8.6 C
Bruxelles
samedi, avril 20, 2024
No menu items!

La Grèce a empêché 4.000 migrants venant de Turquie d’entrer « illégalement »

À lire

L’Arménie et l’Iran : une alliance qui pose questions

Quelques jours après l’attaque d’Israël par l’Iran, nombre de pays ont condamné cette attaque manquée contre des...

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, reçoit la plus haute distinction de la Belgique

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a reçu vendredi à Bruxelles la plus haute distinction...

L’Arménie accepte le retour « historique » de quatre villages à l’Azerbaïdjan (Aykhan Hajizada)

L’Arménie a accepté de restituer quatre villages à l’Azerbaïdjan, comme l’a annoncé vendredi le porte-parole du...

La Grèce a empêché 4.000 migrants venant de Turquie d’entrer « illégalement » sur le territoire grec, a déclaré samedi le porte-parole du gouvernement Stelios Petsas, après une réunion d’urgence présidée par le Premier ministre Kyriakos Mitsotakis.

« La Grèce a été confrontée hier (vendredi) à une tentative organisée, de masse et illégale de violation de nos frontières et l’a surmontée », a dit le porte-parole. « Nous avons protégé nos frontières et celles de l’Europe. Nous avons empêché plus de 4.000 tentatives d’entrées illégales à l’intérieur de nos frontières », a-t-il affirmé, peu après que la Turquie a annoncé qu’elle laisserait les frontières de l’Europe ouvertes aux migrants.

Le gouvernement grec « est déterminé à tout faire pour protéger les frontières », a encore assuré M. Petsas, ajoutant que la Grèce avait « renforcé ses forces » aux frontières terrestre et maritimes avec la Turquie, dans une brève déclaration après deux heures et demie de réunion de crise.

Le Premier ministre avait convoqué samedi matin les ministres des Affaires étrangères Nikos Dendias, de la Protection du citoyen Michalis Chrysochoidis et de la Défense Nikos Panagiotopoulos, ainsi que le chef des armées et des responsables des gardes-côtes grecs.

Selon M. Petsas, 66 arrestations ont été effectuées à la frontière terrestre de la région d’Evros, où des milliers de migrants, encouragés par l’annonce du gouvernement turc, se sont rendus pour tenter de passer en Grèce. Il y avait quelque 4.000 migrants et réfugiés samedi matin au poste frontière de Kastanies, selon une source policière grecque, contre 1.200 la veille.

« Le chantage (du président turc) Erdogan ne marchera pas », a en outre déclaré le vice-ministre des Affaires Etrangères Miltiadis Varvitsiotis. « Nous ne tolérerons aucune entrée illégale », a-t-il dit sur Skai TV.

Sur la même chaîne, le ministre de la Défense a estimé que les frontières grecques étaient « protégées », admettant qu’il était « plus difficile » de surveiller les frontières maritimes vers les îles grecques de la mer Egée.

Selon les garde-côtes grecs, quelque 180 migrants ont atteint les îles égéennes de Lesbos et Samos entre vendredi matin et samedi matin.

OLJ

EU Briefs publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Briefs.

- Advertisement -

Dernières nouvelles

L’Arménie et l’Iran : une alliance qui pose questions

Quelques jours après l’attaque d’Israël par l’Iran, nombre de pays ont condamné cette attaque manquée contre des...

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, reçoit la plus haute distinction de la Belgique

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a reçu vendredi à Bruxelles la plus haute distinction de la Belgique, le Grand...

L’Arménie accepte le retour « historique » de quatre villages à l’Azerbaïdjan (Aykhan Hajizada)

L’Arménie a accepté de restituer quatre villages à l’Azerbaïdjan, comme l’a annoncé vendredi le porte-parole du ministère azerbaïdjanais des Affaires étrangères,...

NATO : Le secrétaire général souligne le soutien de l’ alliance à l’Ukraine lors de la réunion du G7

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a souligné l’importance de renforcer le soutien à l’Ukraine lors de la réunion des ministres...

Horizon Europe : la Commission européenne va augmenter son financement pour 2024

La Commission européenne a adopté un amendement au programme de travail 2023-24 d’Horizon Europe, le programme de recherche et d’innovation de...
- Advertisement -

More Articles Like This