8.6 C
Bruxelles
vendredi, juin 14, 2024
No menu items!

Zone euro: Les pressions inflationnistes reculent

À lire

Pour le secrétaire général de l’OTAN, un engagement pérenne de la part des Alliés est le plus court chemin vers la paix en Ukraine

Les ministres de la Défense se sont réunis jeudi 13 juin à Bruxelles pour achever la préparation...

Danuta Huebner: Europe will survive “Far-Right” Surge

Former EU commissioner and one of the EU parliament’s most senior deputies, Danuta Huebner, has predicted that “Europe...

Malawi : Un avion militaire transportant dix personnes porté disparu

D’intenses recherches sont en cours mardi au Malawi pour retrouver l’avion militaire qui transportait le vice-président du...

Les pressions inflationnistes dans la zone euro ont commencé à s’atténuer, y compris pour les prix de base, selon la Banque centrale européenne (BCE).

“Il y a des preuves significatives que la politique monétaire est en train d’entrer en action. Pour l’énergie, les denrées alimentaires et les biens, il y a beaucoup d’indicateurs prospectifs qui disent que les pressions inflationnistes dans toutes ces catégories devraient diminuer assez fortement”, a indiqué Philip Lane, membre du conseil des gouverneurs de la BCE dans une interview à Reuters.

En effet, la baisse des prix du pétrole et du gaz, l’allègement des goulets d’étranglement, la réouverture de la Chine, le soutien budgétaire copieux et les propres hausses de taux de la BCE sont des facteurs qui pèsent sur l’inflation, a-t-il souligné.

Si vous regardez plus loin, à 2024, à 2025, le resserrement de la politique monétaire a été nettement plus important que ce qui était intégré dans les prévisions de décembre et cela doit être pris en compte dans les nouvelles prévisions”, a relevé M.Lane.

Selon lui, la hausse des taux d’intérêt se répercute sur l’économie, pesant sur le prix des services et des autres biens de base, qui excluent le carburant et les denrées alimentaires volatiles.

Pour que l’institution monétaire mette fin aux hausses de taux, M. Lane a énoncé trois critères. La banque doit avoir des projections d’inflation plus faibles sur son horizon de prévision de trois ans et faire des progrès dans la réduction de l’inflation sous-jacente réelle. Enfin, elle doit conclure que la politique monétaire fonctionne.

“Nous souscrivons tous au critère selon lequel il est important de réaliser des progrès suffisants en matière d’inflation sous-jacente”, a-t-il fait observer.

Et de poursuivre qu’une fois que les taux auront atteint un plateau, la BCE prévoit de les y maintenir pendant un certain temps et ne révisera pas ses plans dès que l’inflation sous-jacente commencera à baisser de manière significative.

Pour rappel, la BCE avait décidé, le 02 février, de relever une nouvelle fois ses trois taux d’intérêt directeurs de 50 points de base, comme lors de sa précédente réunion en décembre, et “les relèvera de nouveau” d’autant en mars pour faire face à l’inflation.

EU Briefs publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Briefs.

- Advertisement -

Dernières nouvelles

Pour le secrétaire général de l’OTAN, un engagement pérenne de la part des Alliés est le plus court chemin vers la paix en Ukraine

Les ministres de la Défense se sont réunis jeudi 13 juin à Bruxelles pour achever la préparation...

Danuta Huebner: Europe will survive “Far-Right” Surge

Former EU commissioner and one of the EU parliament’s most senior deputies, Danuta Huebner, has predicted that “Europe will survive”, despite the startling rise...

Malawi : Un avion militaire transportant dix personnes porté disparu

D’intenses recherches sont en cours mardi au Malawi pour retrouver l’avion militaire qui transportait le vice-président du pays, et a disparu des...

Elections européennes 2024 : le Parti populaire européen de centre-droite en tête

Le Parti populaire européen (PPE) de centre-droit, qui devrait obtenir 191 sièges, est en tête des élections au Parlement européen (PE) de...

OTAN : Grâce à l’adhésion de la Suède, l’OTAN est plus forte et davantage en sécurité (Jens Stoltenberg)

Vendredi 7 juin 2024, à l'occasion de son premier déplacement en Suède depuis l'adhésion de ce pays à l'OTAN en mars, le...
- Advertisement -

More Articles Like This