
No menu items!

Les députés appellent l’UE et la Turquie à trouver d’autres pistes de coopération

À lire

Air quality: Council and Parliament strike deal to strengthen standards in the EU

Despite major improvements in air quality in the EU over the past three decades, air pollution continues...

Pedro Sanchez reçu par le Roi Mohammed VI

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a reçu, ce jour, au Palais Royal de Rabat, M. Pedro...

L’Allemagne teste la semaine à quatre jours

L'Allemagne a lancé un essai de semaine de travail de quatre jours pour de nombreux salariés, impliquant...

La commission des affaires étrangères demande instamment à l’Union européenne et à la Turquie de sortir de l’impasse actuelle et de trouver un « cadre parallèle et réaliste » pour mener leurs relations.

À moins qu’il n’y ait un changement de cap radical de la part du gouvernement turc, le processus d’adhésion à l’UE de la Turquie ne peut pas reprendre dans les circonstances actuelles, affirment les députés au sein de la commission des affaires étrangères dans un rapport adopté mardi (par 47 voix pour, aucune voix contre et 10 abstentions).

Exhortant le gouvernement turc, l’Union européenne et ses États membres à sortir de l’impasse actuelle et à progresser vers un partenariat plus étroit, les députés recommandent de lancer un processus de réflexion afin de trouver un cadre parallèle et réaliste pour les relations UE-Turquie. Ils invitent la Commission à étudier les formats possibles d’un cadre mutuellement satisfaisant.

Dans le rapport, les députés confirment que la Turquie reste candidate à l’adhésion à l’UE, alliée de l’OTAN et partenaire clé dans les domaines de la sécurité, des relations commerciales et économiques et des migrations, soulignant qu’elle est censée respecter les valeurs démocratiques, l’État de droit, les droits humains et respecter les lois, principes et obligations de l’UE.

Le rapport exhorte la Turquie à ratifier sans plus tarder l’adhésion de la Suède à l’OTAN et souligne que le processus d’adhésion à l’OTAN d’un pays ne peut en aucun cas être lié au processus d’adhésion à l’UE d’un autre. Les progrès accomplis par chaque pays sur la voie de l’UE restent fondés sur leurs propres mérites, soulignent les députés.

Alignement sur la politique étrangère et de sécurité commune de l’UE

Le rapport se félicite du vote de la Turquie pour condamner de la guerre d’agression de la Russie contre l’Ukraine à l’Assemblée générale des Nations unies et de son attachement à la souveraineté et à l’intégrité territoriale du pays, regrettant que la Turquie ne soutienne pas les sanctions en dehors du cadre des Nations unies. Le taux d’alignement de la Turquie sur la politique étrangère et de sécurité commune de l’UE est tombé à un niveau historiquement bas de 7 %, ce qui en fait de loin le plus bas de tous les pays de l’élargissement.

Engagement de l’UE à soutenir les réfugiés et les efforts de reconstruction après le séisme

Les députés saluent les efforts déployés par la Turquie pour continuer à accueillir la plus grande population de réfugiés au monde, qui compte près de quatre millions de personnes. Ils se félicitent de la poursuite du financement de l’UE en faveur des réfugiés et des communautés d’accueil à la Turquie, et expriment leur ferme engagement à le soutenir à l’avenir.

Exprimant leurs sincères condoléances aux familles des victimes des tremblements de terre dévastateurs du 6 février 2023, les députés déclarent que l’UE doit continuer à soutenir le peuple turc dans ses besoins humanitaires et ses efforts de reconstruction. Ils soulignent que la solidarité européenne pourrait conduire à une amélioration tangible des relations entre l’UE et la Turquie.

Le rapporteur Nacho Sánchez Amor (S&D, ES) a déclaré: « Nous avons récemment constaté un regain d’intérêt de la part du gouvernement turc pour relancer le processus d’adhésion à l’UE. Cela ne se produira pas à la suite de négociations géopolitiques, mais lorsque les autorités turques montreront un réel intérêt à mettre un terme au recul continu des libertés fondamentales et de l’État de droit. Si le gouvernement turc est sincère à cet égard, il devrait le montrer par des réformes et des actions concrètes. »

EU Briefs publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Briefs.

- Advertisement -

Dernières nouvelles

Air quality: Council and Parliament strike deal to strengthen standards in the EU

Despite major improvements in air quality in the EU over the past three decades, air pollution continues...

Pedro Sanchez reçu par le Roi Mohammed VI

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a reçu, ce jour, au Palais Royal de Rabat, M. Pedro Sanchez, Président du Gouvernement espagnol,...

L’Allemagne teste la semaine à quatre jours

L'Allemagne a lancé un essai de semaine de travail de quatre jours pour de nombreux salariés, impliquant 45 entreprises dans tout le...

Medical devices: Council endorses new measures to help prevent shortages

The Council has endorsed key updates to the law on medical devices that will help prevent shortages and ease the transition to greater transparency and access...

Les Bahamas, le Belize, les Seychelles et les îles Turques et Caïques retirés de la liste de l’UE des juridictions non coopératives à des...

Le Conseil européen a retiré les Bahamas, le Belize, les Seychelles et les îles Turques et Caïques de la liste des juridictions...
- Advertisement -

More Articles Like This