8.6 C
Bruxelles
dimanche, décembre 4, 2022
No menu items!

Les dirigeants de l’UE rejettent l’annexion illégale par la Russie de quatre régions ukrainiennes

À lire

L’UE s’accorde sur le niveau de plafonnement des prix du pétrole russe

Le Conseil de l'Union européenne a décidé de fixer un plafond des prix du pétrole pour pétrole brut...

Le Maroc consacre 11,7 milliards d’euros à des investissements verts pour produire des phosphates

Le Roi Mohammed VI, a présidé, samedi 3 décembre 2022 au Palais Royal de Rabat, la cérémonie...

UE : Nouvelles mesures protégeant les consommateurs contre l’endettement.

Les députés européens sont parvenus à un accord provisoire avec le Conseil sur de nouvelles mesures protégeant...

Alors que le discours du président poutine au Kremlin pas encore terminé, les dirigeants des 27 de l’Union européenne ont indiqué dans un communiqué qu’ils rejetaient et condamnaient « l’annexion illégale » par la Russie de quatre régions ukrainiennes.

Les dirigeants des pays de l’Union européenne « rejettent » et « condamnent » « l’annexion illégale » par la Russie de quatre régions ukrainiennes, ont indiqué vendredi dans une déclaration, accusant Moscou de mettre « la sécurité mondiale en danger ».

Nous rejetons fermement et condamnons sans équivoque l’annexion illégale par la Russie des régions ukrainiennes de Donetsk, Lougansk, Zaporizhzhia et Kherson. En sapant délibérément l’ordre international fondé sur des règles et en violant de manière flagrante les droits fondamentaux de l’Ukraine à l’indépendance, à la souveraineté et à l’intégrité territoriale, principes fondamentaux consacrés par la Charte des Nations Unies et le droit international, la Russie met la sécurité mondiale en danger.

Déclaration des membres du Conseil européen.

« Nous ne reconnaissons pas et ne reconnaîtrons jamais les « référendums » illégaux que la Russie a organisés comme prétexte pour cette nouvelle violation de l’indépendance, de la souveraineté et de l’intégrité territoriale de l’Ukraine, ni leurs résultats falsifiés et illégaux. Nous ne reconnaîtrons jamais cette annexion illégale. Ces décisions sont nulles et non avenues et ne peuvent produire aucun effet juridique quel qu’il soit. La Crimée, Kherson, Zaporizhzhia, Donetsk et Louhansk sont l’Ukraine. Nous appelons tous les États et organisations internationales à rejeter sans équivoque cette annexion illégale« . Déclarent des membres du conseil européen

Face à la guerre d’agression de la Russie ainsi qu’à la dernière escalade de Moscou, l’Union européenne se tient résolument aux côtés de l’Ukraine et de son peuple. Nous sommes inébranlables dans notre soutien à l’intégrité territoriale et à la souveraineté de l’Ukraine.

« 27 dirigeants condamnent l’annexion illégale. Nous ne reconnaissons pas et ne reconnaîtrons jamais les « référendums » fictifs. Nous ne reconnaîtrons jamais cette annexion illégale« . Déclare le Charles Michel

L’Ukraine exerce son droit légitime de se défendre contre l’agression russe pour reprendre le contrôle total de son territoire et a le droit de libérer les territoires occupés à l’intérieur de ses frontières internationalement reconnues. 

« L’annexion illégale proclamée par Poutine n’y changera rien. Tous les territoires illégalement occupés par les envahisseurs russes sont des terres ukrainiennes et feront toujours partie de cette nation souveraine« . Déclare Ursula von der Leyen.

Les menaces nucléaires proférées par le Kremlin, la mobilisation militaire et la stratégie visant à présenter faussement le territoire ukrainien comme celui de la Russie et à prétendre que la guerre pourrait maintenant avoir lieu sur le territoire russe n’ébranleront pas notre détermination.

« Luhansk, Donetsk, Cherson, Zaporizhzhya et la Crimée font partie de l’Ukraine. L’annexion de ces territoires suite au simulacre de référendums illégitimes est illégale au regard du droit international. Nous ne reconnaîtrons jamais cette annexion« . Déclare Hadja Lahbib, ministre des affaires étrangères Belge.

Nous renforcerons nos mesures restrictives contre les actions illégales de la Russie. Nous augmenteront encore la pression sur la Russie pour qu’elle mette fin à sa guerre d’agression.

Nous réaffirmons que l’Union européenne se tient fermement aux côtés de l’Ukraine et qu’elle continuera à lui apporter un soutien économique, militaire, social et financier solide aussi longtemps qu’il le faudra.

« L’annexion annoncée des territoires ukrainiens par la Russie est une violation majeure du droit international et une violation de la Charte des Nations Unies. Aucun simulacre de référendum ne peut le justifier. L’intégrité territoriale et la souveraineté de l’Ukraine ne sont pas négociables. Le soutien de l’UE à l’ukraine reste inébranlable« . Déclare josep Borrel

- Advertisement -

Dernières nouvelles

L’UE s’accorde sur le niveau de plafonnement des prix du pétrole russe

Le Conseil de l'Union européenne a décidé de fixer un plafond des prix du pétrole pour pétrole brut...

Le Maroc consacre 11,7 milliards d’euros à des investissements verts pour produire des phosphates

Le Roi Mohammed VI, a présidé, samedi 3 décembre 2022 au Palais Royal de Rabat, la cérémonie de présentation du nouveau programme...

UE : Nouvelles mesures protégeant les consommateurs contre l’endettement.

Les députés européens sont parvenus à un accord provisoire avec le Conseil sur de nouvelles mesures protégeant les consommateurs contre l’endettement.

Ukraine: le chancelier allemand Scholz demande à Poutine le retrait de ses troupes pour permettre une «solution diplomatique»

Lors d'un entretien téléphonique d'une heure entre les deux dirigeants, Olaf Scholz « a insisté auprès du président russe pour qu'une solution diplomatique...

Nouvelles visions et opportunités pour des liaisons de transport durables entre l’Europe et l’Asie

Une rencontre organisé jeudi 01 décembre au parlement européen par le groupe politique des Conservateurs et réformistes européens pour discuter des nouvelles...
- Advertisement -

More Articles Like This

//woafoame.net/4/3719385