8.6 C
Bruxelles
lundi, mars 1, 2021
No menu items!

Tunisie : les auteurs de l’attentat terroriste sont des traîtres, déclare le président Kaïs Saïed

À lire

(COVID-19) Israël lève le couvre-feu mis en place contre le coronavirus

Le couvre-feu imposé ces trois derniers jours pour empêcher la propagation du COVID-19 lors des traditionnelles célébrations...

Coronavirus: la Belgique interdit au personnel diplomatique britannique de recevoir le vaccin britannique

Dans le cadre d'un accord avec la Belgique, le gouvernement britannique ne fera pas vacciner le personnel...

L’antisémitisme la face cachée du régime algérien selon un journal israélien

Le journal israélien "WALLA" a publié un long article consacré aux agissements provocantes du régime algérien à...

Ceux qui ont mené l’attentat terroriste ayant ciblé ce dimanche matin une patrouille de la Garde nationale dans la province tunisienne de Sousse « sont des traîtres et n’avaient aucune appartenance à la Tunisie », a réagi le président tunisien Kaïs Saïed.

Trois terroristes à bord d’un véhicule ont percuté une patrouille mobile de la Garde nationale dans la province balnéaire de Sousse, faisant un mort et un blessé. Les trois terroristes ont été, plus tard, éliminés et un quatrième complice arrêté.

Se rendant sur le lieux de l’attentat, M. Saïed a déclaré aux journalistes qu’il considérait « ceux qui leur avaient ordonné de commettre le crime plus criminels qu’eux ».

« Il faut définir les responsabilités et déterminer les parties qui planifiaient les opérations terroristes », a affirmé le chef de l’Etat.

M. Saïed a inspecté les détails relatifs aux circonstances de l’attaque, avant de se rendre à l’hôpital pour vérifier l’état de santé de l’agent Rami Limam, touché lors des échanges de tirs avec les trois terroristes.

« Ces opérations lâches ne sont rien d’autre que des tentatives infructueuses de perturber la stabilité en Tunisie (…) Tous les patriotes tunisiens seront au premier rang pour affronter vigoureusement ce fléau, en particulier les fils des institutions de sécurité et militaires », a dit M. Saïed.

« Nous collaborons avec le ministère de l’Intérieur afin de promulguer une réglementation qui défendra les droits des agents sécuritaires et militaires et les protéger, eux toux comme leurs familles », a commenté le président tunisien.

Pour sa part, le chef du gouvernement, Hichem Mechichi a déclaré aux journalistes que les groupes terroristes « vivent dans un état de confusion et ils essaient donc de faire passer le message qu’ils existent réellement ».

M. Mechichi a promis que son gouvernement « n’épargnera aucun effort pour vaincre le terrorisme ».

- Advertisement -

Dernières nouvelles

(COVID-19) Israël lève le couvre-feu mis en place contre le coronavirus

Le couvre-feu imposé ces trois derniers jours pour empêcher la propagation du COVID-19 lors des traditionnelles célébrations...

Coronavirus: la Belgique interdit au personnel diplomatique britannique de recevoir le vaccin britannique

Dans le cadre d'un accord avec la Belgique, le gouvernement britannique ne fera pas vacciner le personnel diplomatique britannique travaillant sous contrats...

L’antisémitisme la face cachée du régime algérien selon un journal israélien

Le journal israélien "WALLA" a publié un long article consacré aux agissements provocantes du régime algérien à l'encontre des nouveaux accords d'Abraham....

Washington dans une position délicate après avoir épargné MBS de sanctions

"Ce n'est pas la raclée à l'Arabie saoudite que beaucoup espéraient", a déclaré Varcha Kodouvayour, analyste à la Fondation pour la défense...

Corruption en Afrique: une juge réclame le procès de Vincent Bolloré.

La 17e fortune de France devra-t-elle comparaître devant un tribunal correctionnel ? Une juge du tribunal judiciaire de Paris a en tout...
- Advertisement -

More Articles Like This

//stawhoph.com/afu.php?zoneid=3719385