8.6 C
Bruxelles
vendredi, juin 9, 2023
No menu items!

Attaques en Irak : Téhéran annonce avoir tué 80 Américains

À lire

Loi sur l’IA de l’UE : première réglementation de l’intelligence artificielle

Dans le cadre de sa stratégie numérique, l'UE souhaite réglementer l'intelligence artificielle (IA) pour garantir de meilleures conditions...

La Commission OTAN-Ukraine rencontre le ministre ukrainien des Affaires étrangères et évoque la destruction du barrage de Kakhovka

Le secrétaire général Jens Stoltenberg a présidé jeudi 8 juin 2023 une réunion de la Commission OTAN-Ukraine,...

Soudan : L’envoyé d’Al-Burhan ne parvient pas à démêler les relations complexes entre la FSR et les pays voisins.

Les tournées de Malik Agar visent à suggérer l'existence de mouvements politiques régionaux qui prouvent qu'Al-Burhan peut...

La riposte était attendue. En effet, suite à la mort du général iranien Qassem Soleimani, Téhéran a haussé le ton, affirmant vouloir rendre la pareille aux Américains. Après de longues heures de silence, l’Iran a finalement frappé, affirmant par la voix de sa télévision d’État, que 80 militaires américains étaient décédés suite à une série de frappes.

En effet, dans la nuit de mardi à mercredi, le gouvernement iranien a donné l’ordre de tirer des missiles sur plusieurs bases américaines abritant des dizaines de soldats déployés en Irak. Une manière pour le gouvernement iranien de frapper Washington en plein cœur, d’autant qu’une source visiblement bien informée des Gardiens de la révolution, a fait état d’au moins 80 militaires morts. Une information que l’exécutif américain n’a toutefois pas confirmée. Outre les dégâts humains, de nombreux dégâts matériels ont été recensés, à commencer par des drones de combat, des hélicoptères ainsi que des armes et des munitions. 

L’Iran annonce la mort de 80 américains

Du côté Américain en revanche, on affirme que les frappes n’ont eu aucun ou très peu d’effet. Sur Twitter, le président américain a affirmé que l’évaluation des dégâts était en cours. Dans son message, ce dernier a également confirmé qu’il tiendrait une conférence en ce mercredi, afin de débriefer sur la situation et expliquer ce à quoi le monde pourrait s’attendre dans les prochains jours, les prochaines semaines.

Washington ne communique pas, Trump prendra la parole

En Iran, la pression elle, ne semble toutefois pas redescendre. En effet, la télé iranienne a affirmé que Téhéran avait en ligne de mire, pas moins de 140 sites susceptibles d’être touchés par une série de frappes, cibles américaines mais également internationales. Une manière de faire comprendre que le régime ne laissera pas faire. À ce titre, les explications de Donald Trump prévues pour aujourd’hui, pourraient se montrer décisives. La diplomatie ou la guerre, le président américain dévoilera ainsi, d’ici quelques heures, plusieurs pistes.

La Nouvelle Tribune

EU Briefs publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Briefs.

- Advertisement -

Dernières nouvelles

Loi sur l’IA de l’UE : première réglementation de l’intelligence artificielle

Dans le cadre de sa stratégie numérique, l'UE souhaite réglementer l'intelligence artificielle (IA) pour garantir de meilleures conditions...

La Commission OTAN-Ukraine rencontre le ministre ukrainien des Affaires étrangères et évoque la destruction du barrage de Kakhovka

Le secrétaire général Jens Stoltenberg a présidé jeudi 8 juin 2023 une réunion de la Commission OTAN-Ukraine, réunissant les ambassadeurs alliés et...

Soudan : L’envoyé d’Al-Burhan ne parvient pas à démêler les relations complexes entre la FSR et les pays voisins.

Les tournées de Malik Agar visent à suggérer l'existence de mouvements politiques régionaux qui prouvent qu'Al-Burhan peut nouer des relations avec plusieurs...

Maroc : Le festival international d’équitation Mata, baisse les rideaux de sa 11 ème édition

L’association alamia pour l’action sociale et culturelle a organisé du 02 au 04 Juin 2023 dans la province de Larache (Maroc), la...

Le plus haut tribunal de l’UE annule une partie de la refonte judiciaire de la Pologne

Le plus haut tribunal de l'Union européenne, a annulé lundi 05 juin d'autres éléments de la refonte judiciaire radicale de la Pologne...
- Advertisement -

More Articles Like This