8.6 C
Bruxelles
samedi, avril 20, 2024
No menu items!

Un cyberpirate Bulgare intercepté au Maroc

À lire

L’Arménie et l’Iran : une alliance qui pose questions

Quelques jours après l’attaque d’Israël par l’Iran, nombre de pays ont condamné cette attaque manquée contre des...

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, reçoit la plus haute distinction de la Belgique

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a reçu vendredi à Bruxelles la plus haute distinction...

L’Arménie accepte le retour « historique » de quatre villages à l’Azerbaïdjan (Aykhan Hajizada)

L’Arménie a accepté de restituer quatre villages à l’Azerbaïdjan, comme l’a annoncé vendredi le porte-parole du...

Des agents de la sûreté de l’aéroport de Casablanca ont interpellé samedi 12 août un ressortissant de nationalité bulgare âgé de 40 ans. Pour avoir fait l’objet d’un mandat d’arrêt international émis contre lui par les autorités judiciaires espagnoles. Selon un communiqué.

Soupçonné de son implication dans une affaire liée au faux et usage de faux.

Des sources ont rapporté que le citoyen étranger susmentionné a été arrêté alors qu’il s’apprêtait à voyager sur un vol vers un aéroport d’un pays arabe, où son processus d’identification indiquait qu’il faisait l’objet d’une notice rouge émise par l’Organisation internationale de police criminelle « Interpol », à la demande des autorités judiciaires espagnoles, sur des soupçons dans son implication dans l’activité d’un réseau criminel pour pirater des données bancaires et les utiliser frauduleusement.

Les mêmes sources ajoutent que le suspect était placé en garde à vue dans l’attente de la procédure d’extradition, parallèlement à la notification aux autorités espagnoles compétentes de la décision d’arrestation pour transmettre le dossier d’extradition.

Il convient de noter que l’arrestation du citoyen étranger s’inscrit dans le cadre des efforts déployés par les intérêts de la Direction générale de la sécurité nationale pour renforcer les mécanismes de coopération internationale en matière de sécurité pour lutter contre la criminalité transnationale et poursuivre les personnes recherchées au niveau international.

Rappelons que la semaine dernière le Royaume du Maroc a été remercié par la Roumanie pour son “soutien important” pour la libération d’un otage roumain (Iulian Ghergut), détenu au Sahel depuis 2015.

Le 9 décembre 2022, la presse allemande avait également révélé que l’activiste humanitaire Jörg Lange a été libéré grâce aux services de renseignement marocains au Mali.

EU Briefs publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Briefs.

- Advertisement -

Dernières nouvelles

L’Arménie et l’Iran : une alliance qui pose questions

Quelques jours après l’attaque d’Israël par l’Iran, nombre de pays ont condamné cette attaque manquée contre des...

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, reçoit la plus haute distinction de la Belgique

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a reçu vendredi à Bruxelles la plus haute distinction de la Belgique, le Grand...

L’Arménie accepte le retour « historique » de quatre villages à l’Azerbaïdjan (Aykhan Hajizada)

L’Arménie a accepté de restituer quatre villages à l’Azerbaïdjan, comme l’a annoncé vendredi le porte-parole du ministère azerbaïdjanais des Affaires étrangères,...

NATO : Le secrétaire général souligne le soutien de l’ alliance à l’Ukraine lors de la réunion du G7

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a souligné l’importance de renforcer le soutien à l’Ukraine lors de la réunion des ministres...

Horizon Europe : la Commission européenne va augmenter son financement pour 2024

La Commission européenne a adopté un amendement au programme de travail 2023-24 d’Horizon Europe, le programme de recherche et d’innovation de...
- Advertisement -

More Articles Like This