8.6 C
Bruxelles
samedi, avril 13, 2024
No menu items!

Le secrétaire général salue la coopération sans précédent entre l’OTAN et l’UE

À lire

La Finlande prend la sécurité et la défense au sérieux (NATO)

Le secrétaire général, Jens Stoltenberg, a reçu mercredi 10 avril 2024, le président finlandais, Alexander Stubb, au...

International Humanitarian Conference for Sudan and its Neighbours in Paris

High Representative/Vice President Josep Borrell and Commissioner for Crisis Management Janez Lenarčič  travel to Paris on Monday 15 April to...

Record post-winter gas storage levels in Europe

Europe is emerging from its second winter since Russia's illegal invasion of Ukraine. Despite many fears, we...

A l’ouverture d’un débat organisé vendredi 16 février par l’Union chrétienne-sociale de Bavière (CSU), le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a souligné l’importance de la coopération qui s’exerce entre l’OTAN et l’UE dans le contexte de la guerre menée par la Russie contre l’Ukraine.

S’exprimant aux côtés de la présidente de la Commission européenne et du ministre-président de Bavière, M. Stoltenberg a déclaré que si l’Ukraine tenait bon et continuait de lutter pour sa liberté et son indépendance deux ans après le début de la guerre, c’était « avant tout grâce au courage du peuple ukrainien, mais aussi grâce à l’important soutien militaire et économique fourni par les pays d’Europe et d’Amérique du Nord ». Et d’ajouter : « Je me félicite que le Conseil européen ait approuvé une nouvelle tranche d’aide en faveur de l’Ukraine, d’un montant substantiel, et je veux croire que les États-Unis feront de même. C’est absolument crucial ».

Extraits du discours du secrétaire général de l’OTAN, M. Stoltenberg :

« Poutine doit comprendre qu’il n’obtiendra pas ce qu’il veut sur le champ de bataille. Par conséquent, si nous voulons une paix durable, nous devons continuer à fournir à l’Ukraine des armes et des munitions. Pour ce faire, nous devons développer notre base industrielle transatlantique afin d’augmenter les livraisons à l’Ukraine et de reconstituer nos propres stocks.

Nous devons également passer d’une situation de paix lente à une situation de conflit rapide, afin de produire davantage à la vitesse la plus élevée. Cela aidera l’Ukraine. Cela renforcera l’OTAN. Et cela créera davantage d’emplois hautement qualifiés dans l’industrie manufacturière.

Y compris ici, en Bavière, où les missiles Patriot seront construits dans une nouvelle usine. Il s’agit là d’un nouvel exemple d’entreprises européennes et nord-américaines travaillant ensemble pour notre sécurité commune.

Aucun pays membre de l’OTAN ne fait l’objet d’une menace militaire imminente. L’OTAN continue de veiller à ce qu’il n’y ait aucune possibilité d’erreur d’appréciation à Moscou quant à notre volonté de protéger tous les Alliés.

Avec des forces plus nombreuses, un niveau de préparation plus élevé et des dépenses de défense accrues. L’année dernière, nous avons enregistré une augmentation réelle sans précédent de 11 % des dépenses de défense pour l’ensemble des Alliés européens et le Canada.

Cette année, je m’attends à ce que 18 Alliés consacrent 2 % de leur PIB à la défense. Je me réjouis que l’Allemagne fasse partie de ce nombre.

L’engagement de l’Allemagne à stationner en permanence une brigade en Lituanie constituera également une contribution majeure à la dissuasion et à la défense de l’OTAN. Une OTAN forte est une bonne chose pour l’Europe et pour l’Amérique du Nord.

Ensemble, nous représentons la moitié de la puissance économique et militaire mondiale. Ensemble, nous dissuadons les conflits et préservons la paix.”

EU Briefs publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Briefs.

- Advertisement -

Dernières nouvelles

La Finlande prend la sécurité et la défense au sérieux (NATO)

Le secrétaire général, Jens Stoltenberg, a reçu mercredi 10 avril 2024, le président finlandais, Alexander Stubb, au...

International Humanitarian Conference for Sudan and its Neighbours in Paris

High Representative/Vice President Josep Borrell and Commissioner for Crisis Management Janez Lenarčič  travel to Paris on Monday 15 April to participate in the ‘International Humanitarian...

Record post-winter gas storage levels in Europe

Europe is emerging from its second winter since Russia's illegal invasion of Ukraine. Despite many fears, we have emerged stronger than before,...

L’Allemagne arrête trois personnes soupçonnées de terrorisme

Les autorités allemande ont arrêté deux adolescents et un adolescent dans l’ouest du pays, soupçonnés d’avoir planifié une attaque, ont annoncé vendredi...

Soupçons d’espionnage russe au parlement européen : la Justice Belge ouvre une enquête

"Les paiements en liquide n'ont pas eu lieu en Belgique, mais les interférences oui", a indiqué M. De Croo, lors d'une conférence...
- Advertisement -

More Articles Like This