8.6 C
Bruxelles
samedi, avril 20, 2024
No menu items!

Pour les députés, l’attaque russe en Ukraine marque une nouvelle ère pour l’Europe

À lire

L’Arménie et l’Iran : une alliance qui pose questions

Quelques jours après l’attaque d’Israël par l’Iran, nombre de pays ont condamné cette attaque manquée contre des...

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, reçoit la plus haute distinction de la Belgique

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a reçu vendredi à Bruxelles la plus haute distinction...

L’Arménie accepte le retour « historique » de quatre villages à l’Azerbaïdjan (Aykhan Hajizada)

L’Arménie a accepté de restituer quatre villages à l’Azerbaïdjan, comme l’a annoncé vendredi le porte-parole du...

Au cours d’un débat sur l’invasion en Ukraine, les députés ont exprimé leur soutien sans faille à l’Ukraine et aux efforts visant à rapprocher le pays de la communauté européenne.

Le Parlement européen a organisé mardi une session plénière extraordinaire à Bruxelles pour débattre de l’attaque militaire russe en Ukraine. Le Président ukrainien, Volodymyr Zelensky, et le Président du Parlement ukrainien, Rouslan Stefantchouk, se sont exprimés en direct depuis Kiev. Les Présidents du Conseil et de la Commission, Charles Michel et Ursula von der Leyen, ainsi que le Chef de la politique étrangère de l’UE, Josep Borrell, ont également participé au débat.

À l’ouverture du débat, la Présidente du Parlement, Roberta Metsola, a déclaré: ‘‘Nous sommes ici aujourd’hui dans l’ombre de la guerre de Poutine. Une guerre que nous n’avons pas provoquée. Une invasion scandaleuse d’un État souverain et indépendant. Au nom du Parlement européen, je condamne dans les termes les plus fermes possibles l’agression militaire russe contre l’Ukraine et j’exprime ma solidarité avec tous ceux qui souffrent et toutes les victimes.’’

‘‘Nous nous mobiliserons. Nous ne détournerons pas le regard quand ceux qui se battent dans la rue pour nos valeurs affronteront l’énorme machine de guerre de Poutine. Nous soutiendrons la juridiction de la Cour pénale internationale et les enquêtes sur les crimes de guerre commis en Ukraine. Nous le tiendrons pour responsable’’, a-t-elle ajouté.

Zelensky appelle l’UE à prouver qu’elle se tient aux côtés de l’Ukraine

Le Président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a déclaré ‘‘entre deux rafales de missiles’’ que le Parlement et les dirigeants de l’UE devaient désormais ‘‘prouver’’ que l’UE était aux côtés de l’Ukraine. ‘‘Je m’exprime aujourd’hui au nom de mes citoyens ukrainiens qui défendent le pays en payant le prix ultime’’, a-t-il poursuivi.

Le Président Zelensky a également évoqué l’attaque sur Kharkiv, ‘‘la ville avec la plus grande place du pays, la place de la Liberté. Ce matin, deux missiles ont frappé la place, causant des dizaines de morts. C’est le prix que nous payons pour notre liberté. À compter d’aujourd’hui, chaque place de chaque ville ukrainienne, quel que soit son nom actuel, sera rebaptisée place de la Liberté.’’

‘‘Nous nous battons pour nos droits, nos libertés et, actuellement, pour notre survie. Nous nous battons aussi pour être des membres à part entière de l’Europe. Alors maintenant, prouvez-nous que vous êtes avec nous, a-t-il dit aux députés. Prouvez que vous êtes bien des Européens et que la vie doit l’emporter sur la mort, et que la lumière l’emportera sur les ténèbres. Gloire à l’Ukraine.’’

Le Président de la Rada ukrainienne, Rouslan Stefantchouk, a déclaré: ‘‘L’Ukraine défend la frontière du monde civilisé, et si l’Ukraine tombe, personne ne sait où s’arrêteront les Russes.’’ Il a rappelé que le meilleur moyen de soutenir l’Ukraine était via ‘‘une vraie reconnaissance de nos aspirations européennes’’.

‘‘Cette invasion brutale et massive est injustifiée, non provoquée, fondée sur des mensonges éhontés et elle se produit pour une seule raison: car place Maïdan, vous avez fait le choix de la liberté, de la démocratie et de l’État de droit’’, a déclaré le Président du Conseil européen, Charles Michel. Ce dernier a qualifié l’invasion russe de ‘‘terrorisme géopolitique’’. Il a assuré les députés que le Conseil analyserait la ‘‘requête sérieuse, symbolique, politique et, à mon avis, légitime’’ de l’Ukraine de rejoindre l’UE.

La Présidente de la Commission, Ursula von der Leyen, a déclaré: ‘‘C’est un moment de vérité pour l’Europe. Il s’agit d’un choc entre l’État de droit et les armes, entre un ordre fondé sur des règles et une agression caractérisée. Nous ne pouvons pas tenir pour acquise notre sécurité, nous devons investir en la matière.’’ Elle a souligné que ‘‘si Poutine cherchait à diviser l’UE, l’OTAN et la communauté internationale, il était parvenu à l’exact inverse’’.

‘‘Pour faire la paix, il faut être deux. Pour la guerre, un seul suffit, comme l’a démontré le Président Poutine. Voilà pourquoi nous devons renforcer considérablement notre capacité de dissuasion, afin d’empêcher la guerre’’, a déclaré le Chef de la politique étrangère de l’UE, Josep Borrell. ‘‘Défendre l’État de droit et renforcer les relations commerciales, cela ne suffira pas à faire du monde un endroit pacifique’’, a-t-il ajouté.

Une nouvelle ère a débuté

Tous les dirigeants des groupes politiques ont pris la parole, à savoir Manfred WEBER (PPE, DE), Iratxe GARCÍA PÉREZ (S&D, ES), Stéphane SÉJOURNÉ (Renew Europe, FR), Philippe LAMBERTS (Verts/ALE, BE), Marco ZANNI (ID, IT), Ryszard Antoni LEGUTKO (ECR, PL) et Manon AUBRY (The Left, FR).

De nombreux députés ont souligné que l’invasion russe de l’Ukraine marquait le début d’une nouvelle ère pour l’Europe et le monde. Ils ont condamné le Président russe Vladimir Poutine et l’agression brutale du Kremlin, et ont exprimé leur admiration quant à la manière dont l’armée et le peuple d’Ukraine résistaient à l’assaut, en se battant pour leur pays, la liberté, la démocratie et les valeurs européennes communes.

Ils ont également salué la réponse forte de l’Europe face à cette attaque illégale, notamment les paquets de sanctions adoptés, tout en soulignant la nécessité de rester unis pour continuer à faire face aux graves défis à venir.

Certains députés ont préconisé de reconnaître les aspirations européennes de l’Ukraine et son combat pour la liberté en intensifiant les travaux de l’UE visant à accorder au pays le statut de candidat à l’UE.

D’autres ont souligné l’importance d’aborder conjointement les répercussions que les sanctions contre la Russie auront sur une économie européenne qui se remet encore d’une pandémie mondiale, en assurant un soutien aux pays les plus touchés ainsi qu’aux entreprises et aux citoyens. Enfin, certains ont souligné la nécessité d’accueillir les Ukrainiens qui fuient la guerre et le fait que tous les pays de l’UE partagent cette responsabilité.

EU Briefs publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Briefs.

- Advertisement -

Dernières nouvelles

L’Arménie et l’Iran : une alliance qui pose questions

Quelques jours après l’attaque d’Israël par l’Iran, nombre de pays ont condamné cette attaque manquée contre des...

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, reçoit la plus haute distinction de la Belgique

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a reçu vendredi à Bruxelles la plus haute distinction de la Belgique, le Grand...

L’Arménie accepte le retour « historique » de quatre villages à l’Azerbaïdjan (Aykhan Hajizada)

L’Arménie a accepté de restituer quatre villages à l’Azerbaïdjan, comme l’a annoncé vendredi le porte-parole du ministère azerbaïdjanais des Affaires étrangères,...

NATO : Le secrétaire général souligne le soutien de l’ alliance à l’Ukraine lors de la réunion du G7

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a souligné l’importance de renforcer le soutien à l’Ukraine lors de la réunion des ministres...

Horizon Europe : la Commission européenne va augmenter son financement pour 2024

La Commission européenne a adopté un amendement au programme de travail 2023-24 d’Horizon Europe, le programme de recherche et d’innovation de...
- Advertisement -

More Articles Like This