8.6 C
Bruxelles
lundi, janvier 18, 2021
No menu items!

Visite du secrétaire général de l’OTAN en Italie pour l’arrivée de deux drones de la capacité alliée de surveillance terrestre

À lire

L’Allemagne prépare le post-Merkel

L’Allemagne a franchi un grand pas dans une nouvelle ère politique avec l’élection, samedi dernier, d’un nouveau...

OTAN : La Mauritanie est un partenaire engagé, déclare le secrétaire général

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a reçu jeudi 14 janvier au siège de l’Organisation...

Nouvelle présidence: comment les relations UE-États-Unis pourraient s’améliorer

L’entrée en fonction d'un nouveau président américain est l’opportunité de réinitialiser les relations transatlantiques. Découvrez...

Lors d’une cérémonie organisée ce vendredi (17 janvier 2020) à Sigonella, en Italie, le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a salué l’arrivée de deux aéronefs télépilotés de la capacité alliée de surveillance terrestre (AGS). Il a insisté sur l’importance du système AGS, qui permettra aux commandants d’identifier les menaces et d’observer les conditions sur le terrain par tous les temps. « Avec un seul drone, il est possible de surveiller un territoire d’une taille comparable à celle de la Pologne », a-t-il déclaré.

Ce nouvel avion de surveillance non armé peut par ailleurs voler pendant plus de 30 heures d’affilée. « Il est capable d’atteindre le Grand Nord et le Sahel, le Moyen-Orient et l’Atlantique », a ajouté le secrétaire général. Lorsque les cinq drones RQ-4D de l’OTAN seront opérationnels, l’Alliance sera à même de surveiller et de protéger deux vastes régions vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Le système AGS sera la propriété de tous les Alliés, qui l’exploiteront collectivement et qui bénéficieront ensemble du renseignement recueilli pendant les missions de surveillance et de reconnaissance.

Prenant la parole devant un parterre de responsables militaires et d’industriels, le secrétaire général a remercié l’Italie d’accueillir le système AGS, et rendu hommage aux commandants réunis à la base aérienne de Sigonella. « Aujourd’hui, l’OTAN comble une importante lacune capacitaire dans le domaine du renseignement, de la surveillance et de la reconnaissance », a-t-il indiqué. Il a également félicité l’Organisation OTAN de gestion de l’AGS et l’Agence OTAN de gestion de l’AGS pour cette avancée remarquable.

Le fonctionnement du système AGS sera assuré par six cent personnes venant de toute l’Alliance. « Il s’agit là de nos éléments de forces les plus récents », a affirmé M. Stoltenberg. Il a souligné que l’AGS offrait une démonstration tangible de l’attachement de l’OTAN à l’innovation. 

- Advertisement -

Dernières nouvelles

L’Allemagne prépare le post-Merkel

L’Allemagne a franchi un grand pas dans une nouvelle ère politique avec l’élection, samedi dernier, d’un nouveau...

OTAN : La Mauritanie est un partenaire engagé, déclare le secrétaire général

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a reçu jeudi 14 janvier au siège de l’Organisation le président mauritanien, Mohamed Ould...

Nouvelle présidence: comment les relations UE-États-Unis pourraient s’améliorer

L’entrée en fonction d'un nouveau président américain est l’opportunité de réinitialiser les relations transatlantiques. Découvrez ce sur quoi l'UE propose...

Trump accorde la Légion du mérite au roi du Maroc Mohammed VI

Le président sortant Donald Trump a accordé vendredi la prestigieuse Légion du mérite des Etats-Unis au roi du Maroc, Mohammed VI,...

La présidence portugaise de l’UE se concentrera sur la reprise économique, selon le PM portugais

Le Premier ministre portugais Antonio Costa a rencontré vendredi à Lisbonne le Collège des commissaires européens dirigé par la présidente de la...
- Advertisement -

More Articles Like This

//zuphaims.com/afu.php?zoneid=3719385