8.6 C
Bruxelles
lundi, mai 20, 2024
No menu items!

L’Arménie accepte le retour « historique » de quatre villages à l’Azerbaïdjan (Aykhan Hajizada)

À lire

Haine, Antisémitisme , Islamophobie et Afrophobie : Lutte contre la montée de l’antisémitisme et du sentiment antimusulman

La discrimination fondée sur les croyances religieuses n’a pas sa place dans notre monde. La haine menace...

Les droits d’importation et les quotas sur les exportations ukrainiennes vers l’UE suspendus pour une année supplémentaire

La suspension des droits d’importation et des quotas sur les exportations ukrainiennes vers l’Union européenne sera...

Journée internationale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie: déclaration du haut représentant au nom de l’Union européenne, 17 mai 2024

L'homophobie, la transphobie et la biphobie n'ont pas leur place dans l'Union européenne ni ailleurs dans le...

L’Arménie a accepté de restituer quatre villages à l’Azerbaïdjan, comme l’a annoncé vendredi le porte-parole du ministère azerbaïdjanais des Affaires étrangères, Aykhan Hajizada.

Ces villages, situés le long de leur frontière commune, sont sous contrôle arménien depuis le début des années 1990. Hajizada a qualifié ce retour d’« événement historique attendu depuis longtemps ».

Selon le communiqué du ministère arménien des Affaires étrangères, les deux pays sont parvenus à un accord préliminaire sur quatre sections de leur frontière contestée.

L’Azerbaïdjan a souligné que la restitution de ces villages est une condition préalable cruciale à tout accord de paix pour résoudre le conflit qui dure depuis plus de trois décennies entre les deux pays, qui faisaient tous deux partie de l’Union soviétique.

L’accord conclu vendredi, facilité par une réunion présidée par les vice-premiers ministres des deux pays, représente une avancée significative dans les relations.

Cette évolution marque une avancée notable dans les efforts visant à résoudre les différends de longue date entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan.

L’histoire du conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan comprend deux guerres majeures, avec des changements significatifs dans la dynamique.

En septembre dernier, l’Azerbaïdjan a connu un tournant notable des événements en sa faveur lorsque ses forces ont lancé une offensive rapide pour reprendre le contrôle de la région du Haut-Karabakh.

Cette région était sous le contrôle de facto des Arméniens de souche depuis le milieu des années 1990.

Le retour de ces villages et les négociations en cours laissent entrevoir un potentiel de résolution et de stabilité dans la région.

Cependant, la complexité des différends frontaliers et la complexité du contexte historique et culturel continuent de poser des défis à la conclusion d’un accord de paix global et durable entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan.

Les efforts de réconciliation et de résolution des conflits exigent un dialogue, une coopération et des compromis soutenus de la part des deux parties.

La communauté internationale joue un rôle crucial en facilitant les initiatives diplomatiques et en soutenant la résolution pacifique des conflits de longue date comme celui entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan.

Au fur et à mesure que la situation évolue, il est essentiel de poursuivre l’engagement et l’engagement en faveur du dialogue pour s’attaquer aux causes profondes des tensions et favoriser une paix durable dans la région.

La restitution des villages représente un pas en avant tangible, mais d’autres mesures seront nécessaires pour résoudre les problèmes plus larges et renforcer la confiance entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan.

La résolution réussie de conflits comme celui-ci profite non seulement aux parties directement concernées, mais contribue également à la stabilité régionale et favorise la coopération et la prospérité.

Nous espérons que le récent accord servira de base à la poursuite des progrès et ouvrira la voie à un avenir plus pacifique et plus prospère pour l’Arménie et l’Azerbaïdjan.

EU Briefs publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Briefs.

- Advertisement -

Dernières nouvelles

Haine, Antisémitisme , Islamophobie et Afrophobie : Lutte contre la montée de l’antisémitisme et du sentiment antimusulman

La discrimination fondée sur les croyances religieuses n’a pas sa place dans notre monde. La haine menace...

Les droits d’importation et les quotas sur les exportations ukrainiennes vers l’UE suspendus pour une année supplémentaire

La suspension des droits d’importation et des quotas sur les exportations ukrainiennes vers l’Union européenne sera prolongée d’un an, a-t-il été...

Journée internationale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie: déclaration du haut représentant au nom de l’Union européenne, 17 mai 2024

L'homophobie, la transphobie et la biphobie n'ont pas leur place dans l'Union européenne ni ailleurs dans le monde. Pour faire en sorte...

Parlement Européen : Le droit à l’avortement inclus dans la Charte de l’UE

Lors de la dernière plénière à Bruxelles, les membres du Parlement européen ont adopté une résolution appelant à inclure le droit à...

France : Ouverture du 77e Festival de Cannes

La cérémonie d'ouverture du 77e Festival de Cannes s'est tenue mardi soir dans cette ville littorale dans le sud de la France.
- Advertisement -

More Articles Like This