8.6 C
Bruxelles
mardi, mai 21, 2024
No menu items!

« Les autorités tunisiennes ne font preuve d’aucun respect pour la démocratie », affirment les députés

À lire

Suisse : décès d’une fillette retrouvée inconsciente dans une forêt

Une fillette de 6 ans qui avait été retrouvée inconsciente dans une forêt en Suisse après avoir...

La réaction de Charles Michel envers l’Iran suscite la polémique : il se défend

La diplomatie, c’est le dialogue. Y compris avec des régimes avec lesquels nous avons de profondes divergences »,...

La montée de l’antisémitisme, de l’Anti islamismes de l’ Afrophobie au sein de l’Union Européenne.

La discrimination fondée sur les croyances religieuses n’a pas sa place dans notre monde. La haine menace...

Les députés ont condamné la décision des autorités tunisiennes pour avoir refuser l »enter à la délégation officielle de la commission des affaires étrangères du Parlement européen.

Les critiques ont été menées par le groupe de gauche au Parlement européen

Un communiqué indiqué : « Dans un geste sans précédent depuis la révolution de 2011, les « autorités tunisiennes ne montrent aucun respect pour la démocratie. Cette attitude est extrêmement dangereuse, surtout dans le contexte de l’accord migratoire conclu avec l’UE, auquel la gauche réclame depuis toujours la fin.»

Cette visite devait faire suite à une mission d’information de la commission des affaires étrangères en Tunisie en avril 2022, qui avait déjà fait part de certaines inquiétudes de la part de certains députés européens concernant un prétendu « recul politique en Tunisie en matière de normes démocratiques et de droits de l’homme ».

Les cinq députés européens participant à la mission étaient censés rencontrer des ONG, des syndicats et des dirigeants de l’opposition, et évaluer l’accord migratoire UE-Tunisie.

Le communiqué du Groupe de gauche a déclaré : « L’accord est un « chèque en blanc » pour la Tunisie, qui recevra de l’argent de l’UE en échange de l’interdiction aux migrants d’entrer dans l’UE.

« Les fonds ne comportent aucune clause supplémentaire relative aux droits de l’homme, généralement attachée à l’aide étrangère de l’UE, malgré les preuves croissantes de refoulements et de violences contre les migrants.

Emmanuel Maurel (photo), membre de la délégation de la commission des Affaires étrangères du Parlement européen, a déclaré : « J’ai accueilli la décision du gouvernement tunisien avec tristesse et consternation. 

«C’est la première fois qu’un pays bloque l’arrivée d’une délégation officielle du Parlement européen. Nous souhaitions avoir un débat avec les responsables gouvernementaux, les parlementaires, les opposants, les syndicalistes et la société civile. 

« Malheureusement, cela n’aura pas lieu. J’attends une réponse ferme des dirigeants européens et un soutien clair à notre institution. Avec mes collègues, je demanderai un débat sur cette question lors de la prochaine session plénière du Parlement européen. 

« L’Union européenne est le principal soutien de la Tunisie dans la crise économique et sociale qu’elle traverse. Les représentants des citoyens européens doivent pouvoir rendre compte de la situation sur le terrain.»

Image : Marc DOSSMANN Copyright : © Union européenne 2016 – Source : EP

EU Briefs publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Briefs.

- Advertisement -

Dernières nouvelles

Suisse : décès d’une fillette retrouvée inconsciente dans une forêt

Une fillette de 6 ans qui avait été retrouvée inconsciente dans une forêt en Suisse après avoir...

La réaction de Charles Michel envers l’Iran suscite la polémique : il se défend

La diplomatie, c’est le dialogue. Y compris avec des régimes avec lesquels nous avons de profondes divergences », a rappelé lundi soir la...

La montée de l’antisémitisme, de l’Anti islamismes de l’ Afrophobie au sein de l’Union Européenne.

La discrimination fondée sur les croyances religieuses n’a pas sa place dans notre monde. La haine menace notre société et notre démocratie...

Les droits d’importation et les quotas sur les exportations ukrainiennes vers l’UE suspendus pour une année supplémentaire

La suspension des droits d’importation et des quotas sur les exportations ukrainiennes vers l’Union européenne sera prolongée d’un an, a-t-il été...

Journée internationale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie: déclaration du haut représentant au nom de l’Union européenne, 17 mai 2024

L'homophobie, la transphobie et la biphobie n'ont pas leur place dans l'Union européenne ni ailleurs dans le monde. Pour faire en sorte...
- Advertisement -

More Articles Like This