8.6 C
Bruxelles
mercredi, avril 17, 2024
No menu items!

Le FMI met la pression sur les dirigeants libanais, un gestionnaire d’actifs britannique rachète des eurobonds de mars

À lire

L’UE prévoit d’élargir les sanctions contre l’Iran

L'Union européenne (UE) va commencer à travailler sur l'élargissement de ses sanctions contre l'Iran, car certains Etats...

Seven new sites receive the European Heritage Label

European Heritage sites are milestones in the creation of today’s Europe. Spanning from the dawn of civilisation...

Eurobarometer Survey Shows Citizens Growing Concerns Over Geopolitical Tensions

The European Parliament’s last Eurobarometer survey before the elections in June reveals awareness among citizens and...

La directrice générale du Fonds monétaire international, Kristalina Georgieva, a commenté vendredi l’envoi à l’institution d’une demande officielle d’aide technique de la part du Liban, estimant que les autorités ne devaient « plus perdre de temps pour régler des problèmes qui ont été ignorés pendant beaucoup trop longtemps ».

« Le pays est dans une situation critique », a ajouté Mme Georgieva, au cours d’un entretien avec la journaliste Hadley Gamble de la chaîne américaine CNBC lors de la Conférence internationale de Munich sur la sécurité, avant de confirmer que le FMI allait bien envoyer une équipe technique qui jugera « au mieux de la situation ».

Le Liban, qui connaît actuellement la pire crise économique depuis la guerre civile (1975-1990), croule sous une dette d’environ 90 milliards de dollars libellée en livres mais aussi en dollars, soit plus de 150 % de son Produit intérieur brut. Ses institutions font également face à un vaste mouvement de contestation qui perdure depuis le 17 octobre dernier, tandis que ses citoyens subissent depuis des mois des restrictions bancaires unilatérales et illégales adoptées par le secteur en réaction à la crise.

En mars, le pays devra rembourser 1,2 milliard de dollars d’eurobonds – des obligations d’État émises en dollars – arrivant à échéance. Réuni en fin de semaine dernière, le nouveau gouvernement formé le 21 janvier par Hassane Diab s’est accordé deux semaines pour trancher cette question. Signe de l’urgence, le gouvernement a officiellement adressé mercredi une demande au FMI pour obtenir l’assistance technique évoquée par Mme Georgieva lors de son intervention.

Mais la question du remboursement de la dette en dollars divise : alors qu’une partie des responsables ne veut pas entendre parler d’un défaut, un autre camp estime nécessaire de restructurer la dette dès maintenant pour ne pas davantage retarder l’échéance. C’est dans ce contexte que Greylock Capital Management, un fonds d’investissement spéculatif, a annoncé la semaine dernière avoir formé un groupe avec d’autres détenteurs d’eurobonds afin de négocier avec l’État libanais en cas de restructuration.

Mais la marge de manœuvre du Liban pourrait se retrouver réduite suite au rachat ces derniers mois par le gestionnaire d’actifs britannique Ashmore de plusieurs titres de dette arrivant en échéance en mars et qui étaient pour la plupart détenues par des banques libanaises. Selon des informations relayées vendredi dernier sur Twitter par le député de Zahlé Michel Daher, le fonds détiendrait pas moins de 304 millions de dollars de titres de cette échéance, soit plus de 25 % du total et plus que l’ensemble des banques libanaises réunies (300 millions) ou de la Banque du Liban (270 millions). Contacté par L’Orient-Le Jour, Ashmore n’a pas souhaité commenter.

OLJ

EU Briefs publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Briefs.

- Advertisement -

Dernières nouvelles

L’UE prévoit d’élargir les sanctions contre l’Iran

L'Union européenne (UE) va commencer à travailler sur l'élargissement de ses sanctions contre l'Iran, car certains Etats...

Seven new sites receive the European Heritage Label

European Heritage sites are milestones in the creation of today’s Europe. Spanning from the dawn of civilisation to the Europe we see...

Eurobarometer Survey Shows Citizens Growing Concerns Over Geopolitical Tensions

The European Parliament’s last Eurobarometer survey before the elections in June reveals awareness among citizens and concern for the current geopolitical...

Le Soudan, une crise quasi oubliée

Le Soudan était à l’ordre du jour lors de la dernière réunion de la commission «Développement» le 11 juin2024. Les députés ont...

Bruxelles: Alerte à la bombe au palais de justice, en cours d’évacuation

Le palais de justice de la place Poelaert à Bruxelles a été évacué peu après 15 heures ce mardi en raison d’une...
- Advertisement -

More Articles Like This